Faut-il isoler avec ouate de cellulose ou laine de verre ?

Bonjour, j'ai besoin de conseils concernant le choix d'un isolant thermique sous la toiture, entre la laine de verre et la ouate de cellulose. J'ai reçu 2 devis avec un écart de prix assez conséquent avec une épaisseur en ouate de 380 mm (contre 320 mm en laine de verre). Ne peut-il pas y avoir un problème de poids pour mon plafond ? Par ailleurs, est-il préférable d'enlever ou de laisser l'ancienne laine de verre avant de remettre un nouvel isolant ? En vous remerciant 17440 Aytre
Publiée le 19/04/2014 par Picbleu
Réponse approuvée par Picbleu

L'indice de rétention de la ouate de cellulose est meilleur que celui de la laine de verre

La ouate de cellulose est préférable, car la conductibilité thermique de la ouate de cellulose en vrac est de 0, 038 W/m.K. En été, l'indice de rétention de la ouate de cellulose à la température estivale (énergie radiative du soleil) est meilleure (indice 18 contre 63 pour la laine de verre). La laine de verre est constituée de particules fines qui se diffusent dans l'habitation. Il est préférable que le professionnel enlève soigneusement la laine de verre avec le matériel adéquat et l'évacue vers une déchetterie dans des sacs étanches et non comme certaines entreprises qui transportent les résidus sur des véhicules à benne ouverte. Le problème du poids sur votre toiture doit être évalué par l'entreprise qui réalisera les travaux. Sur une toiture, la densité varie de 50 à 60 kg/m suivant l’épaisseur de l’isolation et la pente du toit. La ouate de cellulose en insufflage des rampants requiert la présence d’un pare pluie, et la mise en place de caissons étanches réalisés en frein vapeur ou fermacell en face inférieure.
La ouate de cellulose un isolant pour les murs, plafonds et combles
Est ce que cette réponse vous a été utile ?
Proposer une réponse