Comment trouver un terrain à bâtir pour faire construire

Dernière modification :

Terrain-constructible-à-bâtir-à-vendre-Portail-habitat-Picbleu.png

 

Tous les conseils et les détails pour trouver, choisir, borner un terrain à bâtir sur un terrain isolé, diffus ou en lotissement. Il existe de multiples façons de trouver le terrain idéal par les petites annonces, bouche à oreille, aménageurs-lotisseurs, etc.

Les articles de cette page

  • Quel type de terrain à bâtir ?
  • Les documents à connaître pour un terrain à bâtir.
  • Vous achetez un terrain à bâtir en diffus.
  • Vous achetez un terrain à bâtir en lotissement.
  • Le bornage d'un terrain à bâtir pour faire construire.

Beaucoup de Français rêvent de construire leur maison individuelle.

La première étape consiste à trouver un terrain à bâtir dans un budget compatible avec le coût total de la réalisation de la maison.

À qui s'adresser pour trouver un terrain ?

Vue aérienne de Visker Hautes Pyrénées Acqualys

 

 

 

 

Le village de Visker dans les hautes Pyrénées et la ville de Tarbes en arrière-plan. Photo Picbleu ®

 

 

Vous ne devez vous engager dans la construction de votre maison que lorsque vous êtes propriétaire d'un terrain ou au minimum si vous avez signé une promesse de vente ou un compromis de vente sur un terrain chez un notaire.

Il ne faut pas signer l'avant-contrat pour l'acquisition d'un terrain si vous n'êtes pas décidé à l'acheter.

L'aide efficace d'un professionnel

Le rôle essentiel du conseiller immobilier consiste à écouter ses clients, connaître leurs priorités, comprendre les besoins afin de les conseiller sur le choix du bien, le bon prix et de son cadre de vie.

Demandez de l'aide à notre conseillère immobilier

Aide immobilier achat vente location Pays basque www.Picbleu.fr

 

  • Comment trouver un terrain à bâtir pour faire construire ?

    En consultant les petites annonces.
    En consultant les journaux gratuits.
    En passant une petite annonce.
    En vous renseignant dans la mairie d’une localité.
    En consultant les panneaux d’affichage des entreprises ou des administrations.
    En consultant les publications éditées par certaines administrations (journal base ou caserne militaire).
    En surfant sur Internet sur les portails immobiliers ou des sites spécialisés dans l'immobilier.
    En consultant les agents immobiliers qui ont généralement des terrains dans leur portefeuille.
    En cherchant dans les vitrines des agences immobilières
    En faisant appel au réseau Fichier AMEPI : un fichier national intelligent qui regroupe tous les biens immobiliers exclusifs
    En consultant des constructeurs de maison* : le constructeur de maisons individuelles
    En vous adressant à un spécialiste des contrats : le notaire. dont les honoraires sont soumis à un barème national.
    En vous adressant à votre coiffeuse (ou coiffeur)
    En vous renseignant auprès de L'entreprise générale du bâtiment 
    Des aménageurs lotisseurs qui possèdent des terrains équipés et viabilisés*
    Des promoteurs constructeurs d’habitations groupées qui vous feront acheter ensemble terrain et construction.
    Des mairies qui connaissent des particuliers voulant vendre un terrain
    * avec la liberté du choix du constructeur de maison individuelle.

  • Des astuces pour acheter un bien immobilier rapidement et au juste prix :

    Des astuces pour acheter un bien immobilier rapidement et au juste prix :

    Demeure d'exception ventes immobilier AMEPI

     

    Il existe des vendeurs qui veulent réellement vendre leur bien et il y a ceux plus rêveurs qui attendront peut-être pendant des années qu’un acheteur miraculeux accepte de payer le prix souhaité. Un bien vendu au dessus de son prix mettra plusieurs années pour ne trouver aucun acquéreur, un bien au prix de marché se vendra dans le mois et le bien en dessous du prix de marché sera vendu dans la semaine.

