Sur mon portail internet auquel j'ai accès avec un mot de passe j'ai d'abord lu que Enedis allait installer le compteur chez moi. J'ai reçu un avis comme quoi Enedis voulait venir et j'ai envoyé un recommandé pour dire que je n'en voulais pas il est chez moi mais je ne sais pas si on peut vraiment refuser...

Cette question a été abordée elle a été publiée dans le JO Sénat. Cette question a été abordée, en voici la copie exacte avec le lien « Question écrite n° 07687 de M. Fabien Gay (Seine-Saint-Denis - CRCE) publiée dans le JO Sénat du 15/11/2018 - page 5783 M. Fabien Gay appelle l'attention de M. le ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, sur le déploiement des nouveaux compteurs d'électricité « Linky », liés à la loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Dans son rapport annuel publié le 7 février 2018, la Cour des comptes a dressé un bilan très critique de l'installation de ces compteurs. Alors qu'ils étaient censés être avantageux pour les consommateurs avec une meilleure maîtrise des factures, il s'avère qu'au final leur surcoût sera important pour les usagers. Ainsi, il est estimé que 37 % des usagers consomment au-delà de leur puissance d'abonnement. Or, les compteurs actuels supportent ces dépassements ponctuels sans disjoncter, ce qui n'est pas toujours le cas des compteurs Linky. De nombreux usagers pourraient avoir à souscrire à une puissance plus élevée, donc à un abonnement plus cher. En revanche, cette installation sur l'ensemble du territoire national sera très profitable pour le gestionnaire Enedis, avec un bonus de 500 millions d'euros. Ceci pose donc des problèmes éthiques, auxquels s'ajoutent des probables risques sanitaires liés aux ondes électromagnétiques qui sont émises. De même, le manque de garanties pour la protection des données personnelles fournies par les compteurs est régulièrement dénoncé par les associations de consommateurs. Enfin, il semblerait que les démarches commerciales pour la pose de ces compteurs soient particulièrement insistantes, ne respectant pas le choix des consommateurs, alors que le caractère obligatoire de l'installation de Linky n'est pas spécifié dans la loi. Le relevé des anciens compteurs pourrait ainsi devenir payant. Il lui demande que la liberté de pouvoir refuser l'installation du nouveau compteur n'entraîne la hausse ni du coût de l'abonnement, ni du relevé des compteurs. Transmise au Ministère de la transition écologique et solidaire Réponse du Ministère de la transition écologique et solidaire publiée dans le JO Sénat du 30/01/2020 - page 601 Le Gouvernement soutient le déploiement massif des compteurs communicants Linky qui présentent de réels bénéfices pour le consommateur, la collectivité et constitue une composante indispensable de la transition énergétique. Le cadre financier du déploiement du compteur Linky a été mis en place par la Commission de régulation de l'énergie (CRE), conformément à ses missions définies par la loi. Le dispositif retenu prévoit la mise en œuvre d'un compte régulé de lissage permettant à Enedis d'avancer les coûts du déploiement de Linky qui lui seront ensuite remboursés à partir de 2021 par les économies réalisées à l'aide des compteurs communicants. Ce dispositif, qui permet de lisser les impacts financiers pour le consommateur lors de la phase de déploiement malgré des investissements significatifs, fait l'objet de recommandations de la Cour des comptes qui s'interroge sur son coût pour la collectivité. Il est de la responsabilité des pouvoirs publics de rémunérer au juste niveau ENEDIS pour ce déploiement industriel de grande ampleur, tout en garantissant les intérêts du consommateur. Un déploiement de cette ampleur ne saurait se faire sans que le Gouvernement n'attache une importance majeure aux enjeux de sécurité sanitaire qui sont au cœur des préoccupations de nos concitoyens. Deux campagnes de mesures de l'exposition du public aux ondes électromagnétiques des compteurs communicants Linky ont été réalisées par l'Agence nationale des fréquences (ANFR) et par l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (INERIS), en laboratoire et sur le terrain. Les résultats sont cohérents et