Comment se protéger du rayonnement d'un téléphone portable smartphone ?

Je me pose la question de mon téléphone portable qui est devenu incontournable dans mon activité professionnelle. Comment faire pour éviter d'être trop exposée aux rayonnements des smartphones dont on nous dit soit qu'ils ne sont pas dangereux soit qu'ils génèrent des troubles à plus ou moins long terme. 68150 Ribeauvillé
Publiée le 22/11/2013 par Picbleu
Réponse approuvée par Picbleu

Evitez de l'utiliser dans des zones de réception faible, utiliser une oreillette, ne pas le porter contre soi

Le DAS est un indice qui mesure le niveau de « radiofréquences » émis par un téléphone portable sur son utilisateur lorsqu’il fonctionne à pleine puissance. Son unité est le watt par kilogramme. L’absorption de champs électromagnétiques produit une élévation de température des tissus (effet thermique). Important : en France, faisant suite au décret du 8 octobre 2003, tous les téléphones mobiles en vente doivent présenter un indice DAS inférieur à 2 W/kg sur 10 g de tissu humain au niveau du tronc et de la tête.
L’indice DAS donné par les fabricants correspond souvent à celui au niveau de la tête. Il faut donc choisir un téléphone portable qui a le DAS le plus bas possible, éviter de l'utiliser dans des zones de réception faible comme une voiture, utiliser une oreillette, ne pas le porter contre soi (les poches situées à l’arrière des pantalons peuvent être utilisées occasionnellement, car les fesses et leur taux de graisse limitent la transmission des ondes vers les organes sensibles) le risque est d'appeler par mégarde des numéros d'urgence qui peuvent être composés appareil non en fonction ou le clavier bloqué. Le dernier conseil est de l'éteindre lorsque vous n'en avez pas l'utilité.

CE QU'IL FAUT EGALEMENT SAVOIR :

Les smartphones sont tenus d'appeler les urgences même lorsque l'appareil est verrouillé. En contact direct avec la poche, l'écran tactile est susceptible d'appeler automatiquement les urgences (le 112, le numéro d'urgence européen). Le répartiteur qui décroche est obligé de rappeler la personne afin d'être certain qu'il s'agit d'une urgence. Le plus important étant la chute dans les toilettes de smartphones glissés dans les poches d'un vêtement, généralement l'appareil est endommagé de façon irréversible.

Les autorités et notamment la préfecture de police de Paris conseillent sur leur sites internet d'éviter de ranger des objets de valeur dans la poche arrière, surtout depuis que « les smartphones sont devenus les cibles privilégiées des voleurs en raison de l'augmentation de leur valeur et du stockage de données internes big data ».


Les polluants atmosphériques extérieurs et intérieurs
Est ce que cette réponse vous a été utile ?
Proposer une réponse