    Connaître le prix du marché immobilier local

     

    Règle Nº 1 connaitre le prix réel du marché immobilier :


    Faire confiance aux prix affichés par les agences immobilières, mais jamais à ceux des particuliers, ceux-ci déraisonnables surestiment le prix de leur appartement, de leur maison ou de leur terrain.

    Plus les surfaces des logements sont petites plus le prix au m2 est élevé. Un studio coûte plus cher au m2 qu’un appartement de 4 pièces.

    Pour ne pas faire un mauvais achat et de l'acheter rapidement et au plus juste prix, le plus sûr paradoxalement est de passer par une agence immobilière et signer un mandat immobilier exclusif pendant 3 mois maximum.  Certaines agences utilisent des logiciels intelligents de partages de données d'une efficacité redoutable.

    Le fichier AMEPI, lancé en 2009, permet aux milliers d'agents immobiliers de mettre en commun leurs mandats exclusifs au sein d'un même fichier informatique. Cette base de données regroupe aujourd'hui plus de 50 000 exclusivités qui permettent à un vendeur ou a un acheteur de trouver immédiatement preneur. De plus, les agents connaissent les marges de négociation des vendeurs et leurs véritables intentions. Lorsque l’agence immobilière vous annonce un pourcentage à la baisse, il vous est possible de négocier en faisant votre proposition par l'intermédiaire de l'agence, ce service est d'un très grand confort. Votre but est de faire une bonne affaire sans effort, sans prendre de risque et surtout sans vous tromper.

    Avec un vendeur particulier, c’est souvent plus délicat.

    Vous avez vu les photos, vous voudriez visiter le bien pour vérifier s'il vous plaît. Pour toute tractation, il est toujours préférable de rendre visite au vendeur et surtout de rester respectueux et courtois : « La politesse est la fille du savoir-vivre et de la bonne éducation »*.

    Autant dire qu'il est inutile et vain de marchander au préalable au téléphone, car c'est un acte peu respectueux et surtout peu apprécié. Il est plus facile de raccrocher au nez des gens, que de leur demander de quitter les lieux. Vous avez donc visité le bien et vous êtes face au vendeur : c'est maintenant à vous de négocier en lui demandant s’il peut faire un effort. Si vous êtes assez adroit et si votre démarche est jugée comme positive, le vendeur pourra vous demandera de lui faire une proposition, vous saurez ainsi qu’il est ouvert à une éventuelle négociation (si vous estimez que le prix demandé est peut être trop élevé par rapport au prix du marché). Souvent de particulier à particulier, les acheteurs négocient uniquement pour essayer d’avoir un meilleur prix, mais sans vraiment savoir s’ils achètent au bon prix, si le bien est parfaitement conforme et s'il n'exista pas des probabilités pour que le bien perde énormément de valeur dans le futur. (Constructions qui boucheront la vue imprenable sur la mer ou sur un paysage, création d'une zone d'activité bruyante, etc.).

    * Citation de la Marquise de Lambert. Maximes et pensées diverses (1733)

     Détecter les mauvaises affaires immobilières trop chères

      Règle Nº 2 : Détecter et fuir les mauvaises affaires trop chères des non-vendeurs

     

    Généralement la plupart des sites d’annonces immobilières contiennent en majorité des produits dont les vendeurs surestiment leur bien tout en espérant tomber sur des acheteurs pressés d'acheter sans discuter et à un prix très élevé.

    Avec ce type de vendeurs, il sera beaucoup plus long, difficile et parfois vain d’obtenir un rabais qu'avec une personne contrainte de se séparer rapidement d'un studio, d’un appartement, d’une maison ou d’un terrain. Il faut savoir qu'une part des transactions est constituée de ventes contraintes.  Les cas de vendeurs pressés sont relativement fréquents parfois les meilleures affaires du moment se réalisent avec cette typologie de vendeurs. Il est donc inutile de perdre son temps à négocier avec des vendeurs particuliers qui ont mis leur annonce sur des sites gratuits du style le bon coin. Ces vendeurs qui ont tout leur temps n'ont souvent pas vraiment envie de se séparer de leur bien sauf à des prix très (trop) élevés.

