La ventilation basse pour un appareil à gaz (cuisinière) peut-elle être pratiquée dans le bas d'une porte donnant sur l’extérieur ?

La ventilation basse pour un appareil à gaz (cuisinière) peut-elle être pratiquée dans le bas d'une porte donnant sur l’extérieur ? 40250 Lahosse
Publiée le 23/01/2015 par Picbleu
Réponse approuvée par Picbleu

Tout local contenant un appareil non raccordé doit être pourvu d’une amenée d’air et d’une sortie d’air

L’arrêté du 2 août 1977 modifié relatif aux installations de gaz indique que tout local contenant un appareil non raccordé (gazinière seule) doit être pourvu d’une amenée d’air et d’une sortie d’air.
En effet, en présence d'un appareil gaz à circuit non étanche de combustion dans un local, il faut tenir compte d’une part de la préservation de la qualité de l'air (évacuation de l’air vicié) et d’autre part de la garantie d’une bonne combustion (amenée d’air neuf).L'amenée d'air frais basse est réalisée par le biais d’un orifice dans une paroi extérieure implanté à une hauteur maximale de 30 cm dont la section totale de passage libre est au moins égale à 100 cm². Il est vivement conseillé de faire appel à un homme de l'art pour s'assurer de la conformité de l'installation et de faire réaliser un audit par un organisme agréé comme Qualigaz qui délivrera un certificat de conformité.

Les normes des aérations et ventilations obligatoires pour le gaz

La responsabilité du service est limitée au cadre strict du présent courriel donné gratuitement en fonction des déclarations de l’internaute et ne saurait être engagée pour tout préjudice, corporel matériel ou autre causé par suite d’une mauvaise interprétation, d’omission, de négligence, d’erreur, de manquement à une loi ou un règlement ou à l’inobservation des prescriptions éditées.

De la même façon, le service ne saurait être tenu pour responsable de tout défaut ou dysfonctionnement inhérent aux matériels et/ou systèmes implantés ainsi qu’à leurs performances économiques et/ou énergétiques.
Les réponses apportées ne constituent donc en aucune manière, ni directement, ni indirectement un document contractuel engageant soit ACQUALYS, le conseil, le chauffagiste-conseil, le ou les fabricants ou les intermédiaires intervenants.
Est ce que cette réponse vous a été utile ?
Proposer une réponse