L'architecte Confort santé des occupants et de leur environnement

Voir les articles de même catégorie Architecte

Sommaire


L'architecte est un intermédiaire utile à la coordination des corps de métiers, au bon déroulement de l'exécution des travaux, il assure une synchronisation intelligente dans l'avancement du chantier. C’est un professionnel utile pour le néophyte, et même si les cerveaux de certains architectes ont été formatés par les lobbies de certains énergéticiens et des bétonneurs.

L'architecte et la santé

La conscience de l'architecte, sa curiosité, sa culture en matière d'éco construction peuvent en faire un professionnel efficace pour votre confort, pour votre santé et économiquement rentable, car c'est vous et votre famille qui vivrez dans le logement, et pas celui qui l'a dessiné.

La démarche d'une construction intégrant le bio et le bioclimatique doit succéder à une prise de conscience globale de nos futurs maux et l'on évitera de soigner les symptômes de nos pathologies sans en rechercher les causes profondes. Le logement est trop souvent la cause de maladies chroniques bénignes et on ne peut plus ignorer l'influence du mode constructif sur la santé de ces occupants.

Une construction doit également répondre à des exigences biologiques et pas seulement à des contraintes mécaniques, les murs doivent respirer comme les vêtements se doivent d'être confortables et respirants. La maison est un espace de vie subtil où le choix des matériaux a une importance fondamentale sur l'équilibre des êtres vivants qui y séjournent.

Malheureusement, en termes de marché, c'est la maladie qui rapporte et certainement pas la santé. Sa mission peut se limiter à l'obtention du permis de construire, ou intégrer le suivi de chantier. De l'avant-projet au montage du dossier de permis, jusqu'au plan d'exécution, l'architecte doit intégrer une démarche qualitative pour apprécier le choix des matériaux utilisés.

L'éco pathologie du bâtiment

Plusieurs écoles associent avec plus ou moins de réussite un procédé respectueux de l'environnement et une démarche qualitative en matière d'éco pathologie* du bâtiment. La zootechnie impose depuis une vingtaine d'années une réflexion pour optimiser la qualité des bâtiments, car la production et son rendement en dépendent. Par exemple, dans l'élevage industriel, l’apparition de maladies pulmonaires dans l'élevage du bétail parqué dans des bâtiments en béton cellulaire, est un fait reconnu depuis les années 50.

*L'éco pathologie du bâtiment est une science ignorée dans la construction d'habitations humaines.

L'architecte sait créer un espace unique

L'idéal serait, avant d'opter pour un type de construction plutôt qu'un autre, d'aller vivre quelques jours dans une réalisation. L'habitabilité, le confort, la chaleur d'un matériau, l'ambiance d'un lieu se jugent à l’instinct, au ressenti, en ne perdant pas de vue la notion de « deuxième peau » de la même manière que les sensations que vous éprouvez lorsque vous essayez un nouveau vêtement.

Des architectes soucieux de l'environnement

La proximité des lignes à haute tension, les zones humides, les structures métalliques et bien d'autres matériaux sont déconseillés pour la construction des bâtiments d'élevage, car les animaux développent des pathologies en rapport avec tel ou tel type de bâtiment il en est de même pour les humains sensibles eux aussi aux Polluants de l'air risques et menaces dans les logements


Vous avez une question?


Recherche de mots clefs dans les articles

878 articles

La France voulait réduire le nucléaire dans le bouquet énergétique

La France voulait réduire la part du nucléaire dans son bouquet énergétique et fermait la porte à l'exploitation des gaz de schiste sur son sol et souhaitait vendre à la Pologne des réacteurs atomiques, tandis que le géant français Total énergies y cherchait du gaz de schiste. Source AFP.

Centrales nucléaires en France Conflit entre sécurité et profit

Hubert Reeves donnait une interview au journal « La Vie », le 24 mars 2011 où il déclarait « ce conflit entre la sécurité et le profit est pour moi une des raisons pour laquelle je pense que le nucléaire est une activité trop dangereuse pour être confiée aux « humains trop humains ». 

Centrales atomiques dans le monde Bilan nucléaire mondial

Le bilan nucléaire mondial est édifiant. Le parc nucléaire civil dans le monde comptait en 2021 444 tranches nucléaires dans 32 pays. Chiffres de l'Agence internationale de l'énergie atomique. À l'heure actuelle, 57 installations sont en cours de construction et 101 centrales nucléaires sont encore prévues. La Chine avait déclaré 31 projets de construction.

Vente et pose cheminée foyer Turbofonte gaz Gouesnou 29 Finistère

Vente et installation de cheminées inserts foyers et poêles à gaz de la marque Turbofonte. Un showroom Chaleur bois de 200 m2 situé 19 boulevard Gabriel Lippmann 29850 Gouesnou dans le Finistère (29) permet de découvrir une grande quantité de modèles à gaz.

Facteurs modifiant le rendement des chaudières de chauffage

​Le rendement des chaudières de chauffage est exprimé en PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur).

Cheminée insert gaz naturel propane Avantages inconvénients

Une cheminée à gaz chauffe efficacement sans odeur sans fumée et donne l’ambiance d'une cheminée traditionnelle sans les contraintes liées à l’utilisation du bois bûche. Quels sont les avantages et inconvénients des cheminées à gaz naturel ou gaz propane ? Cet article détaille tout ce qu'il faut savoir. 

La forêt en France diminue-t-elle ? Comment la préserver

La forêt reste le seul milieu où une certaine biodiversité perdure avec les vieux arbres dans les espaces boisés préservés de la main de l'Homme qui fait de la monoculture industrielle. L'État français, sous l'influence des lobbies pousse les consommateurs en octroyant des primes à s'équiper en équipements de chauffage au bois. Il est malheureusement impossible de substituer les produits pétroliers par la biomasse.

L’industrialisation de la forêt pour brûler les arbres est une erreur

500 scientifiques et économistes dont le biologiste américain Peter H. Raven ont envoyé une lettre le 11 février 2021, aux responsables européens Ursula von der Leyen et Charles Michel au président américain Joe Biden, au Premier ministre japonais Yoshihide Suga ainsi qu'au président sud-coréen Moon Jae-in. Cette mise en garde destinée aux dirigeants est destinée à les informer sur l’utilisation de la biomasse forestière.« Nous vous exhortons à ne pas porter atteinte à la fois aux objectifs climatiques et à la biodiversité en remplaçant la combustion fossile par le fait de brûler des arbres pour produire de l’énergie ».

Charger plus d'articles