    Une agence immobilière fait rapidement un tri et sélectionne les vendeurs véritables lors de leur premier entretien et de la découverte client, un agent immobilier pourra ainsi vous informer sur les raisons (parfois cachées) de cette vente qui peuvent vous donner des renseignements intéressants sur le degré d’urgence.

    Repérer rapidement les bonnes affaires immobilières

     

    Règle Nº 3 : Repérer rapidement les meilleures affaires du moment

     

    Les cas sont nombreux et fréquents de vendeurs pressés, les meilleures affaires du moment se réalisent avec cette typologie de vendeurs. Comme vu précédemment, il est inutile de perdre son temps à négocier avec des vendeurs qui ont tout leur temps et qui n'ont souvent pas vraiment envie de se séparer de leur bien.

    Si certaines annonces immobilières réalisées par des particuliers comportent des mentions qui indiquent clairement la volonté de vendre rapidement : « urgent », « baisse de prix », « licenciement », « cause chômage », « cause divorce », « cause mutation », « prêt relais », « crédit relais », ces motivations peuvent être réelles ou être simplement des leurres destinés à attirer les acheteurs potentiels. D'autres annonces ne mentionnent rien et un appel téléphonique ne donne pas de renseignements supplémentaires dans ce cas précis. Un agent immobilier par contre offre un service intéressant : il pourra vous informer sur les raisons de cette vente qui peuvent vous donner des renseignements intéressants sur le degré d’urgence.

    Si personne n’est obligé d’acheter un bien immobilier, certaines personnes peuvent être obligées de vendre rapidement. Dans certaines situations (déménagement, succession, séparation, divorce, mutation, problèmes financiers, prêt relais, surendettement, etc.), les vendeurs sont beaucoup plus contraints par le temps. Dans ce type de cas, les vendeurs ne surévaluent pas le prix de leur bien par rapport au prix du marché afin d'être sûrs de le vendre rapidement. Les professionnels de l'immobilier les détectent rapidement et les mettent en avant dans leurs ventes. Dans le cas de dettes accumulées les vendeurs préfèrent vendre leur bien par eux-mêmes plutôt que passer par des ventes aux enchères dans lesquelles les mises à prix démarrent à des niveaux très bas, mais dont les produits sont souvent achetés par des marchands de biens ou des spécialistes. Pour cette typologie de vendeurs pressés, le recours à une agence immobilière est le moyen le plus rapide de se séparer de leur bien surtout si les agences agissent en réseau comme les membres du Fichier AMEPI qui permet de proposer instantanément le bien à de nombreux agents immobiliers.

     

    - Cas d’un divorce : lorsqu’un couple se sépare, les conjoints souhaitent vendre rapidement pour vivre sous un toit différent et le plus vite possible.

    - Cas d’une succession : les héritiers disposent généralement de 6 mois pour régler les frais de notaire dus lors d’une succession. Le montant à régler peut représenter plusieurs milliers d’euros parfois beaucoup plus dans le cadre d'une succession éloignée (oncle) le pourcentage peut-être de 65 %. Parfois les capacités financières des héritiers sont faibles et le bien immobilier doit être vendu pour cause de succession très rapidement. Dans certains cas comme une indivision lorsque le nombre d’héritiers est important il parfois difficile de trouver un accord rapide.

    - Cas d'une mutation : le marché du travail impose de plus en plus de mobilité aux employés.Les personnes mutées souhaitent conclure la transaction rapidement afin de s’installer dans leur nouveau cadre de vie.

