Pose d'un poêle a granulés hydro type Edilkamin

Bonjour, Habitant une maison de 120m2 de 1970 mal isolée à part les fenêtres en double vitrage, je projette d'installer un poêle a granulés hydro type Edilkamin cherie UP H (rendement de 91,6%) avant la fin de l'année pour bénéficier encore des aides (dont les fameux 30%). Le chauffage des radiateurs avec le poêle me semble très intéressant, surtout avec un thermostat programmable type netatmo relié. J'hésite à relier ce poêle aux ECS car il faudrait investir en plus dans un ballon, voire un ballon thermodynamique. Le coût final devenant plus conséquent, sera-t-il amorti avec les économies ? De plus, l'eau étant très calcaire ici, je redoute les pannes. J'ai un vieil adoucisseur d'eau mais ne sais pas s'il fonctionne. En lisant les articles de votre site, je pense que le poêle à granulés semble être un bon investissement, aussi bien en terme de confort, d'économie et d'impact environnemental, même si effectivement c'est l'isolation de la maison qui est importante. Je prévois donc de changer également les vélux des combles aménagés avant cet hiver et d'isoler le toit l'été prochain, et à terme, l'isolation des murs par l'extérieur. Mais j'ai découvert sur votre site les puits provençaux, le chauffage par le plafond etc.. du coup je suis un peu perdu avec ces nouveaux paramètres et me demande si je ne dois pas revoir tout mon projet... Merci en tout cas de vos articles. Bien sincèrement, Benjamin
Publiée le 18/10/2019 par Picbleu

Isolez parfaitement votre bâtiment avec des produits sains

Vous ne l'avez pas précisé, mais la date de construction de la maison laisse penser que vous avez une chaudière fioul raccordée à des radiateurs à eau chaude. Pour l'instant, comme beaucoup vous avez bénéficié d'un prix du fioul domestique attractif du à la fiscalité (comme pour le gazole qui est le même produit plus taxé). L'un comme l'autre sont amenés à disparaître d'ici 2028 pour le fioul et probablement sur 20 ans pour le gazole. La filière de distribution va se désagréger en raison de la désaffectation du public qui quitte massivement cette énergie. Concernant le granulé de bois il ne s'agit ni d'une énergie écologique ni renouvelable. L'Homme sur terre coupe 15 millions d'hectares de forêt et court à sa perte en détruisant le poumon de dioxygène qui lui permet de respirer. De 1.5 milliard d'humains en 1900, la planète est peuplée de 7 milliards et bientôt de 11 milliards qui respirent 15 000 litres d'air par jour... Donc avant de penser au pellet qui est une énergie à un prix intéressant il faut comme vous les soulignez isoler parfaitement votre bâtiment. Une maison de 120 m2 ne devrait pas dépasser 1 tonne de granulés par an ce qui est déjà trop. Il faut souhaiter que les pouvoirs publics dont la politique va ralentir à juste titre la construction neuve en raison de l'artificialisation des sols (la perte de la biodiversité, des cycles naturels (cycles du carbone, de l'azote, de l'eau, du dioxygène) aident les usagers à isoler parfaitement leur logement qui doit tendre vers zéro consommation. La France depuis quelques années perd l'équivalent de 6.5 départements entre les routes autoroutes, ronds points, zones commerciales, etc.). Un courriel informatif vous a été envoyé. https://www.picbleu.fr/theme/guide-eco-renovation
Est ce que cette réponse vous a été utile ?

Poster une réponse

N'utilisez pas de code HTML car il n'est pas traité. Certains liens autorisés sont convertis automatiquement. Cette foire aux questions autorise l'utilisation de certaines balises Wikipédia. Consultez nos conditions de publication