Boucher les aérations pour éviter l'arrivée d'air froid

Bonjour, je souhaite confirmer cette affirmation : « Il n'est pas utile de conserver une aération basse et haute dans le garage où ma chaudière murale gaz à condensation est placée » ? Vous confirmez : le système à ventouse présente une indépendance de l'entrée d'air et la sortie des gaz brûlés via le conduit de la chaudière à ventouse ? Ma question : il est donc possible ou pas de boucher les aérations basse et haute de mon garage afin d'éviter l'arrivée d'air froid ? Merci et bonne journée. 70190 VilleRioz
Publiée le 07/03/2016 par Picbleu
Réponse approuvée par Picbleu

Les chaudières à ventouse ne demandent pas de ventilation

Lorsqu'un local à usage d'habitation ne comporte qu'un seul appareil type chaudière gaz à condensation dont l'évacuation des gaz brûlés s’évacue par une ventouse, les aérations basses et hautes ne sont pas obligatoires.

Dans le cas de la présence éventuelle d'un appareil gaz à circuit non étanche de combustion dans le même local comme une gazinière, il faut tenir compte d’une part de la préservation de la qualité de l'air (évacuation de l’air vicié) et d’autre part de la garantie d’une bonne combustion (amenée d’air neuf).

Le conduit de fumée sur lequel est raccordé l’appareil gaz sert à évacuer l’air vicié.

1° - Le local dispose d'une amenée d'air permanente, directe ou indirecte.

Cette amenée d'air, déterminée en fonction des caractéristiques des appareils installés, doit être obtenue par un ou plusieurs orifices offrant une section libre au moins égale à :

- 50 cm² si la sortie d'air ou celle des produits de combustion sont assurées, au moins partiellement, par un conduit vertical en tirage naturel ;
- 100 cm² si la sortie d'air ou celle des produits de combustion sont uniquement assurées par un passage au travers d'une paroi extérieure ; auquel cas, l'amenée d'air est nécessairement directe.

Les amenées d'air directes doivent être conçues, compte tenu du système de chauffage, de manière à ne pas être une cause d'inconfort pour les occupants.

Article 15 - II - B - 1° :
L'arrêté ne précise pas la disposition de l'amenée d'air dans le local ("basse" ou "hauteur quelconque"). Il n'y a donc pas lieu de modifier les pratiques actuelles :
- entrée d'air en partie basse lorsque la sortie d'air à lieu par passage à travers la paroi extérieure
- entrée d'air à hauteur quelconque dans les autres cas.

Les normes des aérations et ventilations obligatoires pour le gaz
Est ce que cette réponse vous a été utile ?
Proposer une réponse