    - Cas de logements qui ne sont plus habités : rien que sur les annonces immobilières, il est possible de repérer les appartements ou les maisons qui ne sont plus habités. Un bien vide n’est plus utilisé et coûte de l’argent en entretien et en impôts locaux à son propriétaire. De plus, s’il s’agissait d’une ancienne résidence principale, les vendeurs n’ont qu’un an pour vendre avant que ce logement soit requalifié en résidence secondaire et donc passible des impôts sur la plus-value. Vous pouvez également vous en apercevoir en visitant le bien.

    - Cas d'une fin de prêt relais : même si depuis la crise de 2008 le nombre de prêts relais a fortement diminué certains ménages se retrouvent en fin de prêt relais et sont contraints par leur banque de trouver très rapidement un acquéreur sous peine de se voir saisir le bien.

    - Cas de problèmes financiers : des acheteurs ont financé leur achat au maximum de leur capacité d'endettement, la crise économique de 2008 a fait perdre du pouvoir d'achat et de nombreux ménages se retrouvent au chômage ou souffrent de réductions de revenus, ils n’ont pas d’autres choix que de revendre leur logement rapidement afin d'y mettre fin.

    Se renseigner sur la date de la mise en vente


    Règle N° 4 : Se renseigner sur la mise en vente : depuis combien de temps le logement est-il à vendre ?

     

    Les biens immobiliers qui sont récemment mis à la vente ne sont généralement pas ou très peu négociables. Il faut attendre plusieurs semaines voire plusieurs mois pour que le vendeur se rende compte qu’il n’arrivera pas à vendre au prix initial souhaité et qu’il recalcule ses prétentions à la baisse. Ainsi, les chances qu’une négociation positive aboutisse sur des biens qui sont déjà en vente depuis longtemps sont supérieures.

    Attention, un bien qui est en vente depuis plus de 3 ou 6 mois n'est pas forcément un prix négociable, car certains vendeurs ne sont pas pressés de vendre et acceptent l'idée d'attendre plusieurs années. Les biens en indivision sont souvent le centre de conflits d'intérêts et demandent beaucoup de temps pour arriver à un accord commun entre les différents propriétaires. En conclusion, généralement lorsqu'un bien immobilier reste en vente longtemps, cela signifie qu’au prix demandé, il n’y a pas d’acquéreurs intéressés et donc que la valeur demandée est surévaluée.

    Il faut noter qu'un vendeur initialement peu pressé peut vouloir vendre rapidement s’il a des besoins d’argent, s’il se rend compte que plus il attend pour vendre et plus il perd d’argent (taxes immobilières, frais d'entretien, etc. ou si le marché immobilier commence à baisser.

    N'acheter un bien à rénover que si vous êtes bricoleur

     

    Règle Nº 5  N'acheter un bien à rénover que si vous possédez du temps et des compétences


    Les biens qui demandent des travaux de rénovation demandent un investissement humain et financier. Vous êtes un bon bricoleur, vous avez du temps, vous connaissez de bons artisans, vous pourrez vous orienter vers des biens qui nécessitent d’importants travaux. Il y a moins de demandes de particuliers pour acheter ce type de logement, mais la concurrence est plutôt celle des marchands de biens qui restaurent et revendent. Tout le calcul initial consiste à bien évaluer le montant des travaux à réaliser et le mettre en regard avec le prix d’achat, il faudra que le coût global (achat + travaux) soit suffisamment inférieur à l’achat d’un même bien immobilier déjà rénové.  

    Savoir négocier ou faire appel à un professionnel immobilier

     

    Règle N° 6  Savoir négocier ou faire appel à un professionnel de l'immobilier

     

    Beaucoup de biens ne trouvent pas d'acquéreur pendant de longues périodes et pourtant certains acheteurs, peu renseignés, payent le prix demandé ou à peine négocié alors qu’il aurait pu avoir ce logement pour beaucoup moins cher. Certains acheteurs n’osent pas négocier, heureusement pour eux les agents immobiliers connaissent toutes les possibilités et la façon de procéder, c'est leur métier :

    La majorité des vendeurs ne baissent pas d’eux-mêmes le prix qu'ils ont eux-mêmes fixé, c’est donc à vous ou mieux à votre agent immobilier de faire une proposition au prix qui vous convient et éventuellement de poursuivre les négociations sur la durée pour celles qui n’aboutissent pas immédiatement.

