Quels matériaux isolants thermiques écologiques choisir ?

Découvrez les caractéristiques des matériaux d'isolation naturelle et écologique comparés à des substances issues de la pétrochimie ou de l'industrie. Le classement et les critères les plus importants pour les meilleurs isolants pour le toit, les murs ou le grenier.

  1. Les caractéristiques des matériaux
  2. Eléments techniques de classement
  3. Les critères importants des isolants
  4. Les modes de transferts de chaleur

Privilégier les matériaux sains

Il est possible d'utiliser desmatériaux isolantscontenant peu ou pas desubstances polluantespour l'isolation extérieure à enduire, pour un plancher prêt à clouer, pour des combles perdus, pour un écran de sous-toiture, etc.

POUR ALLER PLUS LOIN
Comparatif critères thermiques de matériaux de construction

Les caractéristiques des matériaux

Les matériaux utilisés pour la construction et l'isolation sontcomparés par rapport à leurs caractéristiques suivantes :

  • Énergie grise (utilisée) (kWh/m3).
  • Effet de serre (kgCO2/UF).
  • Densité (kg/m3).
  • Conductivité thermique λ (W/m.K).
  • Chaleur spécifique (kJ/kg.K).
  • Résistance à la diffusion vapeur d'eau Sd (m).
  • Capillarité.

Dans la rénovation globale, une ancienne longère demandera un autre traitement qu'une maison construite dans les années 90.

Eléments techniques de classement

Il existe d'autres éléments techniques permettant d'établir un classement :

  • Capacité thermique (en J/K).
  • Chaleur spécifique ou Capacité thermique massique (en J·kg-1·K-1).
  • Masse volumique (en kg/m³).
  • Coefficient de transfert thermique.
  • Effusivité thermique (en J⋅K-1⋅m-2⋅s-1/2).
  • Comportement en cas d'incendie (les isolants biosourcés seront idéalement associés à des pare-feu ou frein-vapeur efficaces (Fermacell ou plâtre).
  • Classe de matériau.
  • Facteur de diffusion de la vapeur d'eau.
  • Capacité hygroscopique.
  • Résistance aux chocs, aux vibrations.

Les critères importants des isolants

Les 4 critères importantsduclassementdes isolants sont :

1- La résistance thermique R en m²K/W (Plus la résistance thermique (notée R) est élevée, meilleures sont les performances thermiques).
2- La conductivité thermique ou lambda en W/(m.K). Plus la valeur lambda λ (la facilité d'un matériau à laisser passer la chaleur) est faible et plus le matériau est isolant.
3- La réaction au feu (classement Euroclasses de A1 à F).
4- Le coefficient de résistance à la diffusion de vapeur d'eau.

La valeur sd

Les lettres sd désignent le facteur de diffusion de la vapeur d'eau ou le coefficient de résistance à la diffusion de vapeur d'eau. Ce coefficient de diffusion de la vapeur d'eau désigné par la lettre grecque µ (mu) détermine la perméabilité d'un matériau à la vapeur d'eau. Plus le coefficient µ est élevé et plus la résistance est grande. Une valeur sd inférieure à 10 correspond à une bonne diffusion de la vapeur d'eau.

La perméabilité

Les matériaux offrant le plus de perméabilité sont les , la laine de bois, la laine végétale et animale, la [sujet:27 title=terre cuite,target=_blank], la chaux, le plâtre, la , etc.

le prix

Un autretableau intégrant de nombreux critères et notamment le donne une idée du budget global.

Vous découvrirez que la ouate de cellulose en vrac offre un très bon bilan carbone et un prix intéressant la classant l'isolant le moins cher du marché pour les combles perdus (encore moins cher que les laines de verre et laines de roche). Il faut noter que le poste isolation (hors isolation extérieure ITE) est le poste le moins élevé et que paradoxalement, les usagers pensent d'abord à changer leur appareil de chauffage ou les huisseries avant de penser aux combles ou au toit.

Pour pouvoir ouvrir droit à l'aideles isolants fournis et posés par l’entreprise doivent justifier d’une performance au moins égale à la exigée par type de paroi (combles, murs, toit, etc.).

Les modes de transferts de chaleur

Les modes de transferts de chaleur se font par , ou par association des3 phénomènes.

Comparatif de matériaux de construction et d'isolation

avec leurs différentes caractéristiques

Comparatif de matériaux de construction et d'isolation

avec leurs différentes caractéristiques

EG = énergie grise
CT =Conductivité thermique
CS = Chaleur spécifique
R =Résistance
C = Capillarité

CaractéristiquesEGDCTCSSDRNote
Matériauxkg/m3kj/kg.k
Gypse renforcé de fibres (1)166511250.3601265111
Granites et roches associées026002.80010001a
Laine de chanvre, lin, coton48400.060160051
Laine de mouton56350.060160051
Laine roche 20 kg/m3 rouleau123200.050103051
Laine de roche 70 kg/m3432700.042103011
Laine de roche 110 kg/m36971130.044103031
Laine de roche 140 kg/m38511380.060103011
Laine de roche 160 kg/m310061630.05010302031
Laine de roche en vrac216350.0421030701
Laine verre 18 kg/m3 rouleau242180.0441030121
Laine de verre 35 kg/m3470350.03910307001
Laine de verre 60 kg/m3806600.03810301001
Laine de verre 100 kg/m313441000.0391030801
Liège vrac35450.04014502001
Liège expansé(2)4524000,03710009005
Liège expansé(3)451600,0421000(4)5

a = Coefficient de résistance de 10000
(1)fibres de cellulose (type Fermacell)
(2)Liège expansé Panneau 110 kg/m3
(3)Liège expansé Panneau 150 kg/m3