montrent une exposition spécifique liée à l'usage du « courant porteur en ligne » très faible, confirmée par l'étude de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) de 2016-2017. Les ondes émises par le système Linky sont inférieures aux plafonds prévus par les normes sanitaires définies au niveau européen et français en matière d'exposition du public aux champs électromagnétiques : elles sont du même ordre de grandeur que les ondes émises par un téléviseur, ou un écran cathodique, et largement inférieures à celles générées par des plaques de cuisson. Le dispositif national de surveillance et de mesure des ondes géré par l'ANFR a évolué et permet dorénavant à tout citoyen de faire gratuitement mesurer son exposition associée à des objets communicants fixes comme le compteur Linky. L'ANSES poursuivra ses études sur les évolutions à venir du compteur afin de continuer à mesurer ses impacts sur les utilisateurs. Concernant les problématiques de puissance le contrat définit un niveau de puissance. Certains consommateurs, lorsque l'on change leur compteur voient leur système disjoncter. Ceci est dû, le plus souvent, au fait que, dans l'ancienne installation, le disjoncteur assurait ce réglage, rôle désormais dévolu au compteur. Or, est calibrée dorénavant la puissance de disjonction en fonction de la puissance souscrite contractuellement. Auparavant, il pouvait exister une différence entre la puissance du disjoncteur et la puissance souscrite. Dans les situations où il existe un tel différentiel, le système disjoncte, puisque le compteur n'est pas calibré pour faire face à la puissance réelle. En accord avec la CRE le gestionnaire du réseau public de distribution d'électricité fait en sorte que la remise à la puissance réelle soit gratuite. Pour assurer la sécurité et la confidentialité des données collectées à partir des compteurs Linky des mesures réglementaires ont été prises pour en garantir l'effectivité. Ces mesures prévoient notamment que leur communication ne puisse avoir lieu sans l'autorisation préalable de l'usager. Les recommandations en matière de protection des données collectées par les compteurs communicants adoptées par la Commission nationale informatique et libertés le 20 avril 2017 ont en particulier été prises en compte, notamment dans le décret du 10 mai 2017 qui précise les modalités de mise à disposition des données de comptage à des tiers avec l'accord de l'usager concerné. La protection du système de gestion de ces informations personnelles respecte le référentiel de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) établi pour les compteurs communicants. Par ailleurs la jurisprudence administrative a régulièrement considéré que les compteurs communicants respectent les règles relatives à la protection des données personnelles et la vie privée des consommateurs, à l'appui notamment des recommandations de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL). En effet, l'accès aux données à caractère personnel issues des compteurs communicants est soumis à l'accord des consommateurs et à des règles de confidentialité spécifiques (art. R. 341-4 et suivants du code de l'énergie). Enfin s'agissant du remplacement du compteur il est de la responsabilité du gestionnaire de réseau, dans le cadre de ses obligations réglementaires et contractuelles. Dans le cadre de son contrat unique ou de son contrat avec le gestionnaire de réseau, le client s'engage à permettre l'accès au compteur pour le gestionnaire de réseau. En tout état de cause, ce dernier doit procéder au remplacement du compteur en respectant notamment le droit de la propriété lorsque le compteur n'est pas situé sur l'espace public ou dans un endroit accessible. Lorsque le client refuse l'accès au compteur, les équipes de pose ne pourront donc pas procéder au remplacement du compteur. Toutefois, un client ayant refusé la pose d'un compteur communiquant ne pourra prétendre à bénéficier des avantages tarifaires qu'il propose et les prestations actuellement gratuites, comme les relevés de compteur par les agents, lui seront alors facturées, conformément au catalogue des prestations validé par la Commission de régulation de l'énergie.»


