Quel est l'avantage de remplacer la Ventilation Mécanique simple flux par une double flux dans une maison neuve ?

Nous avons acheté une villa neuve de 2010 d'environ 100 m2 équipée d'un chauffage électrique par radiants et d'une ventilation mécanique contrôlée simple flux : est-il avantageux de la remplacer par une double flux ? Nous envisageons l'installation d'un chauffage mixte solaire et d'un poêle à granulés hydro, nous voudrions un devis pour ces travaux d'amélioration. 80200 Feuilleres
Publiée le 01/11/2013 par Picbleu
Réponse approuvée par Picbleu

La VMC double flux permet la récupération de 90 % de la chaleur évacuée soit l'équivalent en économie de chauffage

La loi oblige tous les bâtiments neufs depuis 1982 à disposer d'une ventilation afin de renouveler l'air intérieur des maisons. Ce renouvellement fournit l'air neuf indispensable aux occupants et évacue l'air vicié chargé de l'humidité, des odeurs, des polluants issus des occupants, des animaux, des produits ménagers, des meubles, des matériaux de construction, des produits de décoration, etc. Afin de remplir cette obligation, les architectes, les constructeurs de maison, les maîtres d'oeuvre s'appuient sur le principe de la VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée). Le modèle le plus répandu et le moins cher est la VMC simple flux qui ne fait qu'aspirer l'air intérieur par des bouches d'aspiration situées dans les WC, salle de bain et cuisine. Grâce à cette dépression, l'air neuf pénètre par des ouïes d'aspiration situées au-dessus de fenêtres. L'inconvénient de ces dispositifs est d'évacuer l'air vicié et chauffé en hiver pour le remplacer par de l'air à la température extérieure et de l'air frais en été pour le remplacer par de l'air chaud en période estivale. Afin de limiter ce gaspillage d'énergie les VMC double flux ont été mises au point, elles se destinent à des logements étanches à l'air. Ces appareils gèrent les flux d'entrée et de sortie d'air depuis un caisson central en récupérant les calories contenues dans l'air extrait grâce à un échangeur thermique et en les transférant à l'air entrant. L'intérêt est surtout l'économie d'énergie en hiver, car l'air est préchauffé et nécessite moins d'énergie de calories pour obtenir les 19 ° requis pour le chauffage. Les bouches d'extraction sont placées dans des pièces dites humides cuisine, salle de bain, buanderie, etc. Les bouches d'insufflation sont installées dans les pièces de vie et dans les chambres, ce dispositif permet la récupération de 90 % de la chaleur évacuée soit l'équivalent en économie de chauffage. Le coût d'installation est d'environ 2000 € dans le neuf et 3500 € en rénovation.
http://www.acqualys.fr/page/ventilation-mecanique-controlee-vmc-vmi-vmr-puits-canadien-provencal-definitions
Est ce que cette réponse vous a été utile ?
Proposer une réponse