Comment faire un diagnostic ou un bilan thermique sur une maison ancienne

Nous avons l'intention d'acheter une maison construite en 1990 équipée de convecteurs électriques et d'un insert à bois, nous avons pris connaissance du DPE qui la classe en D, mais il nous semble que l'isolation n'est pas parfaite (bricolée par le propriétaire actuel). Est-il intéressant de faire venir un spécialiste avec une caméra thermique ? Avez-vous des conseils à nous donner pour le chauffage ? 76260 Eu
Publiée le 24/08/2014 par Picbleu
Réponse approuvée par Picbleu

Il existe un moyen simple pour repérer les courants d'air dans la maison

Un diagnostic thermique dresse une analyse chiffrée, très précise de tous les points faibles d'une habitation. Il concerne l'ensemble de l'isolation, le mode de chauffage, la ventilation, les ouvrants. Il identifie et détermine toutes les améliorations possibles de l'isolation et du chauffage. Le but est de réduire les dépenses globales. Il existe plusieurs systèmes pour calculer les déperditions (c'est-à-dire les fuites d'air) caméra thermique qui indique les zones de pertes d'énergie, blower door système qui permet de calculer l'air qui s'échappe d'un bâtiment, etc.). Ces techniques font appel à des spécialistes et ont un coût lié au temps et aux moyens employés. Vous n'êtes pas encore propriétaires, la charge de cette étude sera pour vous et une perte si vous n'achetez pas la maison. Il existe un moyen simple pour repérer les courants d'air : vous vous déplacez dans la maison soit avec une bougie allumée (attention au risque d'incendie, à la fumée qui pourrait noircir un plafond ou à la cire qui pourrait couler et abîmer des objets) soit avec une simple feuille de papier léger le long des fenêtres, portes, planchers, plafonds, le long des arêtes des murs. Lorsque la flamme de la bougie ou la feuille de papier vacille, cela indique la présence d'une fuite d'air. Les endroits des déperditions d'air les plus fréquents sont
- Les fenêtres
- le bas et le cadre des portes
- la cheminée
- les conduits de ventilation
- la hotte de la cuisine
- les entrées de canalisation dans les murs extérieurs
- les prises électriques et interrupteurs de courant (surtout placés le long des murs « froids »)
- les plafonniers (surtout les spots dans les cuisines ou salles de bain)
- la trappe d'entrée sous toit
- Les fissures dans les fondations ou le plafond, etc.
Un conseiller local sélectionné dans votre région va vous contacter pour vous aider dans vos démarches (aides financières, choix des améliorations possibles et de l'efficience thermique, etc.
Quels matériaux isolants pour calfeutrer votre habitat ?
Diagnostics immobiliers DPE, amiante, plomb, termites
Est ce que cette réponse vous a été utile ?
Proposer une réponse