Vous avez une question?


Recherche de mots clefs dans les questions

1424 questions

Bonjour je suis votre blog depuis longtemps. Nous avons une maison de 200m2 dans le sud près de Marseille. Ius avons remplacé notre vieille chaudière fioul par un okofen compact 14kw. Nous passons environ 5 tonnes de granulés par an. Nous avons également remplacé la cheminé par un poêle à granulés.et nous sommes très satisfait.de.la.qualite de chauffe. Avec l'augmentation du prix du granulés.nous passons en 2 ans de 1200€ et 2500€ de budget granulés. Aurions nous du passé sur une PAC air eau ? Nous sommes.preneur de. vos conseils pour 2 points Vente en ligne de granulés mais beaucoup de site frauduleux.? En effet le sac de 15kg est passé en 24 mois de 3€90 à 6€ voir plus et les vendeurs prédisent un prix à 10€ le sac !! En fin nous étudions la possibilité de refaire notre isolation en laine de verre par de la fibre de.bois isonat flex.55. Merci de vos conseils. Malgré que l'on est le chauffage et la.production d'eau chaude en granulés.nous avons quand même une facture électricité de 220€ par mois ? Peux être une anomalie sur le réseau ?

Un mail explicatif vous a été envoyé

Maison individuelle 1980 construite en briques G11 Chauffage par tubes PER dans le sol. Chaudière au gaz de ville Unical et chauffe-eau Styx Optima. Surface à chauffer variant entre 120 et 180 m2. Projet : associer à la chaudière une PAC air-eau réversible (pour rafraichir en été). Quel modèle, quelle puissance ?

La chaudière Unical commence certainement à dater comme le Styx qui reste un excellent appareil pour la production d'eau chaude sanitaire qui fonctionne sans électricité.Le 1er conseil est d'améliorer l'isolation du toit dont la surface reçoit tout le rayonnement calorifique du soleil lequel réchauffe la maison en saison chaude. Surtout dans votre région très ensoleillée. Cet inconfort vous incite à placer une PAC climatisation qui est très consommatrice...

Bonjour, Je procede a une renovation. J’ai envie de mettre une gaziniere avec du propane a l’exterieur, mais pas juste a cote de la cuisine. Quelle est la distance maximale avec une installation propane cuivre ? Cordialement

Bonjour, Il est possible de placer un poste pour 2 bouteilles de gaz de 13 kg (choisir cette quantité plutôt que des petites charges dont le gaz est vendu plus cher) appelé Prokit. Cet ensemble de détendeur/limiteur/inverseur est vendu parfois sur internet à des prix délirants idéalement il coûte aux environs de 200 euros TTC.Si vous installez du tuyau cuivre en diamètre 12/14 mm la distance maximale sera de 50 mètres (chaque courbe ou dévoiement compte pour 1 mètre)...

Bonjour, Je suis propriétaire d'une citerne à gaz, qui a été entretenue par Butagaz jusqu'en 2020, date à laquelle j'ai résilié mon contrat, une pompe à chaleur remplaçant ma chaudière à gaz. Le gaz n'est plus utilisé maintenant que pour cuisiner et ma citerne étant remplie à 50%, nous en avons encore pour dix ans ! Afin d'être en conformité avec l'arrêté du 20 novembre 2017, ma citerne doit être vérifiée périodiquement. Sauriez-vous m'indiquer un organisme agréé, dépendant ou non d'un fournisseur, qui pourrait effectuer cette vérification ?

Il y a peu de chance que vous soyez propriétaire de la citerne qui dans la grande majorité des cas appartient au gazier qui effectue l'entretien quadriennal à ses frais. Il suffit de lire la plaque indélébile avec un texte gravé sur le métal du corps extérieur du réservoir qui indique "propriété incessible et inaliénable de Butagaz". Lorsque l'on achète une citerne, on supporte les frais d'entretien annuels plus les frais de requalification tous les 10 ans qui sont de 1184 euros...

Bonjour Monsieur Je vous contacte sur les conseils de Laure Morel qui m'a fort aimablement fait connaitre picbleu. Je suis en accord avec ce que j'ai lu sur le site et je vais donc vous exposer mon projet. Situé à Pessac banlieue sud de Bordeaux. Petite maison rectangulaire très simple datant de 1955 construite pour loger les militaires américains du plan Marschal Murs en parpaings sur vide sanitaire Façade 12.5m plein sud, côté ouest 7.5 m mitoyen avec la maison voisine donc isolé par elle. Toiture récente et combles isolés il y a six ans. L'anah prend en compte l'isolation des murs par l'extérieur et le changement des fenêtres. Nous avions décidé de remplacer la vielle chaudière centrale au gaz par autre chose bien avant les évènements funestes actuels. J'ai consulté info energie Bordeaux et j'ai décidé de poser un poêle dans le salon sur la petite façade est, qui chaufferait cette pièce la plupart du temps et la conformation de la maison s'y prêtant, pourrait diffuser un peu de chaleur vers l'ouest et les 3 chambres. Evidemment il faut des radiateurs dans chaque pièce, soit reliés une chaudière électrique alimentant les actuels, soit des radiateurs électriques corrects. pour le poêle, j'ai fait des recherches et Laminox est tombé sous mes yeux! mais il me faut trouver un revendeur et un installateur, sinon j'ai repéré un petit Invicta baptisé Remilly en fonte, poêle à buches compressées qui semble correct et plus abordable pour nous car en plus de l'isolation nous devons refaire entièrement cuisine et sdb hors d'âge dont les tuyaux tiennent grâce au calcaire! D'autre part toute la façade nord possède une terrasse couverte par un auvent en polycarbonate qui, fermé par de simples stores nous faisait gagner environ 3 degrés. Hélas les stores ont été complètement déchirés par une tempête nous voudrions donc fermer avec des baies double vitrage pas cher même si ce n'est pas follement étanche ça serait agréable comme salle à manger huit mois par an. Voilà l'essentiel de mon projet je souhaiterais si vous voulez bien quelques conseils et remarques, car comme j'ai beaucoup d'imagination parfois je déraille.

