Le chauffage à bois risque-t-il d'être interdit d'ici quelques années ?

J'habite dans une petite localité et j'ai l'intention de faire bâtir, se pose le problème de l'énergie et de la pollution et je ne veux pas faire d'erreur car l'investissement qui sera fait m'engagera pour plusieurs années (un crédit de 20 ans) : le chauffage au bois risque-t-il d'être interdit d'ici quelques années ? 69500 Bron
Publiée le 02/01/2014 par Picbleu

Les cheminées ouvertes et les appareils à bois les plus vétustes seront interdits

Suivant l'arrêté inter préfectoral N.º 2013 084-0002 du 25 mars 2013, les particuliers résidant à Paris ne pourront plus utiliser leur cheminée pour se chauffer au bois à partir du 1er janvier 2015, la combustion du bois sera totalement interdite même en appoint ou pour l'agrément.
Une mesure qui sera applicable sur l'ensemble d'une zone sensible pour la qualité de l'air qui impactera 435 communes d'Île-de-France. Hors zone sensible seul le chauffage pour l'agrément ou l'appoint sera toléré. En banlieue seules les cheminées à foyer ouvert seront interdites. Les bûches ou les granules seront autorisés en foyer fermé. Le chauffage au bois qui représente 4 % des besoins de chauffage en île de France est responsable de 90 % des émissions de PM10 du secteur résidentiel. Source DRIEE-IF (Direction régionale et inter départemental de l'environnement et de l'énergie d'Île-de-France).

Selon une étude de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) parue en 2012, ces particules fines (inférieures à 10 microns) en suspension dans l'air (toutes origines confondues) sont responsables de 42000 décès chaque année en France. Les cheminées ouvertes et les appareils à bois les plus vétustes seront interdits, pour les autres appareils à bois et dérivés, des progrès constants sont réalisés en termes de rendement et de pollution, il manque cependant l'obligation aux fabricants d'installer des filtres à particules sur leurs produits, cette solution améliorerait sensiblement la qualité de l'air même sur les appareils à bois les plus performants.
Les émissions de particules fines chauffage bois polluent l'air

Les nouvelles normes sont plus exigeantes : on s'achemine vers un petit mieux. Ecodesign 2022 Normes efficacité appareils chauffage au bois
Toutefois on peut regretter que les pouvoirs publics s'obstinent à donner des primes pour changer d'énergie alors que la totalité des aides devrait se concentrer sur l'isolation le seul moyen d'éviter de consommer et donc de dépenser son argent. Il est vrai que lorsqu'un ménage consomme peu, c'est moins de TVA et de taxes qui alimentent l'État et moins de bénéfice pour les énergéticiens de toute nature.

Pour beaucoup, malheureusement, notre environnement n'est pas vraiment leur souci. Il ne s'agit pas des classes populaires qui suivent le mouvement parce qu'ils ont entendu que le bois est écologique et renouvelable ce qui est faux, mais d'individus cultivés, bien nés, au cerveau bien fait, vivant dans un milieu aisé dont l'unique action est le gain financier. Des personnes qui agissent comme s'ils ne faisaient pas partie de notre monde. Les scientifiques sont pendus sur la sonnette d'alarme annonçant l'effondrement, mais le pouvoir financier a inoculé le virus de l'actionnariat qui est bien plus mortel que celui dont on nous dit être contagieux.
Est ce que cette réponse vous a été utile ?

Poster une réponse

N'utilisez pas de code HTML car il n'est pas traité. Certains liens autorisés sont convertis automatiquement. Cette foire aux questions autorise l'utilisation de certaines balises Wikipédia.
Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent.
(*) Ces informations sont obligatoires afin que votre demande soit correctement traitée.