    Ne prendre aucun risque grâce à un professionnel

     

    Règle N° 7 : Ne prendre aucun risque et se faire accompagner par un professionnel de l'immobilier.

     

    Lorsqu'il existe beaucoup de biens immobiliers à vendre avec des prix élevés, les acquéreurs assument le risque potentiel d'une future baisse des prix, il faut donc obtenir des conditions d’achat acceptables moins risquées avec le concours d'un professionnel ou s’abstenir si l'on n'est pas assez ou mal conseillé. Un bon professionnel permet d'obtenir ce qu'un particulier par manque de connaissance ne pourrait pas négocier. Il faut savoir qu'une baisse du prix de 10 % permet de diminuer le coût total de votre acquisition de plus de 20 %.

     Demandez une expertise de votre bien immobilier dans votre région

     

     

     

     

     

  • Comment trouver un terrain convenable ?

    Un terrain isolé. Un terrain en lotissement.

    Vous pouvez choisir de construire votre maison sur un terrain isolé (que l’on appelle terrain en diffus) ou dans un lotissement. Le prix du terrain varie en fonction du secteur et de la commune.

    Comment trouver un terrain Quelques conseils pour aider votre choix du terrain à bâtir :

    Assurez vous que sa localisation correspond à vos besoins (distance par rapport à vos activités professionnelles) et vérifiez que le terrain qui vous plaît bénéficie de toutes les infrastructures utiles à votre vie familiale future :
    Commerces de proximité (alimentaires, pharmacie, pressing, garage automobile, etc.)

    Transports en commun.

    Maternelle, garderie, école, collège, lycée.

    Centres administratifs (La Poste, banque et distributeur).

    Centres de loisirs (activités pour les enfants).

    Comment trouver un terrain Picbleu vous conseille :

    Vérifiez attentivement l’environnement actuel et les programmes futurs de votre lieu de vie :

    Proximité ou prévision d’une usine, d’un chenil, d’un hôpital, d’un centre commercial, de voies ferrées d’infrastructures routières à grande circulation, d’un aéroport, d’un aérodrome, d’un circuit de voiture, d’un terrain de moto-cross, d’un club de ball-trap, d’une discothèque de bâtiments d’élevages industriels de volaille ou le porcs, d’abattoir bref tout ce qui peut amener une source de pollutions, de nuisances visuelles, sonores et olfactives. Les polluants atmosphériques extérieurs et intérieurs
    Le fait de choisir d'habiter en dehors d'une agglomération à la campagne par exemple va entrainer plusieurs conséquences. Le prix du terrain à bâtir est moins élevé qu'en ville ou en périphérie mais cet éloignement va coûter cher en déplacement. Faire les courses, aller chez le médecin, emmener les enfants à l'école puis à leurs activités sportives ou culturelles, etc.

  • Les termes techniques sur les terrains à bâtir

    Sachez que l'ensemble des dépenses occasionnées pour une voiture pendant une vie entière permettrait de faire construire 3 maisons.
    Gardez à l'esprit que toute construction devra être adaptée au terrain et non l’inverse. Si vous désirez faire construire une maison de plain-pied, évitez les parcelles de terrain en pente, si l'ombre vous déprime, évitez un terrain qui n'est exposé que peu de temps au soleil dans la journée (édifice, obstacle naturel, etc.). Il faut donc tenir compte de tous les paramètres techniques onnus lors de l'achat et d’un peu de bon sens.

    • Comment trouver un terrain Les documents indispensables à connaître pour l'achat d'un terrain à bâtir :
    • Consultez les documents d'urbanisme à la mairie. À défaut de ces documents, vous pouvez consulter la carte communale.


