Installation électrique et normes électricité des bâtiments

Une installation électrique défaillante dans un logement privé ou un bâtiment public représente un risque important d’électrisation (4 000 électrisations graves avec une centaine de morts par an), et une cause très fréquente de nombreux départs de feu (sur 250 000 incendies, 80 000 sont d’origine électrique). Une attention particulière doit être portée au respect des règles d'installation électrique. Pour les installations électriques nouvelles ou entièrement rénovées, préalablement à la mise sous tension par un distributeur d’électricité, l’installation doit faire l’objet d’une attestation de conformité aux prescriptions de sécurité imposées par les règlements en vigueur. Cette obligation à été introduite par le décret du 14 Décembre 1972. L’extension aux installations rénovées a été introduite par le décret nº 2001-222 du 6 mars 2001. Cette attestation de conformité, établie et signée par l’auteur des travaux, doit être visée par un organisme agréé.