Est-il vrai que les habitants proches des centrales nucléaires ont des pastilles d'iode pour éviter le cancer de la thyroïde ?

Est-il vrai que les habitants proches des centrales nucléaires ont reçu des pastilles d'iode pour éviter les cancers de la thyroïde ? J'habite à 50 kilomètres de la centrale du Blayais et avec l'actualité récente, je suis inquiète des risques potentiels pour ma famille. Libourne 33500
Publiée le 01/09/2013 par Picbleu
Réponse approuvée par Picbleu

Des comprimés d'iodure de potassium contenant 100 mg d'iode, destinés à bloquer toute entrée ultérieure d’iode dans la thyroïde avaient été distribués par E.D.F aux populations proches des centrales nucléaires à la demande du Ministère de la Santé

Des comprimés d'iodure de potassium contenant 100 mg d'iode, destinés à bloquer toute entrée ultérieure d’iode dans la thyroïde avaient été distribués par E.D.F aux populations proches des centrales nucléaires à la demande du Ministère de la Santé. Ces comprimés d'iodure de potassium sont à consommer sur recommandation des Pouvoirs Publics en fonction de l’évolution de la radioactivité ambiante à la suite d’un éventuel accident de centrale nucléaire. La dose recommandée est de 1 comprimé chez l'adulte, ½ comprimé chez l'enfant, ¼ de comprimé chez le nouveau-né, ces comprimés sont à dissoudre dans du lait ou un jus de fruit. La prise est éventuellement à répéter après 36 heures, en fonction des recommandations. Dans tous les cas il faut s'adresser soit à un médecin ou un pharmacien. En l'absence de risque nucléaire, il n’est pas nécessaire, voire même dangereux, de consommer de l’iode en grande quantité (alimentation ou comprimés). L’iode est un minéral indispensable au bon fonctionnement de notre organisme qui en contient 15 à 20 mg à l’âge adulte. L’iode est très important pour le développement des enfants : une carence entraine des retards mentaux (crétinisme).Certains sels de table sont supplémentés en iode, le poisson : saumon, morue (huile de foie de morue), les crustacés,les huitres, les lardons et les oeufs sont les animaux non marins les plus riches en iode. Conclusion, en cas de nuage radioactif, il faut faire confiance aux autorités qui indiqueront la conduite à tenir. En cas de pénurie de comprimés d'iode, l'huile de foie de morue est l'aliment qui contient le plus d'iode.
http://www.acqualys.fr/page/atome-risques-nucleaires-radioactivite-dechets-protection
Est ce que cette réponse vous a été utile ?
Proposer une réponse