Quel type d'isolation privilégier dans les combles pour une Ventilation Mécanique par Insufflation (VMI) ?

Je vais procéder au changement de mes fenêtres bois pour de l'aluminium double vitrage ainsi qu'à l'isolation des combles. L'artisan m'a alertée sur la nécessité de mettre en place un système de ventilation actuellement inexistant. La pose d'une VMC s'avère trop complexe. Mon chauffagiste me propose la Ventilation Mécanique par Insufflation (VMI). Je me suis renseignée sur internet et j'ai lu beaucoup de commentaires favorables à ce type de ventilation. Mais je me demande s’il y a un type d'isolation à privilégier dans les combles (par exemple, si je choisis les flocons de laine de verre ou de roche n'y a-t-il pas un risque que des particules se retrouvent dans l'air insufflé ou bien que cela bouche les filtres de la VMI ? Et je me demande quel va être le surcoût EDF si l'air insufflé est préchauffé à 15 ° ou 18 °. Enfin, quel est le coût annuel à prévoir pour l'entretien (filtres....)? Pouvez-vous m'envoyer de la documentation ? Merci pour votre éclairage. 56800 Guillac
Publiée le 08/11/2014 par Picbleu
Réponse approuvée par Picbleu

Votre artisan vous a bien conseillé, car en l'absence de ventilation il est indispensable d'en créer une

Votre artisan vous a bien conseillé, car en l'absence de ventilation il est indispensable d'en créer une.

L’air neuf peut-être pris dans les combles seulement si les combles sont sains, sans particules en suspension générées par certains types d'isolants en flocons (laine de verre ou laine de roche dont les particules très fines se propagent partout et finissent dans vos bronches profondes) sans traitement et parfaitement aérés. L’insufflation est couramment employée dans les salles d’opération, les salles blanches informatiques ou les véhicules automobiles, l’entrée d’air neuf filtré est insufflé dans une maison et l’air vicié est expulsé à l’extérieur.

La VMI® peut récupérer les calories solaires gratuites émises par le rayonnement solaire et les rediffuse dans l’habitation. C'est la raison pour laquelle nous préférons les isolants naturels type lin, chanvre, bois, ouate de cellulose qui n'ont pas d'effets sur la santé. Le bois est décliné sous plusieurs présentations laine, panneaux souples ou rigides, etc.

Pour vos combles, l'idéal serait de mettre des panneaux souples ou rigides de laine ou fibre de bois qui n'émettront pas de particules ainsi vous n'aurez pas de pollution intérieure de cette nature. Une VMC simple flux classique fait perdre environ 7 à 8 % de chauffage par an. L'air est préchauffé par une résistance électrique et non par un échangeur de chaleur, comme dans le cas d'une VMC double flux.

L’état du filtre de la VMI doit être vérifié au moins tous les 6 mois et changé au minimum une fois par an (environ 80 €). L’état de l’encrassement du filtre varie en fonction de la pollution extérieure liée à la localisation suivant que l'on habite en zone urbaine ou à la campagne. Le coût annuel de ce dispositif varie entre 100 € et 150 €.

Ventilation mécanique contrôlée (VMC VMI VMR) et puits canadien
Est ce que cette réponse vous a été utile ?
Proposer une réponse