Victime d'un escroc pour la pose de photovoltaïque très cher

Nous avons mon mari et moi reçu un commercial très brillant qui nous a démontré en 3 heures l'intérêt d'investir dans des panneaux photovoltaïque. Il nous a fait signer un dossier en nous indiquant qu'il s'agissait d'une pré étude et qu'elle était soumise à l'acceptation d'EDF. Mais 15 jours après des personnes nous ont téléphoné pour nous indiquer qu'elles venaient poser les panneaux sans pouvoir refuser car le dossier était en fait un bon de commande. Après recherche sur votre site, nous avons vu que le prix demandé était trop élevé 32000 euros avec le crédit. Que faire ?
Publiée le 29/08/2017 par Picbleu

Démarchage téléphonique et du porte-à-porte n'augurent pas de bonnes pratiques

Les entreprises qui font du démarchage téléphonique et du porte-à-porte sont évidemment plus intéressées que vous. Il est préférable de faire appel à des artisans ou petites structures locales labellisées et qui ont pignon sur rue.
Dans le dossier il n'y a aucune déclaration de travaux
Vous avez eu affaire à une personne malhonnête comme il en existe partout et pas spécialement dans le photovoltaïque une profession qui possède également des entreprises fiables et compétentes, nous en connaissons. Le prix est excessif pour 23 m2 (le prix varie entre 9000 et 12000 euros à l'heure actuelle). Dans des visites à domicile comme pour la vôtre, le commercial indélicat laisse généralement planer un doute sur la faisabilité et éteint donc la suspicion. Dans le dossier reçu, il n'y a aucune déclaration de travaux ce qui pose un problème vis-à-vis de la mairie. Nous vous avons transmis les coordonnées de 3 associations qui vous permettront de vous dégager de cette situation embarrassante
Arnaque sur salon pour l'installation pompe à chaleur
Est ce que cette réponse vous a été utile ?

Poster une réponse

N'utilisez pas de code HTML car il n'est pas traité. Certains liens autorisés sont convertis automatiquement. Cette foire aux questions autorise l'utilisation de certaines balises Wikipédia. Consultez nos conditions de publication