Une maison passive est-elle envisageable à l'heure actuelle alors que le coût d'une maison RT 2012 est élevé ?

La construction d'une maison passive est-elle envisageable à l'heure actuelle alors que le coût d'une maison RT 2012 est élevé et que les candidats à la construction se heurtent à la frilosité des banques et à la précarité du travail ? 60129 Gilocourt
Publiée le 02/09/2013 par Picbleu
Réponse approuvée par Picbleu

Le coût d'une maison passive supérieur de 20 % par rapport à une habitation RT 2012 est amorti par des économies sur le long terme

Une maison passive est une construction à l'usage d'habitation dont la consommation en énergie de chauffage particulièrement basse ne dépasse pas les 15 kWh d'énergie primaire (ep) par m2 et par an. Le principe de la maison passive est simple, car grâce à une très bonne isolation thermique, au traitement de la ventilation de l'air, à l'utilisation de l'énergie solaire, elle conserve une température ambiante douce tout au long de l'année.
http://www.acqualys.fr/sujet/la-maison-passive-definitions-questions-et-reponses
Une maison passive est généralement d'une architecture sobre et orientée vers le sud, afin de bénéficier d'un maximum d'énergie solaire gratuit. Ce concept d'habitation passive, née dans les années 1970 repose sur de nombreuses expériences, des normes allemandes en matière de construction en ont découlé. Une maison passive (passiv hauss) est plus chère à la construction qu'une maison « traditionnelle » RT 2012.
http://www.acqualys.fr/theme/guide-construction-maison-neuve
Son coût supérieur de 20 % par rapport à une habitation RT 2012 est amorti par des économies sur le long terme grâce à la réduction significative de leurs dépenses en énergie de chauffage. Mais elle n'est évidemment pas à la portée de tous les budgets.Il faut donc faire construire une maison à basse consommation qui est un nouveau pas significatif vers les économies énergétiques :
http://www.acqualys.fr/sujet/construction-maison-neuve-normes-rt-2012-basse-consommation
La tendance est toutefois de consommer beaucoup plus d'énergie électrique pour les besoins nouveaux (téléphonie, ordinateurs, tablettes, domotique et bientôt les voitures hybrides ou électriques).
Est ce que cette réponse vous a été utile ?
Proposer une réponse