Vouloir taxer les riches ne revient-il pas à toujours taxer un peu plus les pauvres?

N'y a-t-il pas une grande naïveté des gens lorsque l’on leur explique dans un programme électoral, que l’on va faire payer les riches, et que l’on ira chercher l’argent là où il se trouve, c’est-à-dire, essentiellement, chez les autres ?
Publiée le 18/08/2013 par Picbleu
Réponse approuvée par Picbleu

L'idée de taxer les riches est ancienne et connaît un regain d'intérêt avec la crise économique et financière

Même si votre question ressemble à un commentaire affirmation, elle a le mérite de poser la question sur la pertinence de la phrase suivante « Il faut taxer les plus riches pour renflouer les caisses de l'état ». L'idée est ancienne et connaît un regain d'intérêt avec la crise économique et financière.
Le slogan « taxer les plus riches » figure en bonne place sur les dernières banderoles des manifestants de tous les pays d'europe. Des efforts proportionnels sont demandés à tous avec le « respect d'une justice sociale ». « Justice », « une réduction de la fracture sociale » et de « nouveaux riches » par tous les différents hommes politiques qui se sont succédé dans l'exercice du pouvoir et qui ont tous utilisé massivement cet argument pour le « changement » qui n’a d'ailleurs jamais eu lieu. Les contribuables découvrent que « taxer les riches », c’est, en réalité, taxer les pauvres, car les riches sont minoritaires, puissants, influents et mobiles et les « pauvres » (ou la plutôt classe moyenne très nombreuse) est particulièrement exposée aux différents impôts de toute nature.
http://www.acqualys.fr/page/taxes-faut-il-faire-payer-les-impots-aux-riches-ou-aux-pauvres
Est ce que cette réponse vous a été utile ?
Proposer une réponse