    1 Portail habitat Picbleu Le PLU, Plan Local d'Urbanisme


    Le plan local d’urbanisme appelé PLU a été créé par la loi SRU du 13/12/00 ou le POS, Plan d'Occupation des sols (s'il est toujours en vigueur), ce plan précise les règles de construction applicables dans chaque commune. Le plan local d’urbanisme (PLU) ou le Plan d’Occupation des Sols (POS), vous précisent toutes les règles de construction applicables localement. Le plan local d’urbanisme ou le Plan d’Occupation des Sols vous donnent également une idée de l'évolution de l'environnement.


    2 Portail habitat Picbleu Le certificat d'urbanisme


    Ce document disponible dans chaque mairie indique toutes les dispositions d'urbanisme, il vous renseigne sur les dispositions d'urbanisme et les limitations administratives au droit de propriété. Il vous précise le régime des taxes et participations d'urbanisme applicables au terrain que vous souhaiteriez acquérir, le certificat d’urbanisme mentionne l'état des équipements publics existants ou prévus. (uniquement en cas de demande de certificat d’urbanisme opérationnel).


    3 Portail habitat Picbleu Le certificat d'Urbanisme Opérationnel (CUb) :


    Pour un projet de construction ou lors d'une vente vous demandez en mairie un certificat d'Urbanisme Opérationnel (CUb) mais celle-ci ne répond pas. En plus des informations données par le certificat d'urbanisme dit d'information (CUa) le Certificat préopérationnel le Cub est utile pour connaître s'il est possible de réaliser un projet immobilier. Un formulaire Cerfa est à régulariser à la mairie de la commune sur laquelle se situe le terrain à bâtir en quatre exemplaires avec toutes les pièces relatives à la construction. Pour instruire la demande, la mairie dispose de 2 mois pour instruire le dossier.

    2 possibilités :


    Triangle Portail habitat Picbleu La mairie délivre un CUb express qui a une validité de 18 mois (le CU peut être prorogé sur demande) :
    Triangle Portail habitat Picbleu La mairie est ainsi liée par ce CUb dans le cas où une demande de permis de construire ou déclaration préalable est déposée dans le délai des 18 mois.


    La mairie ne donne aucune réponse dans le délai de deux mois :


    En l'absence de réponse notifiée par la mairie, ce silence équivaut à la délivrance d'un Certificat d'Urbanisme Tacite (CUt) Source Code de l'urbanisme article R410-12. Ce CUt a valeur du CUa (article R410-1) mais le demandeur ne peut se prévaloir d'une décision favorable tacite sur la faisabilité de son projet immobilier, en d'autres termes, ce CU tacite ne vaut pas pas accord sur la faisabilité. Etant donné qu'une mairie est tenue de délivrer une réponse écrite sur la faisabilité de votre opération, il faut insister auprès des services afin d'obtenir cette réponse.


    4 Portail habitat Picbleu Droits de préemption :


    Lors de la rédaction du compromis revente, il convient de mettre en condition suspensive l’obtention d’un permis de construire de sorte à s’assurer que le projet pourra être réalisé.S'il y a des doutes sur la nature du sol, une condition de réalisation d’étude de sol peut être insérée.


    5 Portail habitat Picbleu COS : coefficient d'occupation au sol et densité :


    La densité admissible du terrain est très importante, car elle donne sous la forme d’un coefficient d’occupation du sol (COS), ou d’emprise au sol, la surface maximale de plancher constructible sur le site. Ces éléments figurent au plan local d’urbanisme et sont consultables librement en Mairie.


    6 Portail habitat Picbleu Le compromis de vente


    Attention : votre future acquisition est peut-être concernée par un des droits de préemption (droit de priorité sur la vente au profit d'une collectivité publique). La loi du 13/12/00 fait obligation de le mentionner sur le certificat d’urbanisme. La loi du 13 décembre 2000 fait obligation d’indiquer si le terrain que vous souhaitez acquérir est concerné, ou pas, par un droit de préemption. Il s’agit d’un droit de priorité sur la vente au profit par exemple d’une collectivité publique.