Votre projet demande pas mal de questions/réponses. L'isolation est la base à condition d'utiliser de bons matériaux qui ne sont pas toujours proposés sur le marché. Attention également au bois dont la combustion est polluante surtout lorsqu'en hiver dans de grandes agglomérations tous les usagers s'équipent de la même manière. La qualité de l'air sera fortement dégradée par temps froid lorsque le smog provoqué stagnera au sol. Un poêle est à considérer comme appoint surtout...

Bonsoir J'ai acheté un poele à granulés de marque STRAUSS modèle JURA en 2020 qui a très bien fonctionné l'hiver passé pour la première année, car installé en 2021, car personne pour le poser ne faisant pas cette marque et surtout l'ayant acheté sur internet. Nous devons mon mari et moi procéder à l'entretien : idem, personne ne veut le faire ! nous nous y employons actuellement mais avec des difficultés car nous ne sommes pas du métier et c'est vraiment pas pratique de démonter le moteur d'extraction, etc. Etes-vous en mesure de nous indiquer un professionnel pour venir faire l'entretien à l'avenir ? Merci de votre réponse. Salutations distinguées. Roseline

Le problème lorsque l'on achète un poêle ou un appareil de chauffage sur internet est lié au fait qu'aucun artisan sérieux ne voudra le poser (il engage sa responsabilité civile et pénale) il ne connait peut être pas l'appareil et le SAV. De plus il n'a eu aucune marge bénéficiaire dans laquelle les travaux de garantie annuelle et décennale sont inclus.

Bonjour, Je vous ai déjà contacté par le passé concernant l isolation thermique de mon logement RT2012 en laine de bois. Notre logement 130m2 est chauffé uniquement par un poêle Rika Domo aux pellets. J aimerais avoir un conseil de votre part concernant les températures à conserver dans le logement (thermostat Netatmo) pour chauffer le moins possible, notre stock de combustible étant limité et ce sera notre premier hiver dans la maison. Quel est le Delta idéal entre heures de présence et absence. Actuellement, nous chauffons à 19 quand nous sommes là (sonde à 5m) et 17 en notre absence. Merci pour vos conseils qui jusqu'à présent m ont été très utiles. Cordialement, Nicolas

Une loi méconnue oblige depuis des années à ne pas dépasser 19°. Il est interdit de dépasser 19°. L'écart ne doit pas dépasser 3° pour éviter de perdre trop de calories. Une chambre doit être chauffée entre 16 et 17 degrés.

Bonjour je suis propriétaire d’une maison individuelle de 176m2. Actuellement chauffé au gaz de ville avec des radiateurs en fonte. La maison comporte 3 niveaux. Vu la taille et la vieillesse de la maison j’ai entrepris des travaux d’isolation mais je me questionne aussi sur le système de chauffage. Je pensais à une pompe à chaleur (j’ai eu devis à 21000 euros) ou bien une chaudière à granulés. J’aimerai obtenir plus d’informations sur ces deux systèmes notamment mais suis également ouvert à d’autres propositions. Il est à noter que la chaudière gaz de ville à condensation est de 2013 et assure également la Production d’eau chaude. N’hésitez pas à me contacter de préférence au téléphone. Merci beaucoup. GC

La priorité est vous l'avez compris d'isoler : tout votre budget doit y être consacré. Si la chaudière fonctionne pourquoi changer, elle dure 15 à 20 ans si elle bien entretenue. Vous pouvez y rajouter un capteur solaire optimisé afin d'avoir de l'eau chaude gratuite une partie de l'année, c'est une étape vers l'indépendance énergétique du logement.

Charger plus de questions