Prétendus inconvénients d'être propriétaire de sa citerne

Bonjour, j'ai lu sur un article sur les Prétendus inconvénients d'être propriétaire de sa citerne de gaz de propane d'un portail internet que (je cite) " les propaniers voulent garder le monopole du stockage du propane vrac en restant propriétaire de leur réservoir" . Apparemment, ils font tout pour garder leur chasse gardée et que Picbleu favorisait ce fait en faisant de la publicité déguisée pour les fournisseurs de gaz.
Publiée le 09/12/2019 par Picbleu

Réfléchissez avant de dépenser de l'argent dans l'achat d'une cuve de gaz propane

Lorsque l'on utilise du gaz propane en citerne, il suffit de demander à son fournisseur de gaz ou à d'autres concurrents un devis pour un achat de citerne. Les frais acquisition du réservoir, l'entretien annuel et les frais de requalification tous les 10 ans sont élevés, personne ne peut le nier : les chiffres parlent d'eux-mêmes. Pour les citernes aériennes, le prix d'achat de la cuve métal est relativement moins élevé et il n'y a pas d'obligation de déterrer la cuve comme les citernes enfouies tous les 10 ans pour l'entretien décennal. Mais il reste l'obligation de faire l'entretien avec un risque de vétusté (réparation des organes de détente par exemple) pour les réservoirs anciens. Il faut donc privilégier les réservoirs apparents ou changer d'énergie.
Je vous livre un extrait d'un courrier adressé à un client de la marque Antargaz énergies qui avait sur suggestion de notre part demandé un devis d'achat d'un citerne enfouie à ce gazier. Voici ce qui lui a été répondu : « Concernant les conséquences de l'acquisition du réservoir, nous tenons à vous informer des dispositions réglementaires suivantes : En tant que propriétaire du réservoir, vos différentes obligations en tant qu'exploitant d'appareil à
pression seront régies pas l'arrêté ministériel du 15 mars 2000 ainsi que I'arrêté du 30 juillet 1979 s'agissant de l'installation du stockage de GPL et de son environnement. Dans le cas où vous décideriez de ne pas confier l'entretien et la maintenance de votre réservoir à Antargaz vous avez l'obligation de choisir un prestataire qualifié afin de faire réaliser le contrôle réglementaire, l'entretien et la maintenance de votre réservoir et de bénéficier d'un service d'astreinte de sécurité 24 h/ 24.
Vous devrez faire inspecter votre réservoir tous les 40 mois et faire procéder à une vérification de l'installation du stockage de GPL et de son environnement. L'inspection du revêtement extérieur du réservoir nécessite de déterrer le réservoir. La prochaine inspection périodique sera à faire réaliser au plus tard 40 mois après la dernière inspection périodique réalisée par ANTARGAZ, dont la date figure sur le certificat dans le dossier technique et le millésime est rappelé sur la vignette collée sur le réservoir. Vous devez faire effectuer une requalification décennale du réservoir et de sa soupape ou de son clapet de décharge constituant un accessoire de sécurité.
La prochaine requalification du réservoir sera à faire réaliser au plus tard 10 ans après la date de dernière requalification mentionnée sur la plaque signalétique fixée sur le réservoir et sur le procès-verbal de la dernière épreuve du réservoir ou d'obtention de dernière requalification du lot dans le dossier technique. La prochaine requalification de la soupape ou du clapet de décharge consistera en un retarage ou un remplacement de la soupape ou du clapet de décharge en place à faire réaliser au plus tard 10 ans après la date de fabrication gravée sur la soupape ou le clapet de décharge. La requalification du réservoir nécessite de déterrer le réservoir. Enfin en cas de revente du réservoir à un tiers dans le cadre de la cession de votre résidence, vous devrez impérativement transmettre le dossier technique du réservoir à votre successeur avec toutes les pièces justificatives des suivis réglementaires, et de l'informer de ses obligations réglementaires ».
Qui s’excuse s’accuse : Concernant le site auquel vous faites référence, il a le mérite et sans doute le courage d'exister, car sans contre-pouvoir les entreprises de n'importe quelle nature prennent trop de libertés. Par contre, on peut remarquer que son propriétaire se défend sans avoir été attaqué en écrivant « le site n'est financé que par les cotisations de ses membres. Les dépenses de son site Internet depuis sa création s'élèvent à zéro euro »... Qui de désaccuse s'accuse. Peut-être s'agit-il d'une information donnée parce que ce site à vocation normalement associative met trop en valeur un autre fournisseur de gaz indépendant ? Ainsi, pour se dédouaner et éviter trop de « proximité » avec toute activité commerciale cite également comme meilleur exemple un autre propanier financièrement pas spécialement intéressant basé... en Irlande pays a forte attractivité fiscale, un paradis entrepreneurial, surtout mis en évidence lorsque l’on compare la fiscalité de la France. Rappelons que le gaz propane, énergie fossile, vit ses dernières années et si on n'aime pas le gaz on n'incite pas a acheter sa citerne de façon à ce que des entreprises puisent y livrer du gaz sans s'encombrer de l'entretien obligatoire. On conseille de quitter cette énergie. Les futures normes pour les bâtiments neufs offriront des maisons passives ou positives qui n'auront plus besoin d'énergie. Pour les maisons existantes, les nombreuses aides donnent la possibilité de supprimer le gaz propane pour le remplacer par des énergies renouvelables. Mais la priorité est d'isoler pour éviter de consommer du gaz. Ce qui signifie dépenser dans l'isolation du toit plutôt que dans une citerne. François Weyergans écrivain au journal Le Monde a écrit : « La critique est à la littérature ce que les turbulences sont au voyage en avion : cela met de l'ambiance ». https://www.picbleu.fr/page/associations-de-defense-consommateurs-gaz-propane-en-citerne
Est ce que cette réponse vous a été utile ?

Poster une réponse

N'utilisez pas de code HTML car il n'est pas traité. Certains liens autorisés sont convertis automatiquement. Cette foire aux questions autorise l'utilisation de certaines balises Wikipédia. Consultez nos conditions de publication