  • Quel type de terrain à bâtir ?

    1 Portail habitat Picbleu Le lotissement

    C'est une surface foncière qui a fait l’objet d’une autorisation de lotir délivrée par l’administration en vue de diviser le sol en parcelles. Votre terrain est constructible, viabilisé et raccordés à certains réseaux. Le bornage est obligatoirement réalisé par le vendeur avant la vente.

    Dans un terrain constructible, viabilisé et raccordé aux divers réseaux, vous pourrez consulter le règlement du lotissement et son cahier des charges ou à défaut l'arrêté de lotir pour vous assurer que votre projet est compatible avec les dispositions qu'ils prévoient.

    Ce document atteste que votre projet de construction est réalisable et les conditions et délais de construction.
    Il est important de se renseigner sur ce type de travaux qui peuvent vous être imposés :
    surface et la largeur de façades constructibles,
    délai maximum pour le démarrage des travaux
    date butoir pour la réalisation de clôture, plantations, raccordements
    dates limites pour la réalisation de travaux etc.

    Lorsque le terrain à bâtir est raccordé aux réseaux eau, gaz, électricité, téléphone, il est nécessaire d’effectuer le branchement entre la construction et les tous réseaux d’adductions. Une précaution sage est de vérifier si ces frais sont inclus dans le prix du terrain.

    2 Portail habitat Picbleu Le terrain en diffus,

    Le terrain n'est pas dans un otissement mais indépendant. Il est constructible, vous avez la garantie qu'il est viabilisé et raccordé aux réseaux, vous devez toutefois vérifier que votre projet est possible. Chaque mairie est tenue de fournir un certificat d'urbanisme préopérationnel qui précise si votre projet de construction est réalisable. Après vérification des plans de votre future construction un instructeur contrôlera que vous respectez les contraintes architecturales en vigueur sur la commune (forme de la toiture, couleur des tuiles, des enduits de façades, etc.)


    En secteur diffus, la durée de validité du certificat d'urbanisme est de 1 an.


    Il est nécessaire d’obtenir à la mairie un certificat d'urbanisme opérationnel : il ne faut jamais acheter un terrain avant d'avoir obtenu ce document qui vous précisera si votre projet est réalisable au vu des caractéristiques architecturales que vous aurez précisées dans votre demande et le type de contraintes à respecter (alignement, orientation, forme de la toiture, des fenêtres, couleur des tuiles, etc.).

  • L'aide essentielle de Picbleu sur l'habitat et ses occupants

    Depuis la création du site en 2007, des millions d'internautes ont formulé de très nombreuses questions inhérentes à tous les sujets traités dans ses pages.

    À l'expérience et avec le recul des années, nous nous sommes rendu compte d'une nécessité :
    • De complémenter les informations officielles (ψ Physique) avec une partie liée au subconscient, l'épigénétique et au quantique(∞ Métaphysique). Cela peut surprendre lorsque l'on traite des sujets de l'habitat et de ses occupants mais tout est dans tout.
    • D'offrir une plateforme de services d'aide à la décision qui permet grâce à une aide neutre et bienveillante d'orienter les porteurs de projets vers des marques ou des entreprises sélectionnées.

     

    Afin d'illustrer ce propos :

    Donnons comme exemple une personne qui rechercherait des informations sur la construction d'une maison et ne penserait pas obligatoirement à l'environnement dans lequel ce lieu de vie va être construit. 

    L'orientation vers laquelle on pense immédiatement est la présence d'école, d'infrastructures, de commerces, etc., mais il existe une autre dimension moins visible et qui paraît moins rationnelle qui concerne le tellurisme, les émanations de radon, la présence de pollutions très diverses (champs électromagnétiques, etc.), les cours d'eau souterrains, les failles géologiques, la mémoire des sols et des murs, les effets climatiques, etc. 

     

    Le simple fait de savoir qu'un produit est bon nous donne un bénéfice au niveau de nos cellules.

