L'isolation de la toiture proposée par l'artisan correspond-elle aux normes actuelles ou à venir ?

bonjour,
J'ai besoin de renforcer l'isolation de toiture de ma maison de 1958, située à 1,5 km de l'océan Atlantique à la pointe sud des Landes, donc dans une zone assez humide aux entre saisons et assez chaude l'été. Ma maison compte un étage et se situe sur vide sanitaire. L'étage comprend des combles aménagés. Je souhaite profiter de la nécessité de refaire la couverture pour placer une VMC Hygroréglable B (c'est mon plombier qui va s'en charger, car est de confiance et pas voleur !) et renforcer l'isolation thermique, voire phonique, du haut.

Les artisans me proposent, pour l'un, laine de verre GR32 + isolant thermo-reflecteur (qui est le seul parait-il admis par les instances) Actic triso super 12 certification (BIPS-0115)avec R de 5,25. L'épaisseur de la laine est de 15, je crois, mais je ne connais pas le R, je n'ai d'ailleurs pas encore reçu le devis effectif. Le second me propose : fibre de bois en plaques de 10 (R 2.78)+ le même thermo-réflecteur (apparemment on aurait un R de 8,03). Le devis total monte à plus de 14.000 € pour plus de 120 m de toiture et enlèvement et pose de 2 grands Vélux qui m'en pouvaient plus et qui vont donc être remplacés à l'occasion.
Que pensez-vous des propositions faites ? Je suis seule avec ma fille, n'ai pas un budget élastique et ai peur de me faire balader. J'avoue attendre le devis de laine de verre avec impatience, car je suppose qu'il va être moins élevé, mais vous que me conseilleriez-vous ?
Publiée le 06/01/2015 par Picbleu
Réponse approuvée par Picbleu

Il est difficile d'effectuer une isolation efficace pour des pièces à vivre situées à l'étage

La première réflexion est relative aux locaux de vie situés à l'étage, il est difficile d'effectuer une isolation efficace en raison de leur situation sous le toit. Les pièces mansardées sont impossibles à isoler correctement, seule la présence d'un plafond situé au-dessus des pièces aménagées permet d'y mettre une épaisseur suffisante d'isolant. Nous préférons le bois qui est un excellent isolant surtout lorsqu'il est placé de façon à laisser des lames d'air de 5 cm ventilées. Les fenêtres de toit occasionnent une surchauffe en été et un refroidissement des pièces en hiver ce qui nuit à l'équilibre thermique général d'un logement. Dans le Sud-Ouest, les pentes étant faibles il faut les surélever au maximum (attention aux abats d'eau responsables d'infiltrations d'eau dans la toiture) bien respecter les conseils de pose du fabricant (collerette de sous toiture) et faire confectionner par votre plombier des contreforts en zincs qui vous garantiront une étanchéité parfaite. Concernant les films thermo-réflecteurs, les études montrent que leur efficacité est proportionnelle à leur épaisseur. De plus, un matériau doit être perspirant c'est-à-dire qu'il doit laisser passer la vapeur d'eau afin d'éviter toute forme de condensation. Notre conseil est de demander un autre devis pour une isolation en fibre de bois provenant d'une troisième entreprise, rappelons que tous les professionnels doivent être RGE depuis le 1er janvier 2015.
Est ce que cette réponse vous a été utile ?
Proposer une réponse