Enfumé par les cheminées tout l'hiver, que faire?

Bonjour,

Cela fait plusieurs années que nous subissons les nuisances du chauffage au bois de nos voisins.

Nous avons à ce jour saisi:

la mairie
l’ARS locale
les services de la préfecture
la communauté de communes
l’association de surveillance de la qualité de l’air locale (Lig’Air)
AtmoFrance
plusieurs associations environnementales
la gendarmerie
le Défenseur des Droits
plusieurs avocats
un médiateur

Malgré cela, il semblerait que la compétence pour faire cesser ces nuisances et pollutions appartienne aux maires, tous ces services nous l’ont confirmé.
Nous avons donc essayé de sensibiliser notre maire via des données provenant d’un capteur PM10/PM2.5 démontrant largement le phénomène.

Nous dépassons très régulièrement les seuils PM10 réglementaires ainsi que les seuils PM2.5 recommandés par l’OMS. Sur notre graphique annuel nous observons que les taux de particules fines en hiver sont en moyenne 15 à 20 fois plus élevés que l’été, soit la moitié de l’année. Nous observons aussi des périodes où les taux sont 2 fois plus élevés que la station de mesure locale, hors celle-ci est installée en ville le long d’un boulevard (environ 10 000 véhicules/jour dont 5% de poids lourds) alors que nous habitons en pleine campagne.

En conséquences, nous ne pouvons pas jouir de notre maison convenablement ou simplement aérer en ouvrant les fenêtres. A cela s'ajoute les maux de têtes, la nervosité et parfois des vertiges.
Il serait tant que nos politiques prennent en considération ce phénomène grandissant et aux impacts sanitaires très néfastes.

Poster une réponse

N'utilisez pas de code HTML car il n'est pas traité. Certains liens autorisés sont convertis automatiquement. Cette foire aux questions autorise l'utilisation de certaines balises Wikipédia.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent.
(*) Ces informations sont obligatoires afin que votre demande soit correctement traitée.