* Energie grise utilisée kWh/m3
** kg CO2/UF
*** Résistance diffusion d'eau SD m

Comparatif de matériaux de construction et d'isolation

avec leurs différentes caractéristiques

CT =Conductivité thermique
CS = Chaleur spécifique
R =Résistance
C = Capillarité
SD = Résistance diffusion d'eau SD m

Energie grise exprimée en kWh/m3
GES = Gaz à Effet de serre Kg/CO2/UF

Par ordre alphabétique. Source AFNOR

CaractéristiquesEGGESDCTCSSDCNote
Matériauxkg/m3
Paille bottes à plat 80 kg/m35-27830.05013321
Paille (bottes sur chant)5-27830.04513321
Laine de bois (1)58500.03921005
Laine de bois (2)1611400.04221005
Laine de bois (3)2191900.05021005
Ouate de cellulose soufflée50-10230.04219001
Ouate de cellulose panneaux152-5700.04219003
Ouate de cellulose injectée98-10450.04219001
Panneau aggloméré OSB 3*23594700.1202500203
Panneau particules aggloméré22206000.110150070
Panneau MDF 122015280.100200012
Panneau contreplaqué40005000.1001500700
Polystyrène expansé PSE(1)45010300.0381450100
Polystyrène extrudé (1)795520250.029145080
Polystyrène extrudé (2)795520450.0351450200
Schistes, ardoises79524002.2001000900
Verre cellulaire 160 kg/m3 (4)12001600.0571000(4)

(1)Polystyrène expansé PSE Panneau 30 kg/m3
(2) Polystyrène extrudé (Plaques expansées aux HCFC)
(3)Polystyrène extrudé (Plaques expansées aux HCFC)
(4) Verre cellulaire 160 kg/m3 (plaques) 1500000


Vous avez une question?


Recherche de mots clefs dans les articles

901 articles

Principaux types de gaz à effet de serre et réchauffement climatique

L'effet de serre est dû aux gaz qui absorbent une partie des rayons solaires en les redistribuant sous la forme de radiations qui rencontrent d’autres molécules de gaz, répétant ainsi le processus et créant l'effet de serre, d'où une augmentation de la chaleur. 

La France voulait réduire le nucléaire dans le bouquet énergétique

La France voulait réduire la part du nucléaire dans son bouquet énergétique et fermait la porte à l'exploitation des gaz de schiste sur son sol et souhaitait vendre à la Pologne des réacteurs atomiques, tandis que le géant français Total énergies y cherchait du gaz de schiste. Source AFP.

Convertir le fioul domestique Règles de conversion

Le calcul des équivalences litres fioul/tonnes repose sur des règles de conversion standardisées : 1 litre de fioul = 10 kWh.  Il est possible de passer du kilo à la tonne, puis au kilowattheure. Équivalences litre/tonne : les règles de conversion. Un mètre cube est équivalent à 1000 litres. A une température de 15°C, la masse volumique du fioul est comprise entre 0,830 et 0,880 kilogrammes par litre.​

Centrales nucléaires en France Conflit entre sécurité et profit

Hubert Reeves donnait une interview au journal « La Vie », le 24 mars 2011 où il déclarait « ce conflit entre la sécurité et le profit est pour moi une des raisons pour laquelle je pense que le nucléaire est une activité trop dangereuse pour être confiée aux « humains trop humains ». 

Centrales atomiques dans le monde Bilan nucléaire mondial

Le bilan nucléaire mondial est édifiant. Le parc nucléaire civil dans le monde comptait en 2021 444 tranches nucléaires dans 32 pays. Chiffres de l'Agence internationale de l'énergie atomique. À l'heure actuelle, 57 installations sont en cours de construction et 101 centrales nucléaires sont encore prévues. La Chine avait déclaré 31 projets de construction.

Vente et pose cheminée foyer Turbofonte gaz Gouesnou 29 Finistère

Vente et installation de cheminées inserts foyers et poêles à gaz de la marque Turbofonte. Un showroom Chaleur bois de 200 m2 situé 19 boulevard Gabriel Lippmann 29850 Gouesnou dans le Finistère (29) permet de découvrir une grande quantité de modèles à gaz.

Frais de dossier d'entretien et diagnostics de citerne de gaz propane

Si le prix du gaz en citerne est important pour comparer, les frais annexes liés au réservoir ne sont pas à négliger, car ils plombent le budget final. Les frais de dossier d'entretien et diagnostics s'y rajoutent surtout en présence de compteur gaz.

Sites syndicats et associations pour la protection des abeilles

Sites syndicats et associations pour la protection des abeilles. Avant de réaliser une plantation, en cas de doute, il est impératif d'éliminer tout ce qui peut présenter un danger pour tous nos insectes, déjà suffisamment mis à rudes épreuves. (Source Syndicat National d'Apiculture du Cantal).

Charger plus d'articles