    Les éléments évoqués ci-dessus sont l'une des raisons pour lesquelles Picbleu a créé une plateforme d'information à cet effet. Elle est dotée de toutes les qualités informatives inhérentes à l'encyclopédie Picbleu.

    Elle présente concomitamment l'information concernant tous les domaines de l'habitat (construction, énergies, chauffage, etc.) ainsi que des données diverses (santé, logique, métaphysique, etc.) trop souvent absentes tout en constituant un mix entre les données scientifiques, techniques et d'actualité.

    Nous vivons sur une planète vivante créée pour la vie qui, grâce à toute une série de « coïncidences » heureuses et extraordinaires, nous offre les conditions idéales pour notre passage sur Terre.

    Dans certains cas, un spécialiste de l'habitat pourra vous apporter son aide et ses connaissances.

    Dans certains cas, un radiesthésiste compétent pourra même collaborer utilement, avec une grande précision, à l'élaboration d'un check-up complet associant tous les paramètres indispensables à la finalité d'un projet.

    La transition énergétique et les améliorations de l'habitat

     

    La nécessité d'étudier un lieu dans son ensemble (humain et habitat) est essentielle pour Picbleu :

    Connaître la transition énergétique : décider pour agir

    Tous les savants, scientifiques, sociologues, ingénieurs sont confrontés à la même problématique : celle d’étudier un élément aux propriétés observables définies et donc limitées.

    La loupe et le microscope rendent flou

    La loupe et le microscope font perdre de vue qu'un objet s'insère dans un ensemble de relations et de processus.

    Afin de pouvoir saisir le réel, il est indispensable de sortir de tous les cadres, il faut étudier des savoirs portant sur des objets très éloignés du sujet traité et explorer ce qui se cache derrière les formes observables du monde. En faisant référence au célèbre aphorisme d'Abraham Maslow « Si le seul outil que vous avez est un marteau, vous tendez à voir tout problème comme un clou » (The Psychology of Science, 1966).

    L'hyper spécialisation ne donne qu'une vue limitée

    L'hyper spécialisation dans le fonctionnement de la société humaine occidentale ne donne qu’une vue partielle de la complexité du Monde et de sa beauté.

     Aphorisme d'Abraham Maslow


    Le généticien pensera que la génétique sauvera l’humanité, l'architecte s’imaginera que ses réalisations ne sont pas simplement des moyens physiques, mais qu’ils possèdent une portée philosophique supérieure. L’humain, qu’il soit scientifique, religieux ou créateur est un animal social qui partage ses idées, ses conceptions de la vérité, ses valeurs nobles ou celles qu'il attribue à la beauté si bien que par la loi universelle de la convergence, les individus finissent par suivre les mêmes voies.

    Les informations sont dispersées et semblent sans relations dans le mode dans lequel nous vivons.

     Dans certains cas, il y a des interdépendances, mais qu’on ne doit pas confondre avec l’interdépendance quantique qui repose sur des superpositions d’états, des complexités extrêmes, des apories à large échelle et nul doute, des processus de calcul quantique. Des intrications incluant des informations en relation avec un ensemble de « constituants quantiques ».

    Nos convictions et nos certitudes sont parfois trompeuses :

    « Ce qui nous paraît être de la matière solide n'est constitué en réalité que de particules vibratoires tournoyant dans un grand vide à une telle vitesse qu'elle nous donne une impression de solidité. Si le mouvement de ces particules cessait tout à coup comme un ventilateur qui s'arrête, il n'y aurait plus que du vide. Nous sommes en réalité de l'énergie informatisée en action ».

    Source CERN (Centre Européen de Recherche Nucléaire Genève), Travaux sur les anneaux d'accélération des particules.

    Afin de contribuer au respect de l'environnement, merci de n'imprimer cette page qu'en cas de nécessité. 

    Pourquoi éviter d'utiliser du papier et de l'encre ?

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion