A qui s'adresser pour la sécurité d'une chaudière gaz qui dégage du monoxyde de carbone ?

Bonjour, je suis désolée mais je fais appel à vous pour me conseiller suite à des problèmes de monoxyde de carbone. Je suis locataire dans un immeuble des années 70. Ma chaudière se met tout le temps en sécurité malgré un chapeau installé depuis peu sur le haut de mon conduit de fumée. Mon détecteur de monoxyde de carbone affiche parfois 160. Mon propriétaire cherche vainement une solution. Ma question est : est-il possible (alors que ma chaudière est éteinte depuis plusieurs heures) que le détecteur de monoxyde de carbone se déclenche subitement jusqu'à environ 80 alors qu'il n'y a aucun moyen de chauffage dans l'appartement? JE SAIS QUE VOUS RÉPONDEZ DANS UN BUT COMMERCIAL, MAIS JE NE SAIS OU M'ADRESSER POUR AVOIR DES RENSEIGNEMENTS POUR MA SECURITE ET CELLE DE MA FAMILLE. A défaut de solutionner mon problème, pourriez-vous m'indiquer à quel organisme ou entreprise je dois m'adresser. Merci d'avance. Une maman désespérée 45000 Orléans
Publiée le 24/02/2015 par Picbleu
Réponse approuvée par Picbleu

La solution est simple : il faut faire venir un installateur chauffagiste agréé Qualigaz

Le problème que vous soulevez est lié à la chaudière à gaz. Vous faites référence à un chapeau placé sur le conduit des gaz brûlés qui nous fait dire qu’il s’agit d’une chaudière à évacuation naturelle.
La solution est simple : il faut faire venir un installateur chauffagiste agréé Qualigaz qui vérifiera :
- Le bon tirage de la chaudière
- Que le problème ne provient pas de la mauvaise évacuation des produits de combustion (conduit de fumée obstrué ou mal dimensionné)
- Que les ventilations obligatoires sont présentes (L’absence de ventilation dans la pièce où est installé l’appareil, pièces calfeutrées, sorties d’air bouchées entraine des risques d'intoxication
- Que l'entretien régulier des appareils gaz a bien été effectué (le défaut d’entretien des appareils de chauffage et de production d’eau chaude ainsi que les inserts, poêles, cuisinières, chauffages mobiles d’appoint entraîne de mauvaises combustions et des pannes)

Les points qui peuvent générer des dysfonctionnements :

- la vétusté des appareils
- la mauvaise utilisation de certains appareils (appareils de chauffage d’appoint utilisés en continu par exemple, groupes électrogènes. )
- l’absence d'incompatibilité des différentes installations présentes dans un même logement (exemple : foyer ouvert, VMC, ou hotte aspirante qui sont des éléments incompatibles avec une chaudière à évacuation naturelle).

Actuellement, les chaudières sont à ventouse c’est-à-dire qu’elles sont étanches, la solution passe peut-être par le remplacement de l’ancienne chaudière. La responsabilité du propriétaire peut être mise en cause en cas d’accident, car en cas de problèmes graves, une qualification d’homicide involontaire peut être engagée par un juge d’instruction en charge du dossier. Attention donc à ne pas laisser trainer cette situation : des vies sont peut-être en danger.
Monoxyde de carbone ; le tueur invisible
Est ce que cette réponse vous a été utile ?
Proposer une réponse