Environnement

20 trucs pour se protéger des ondes (téléphone-portable-four)

20 trucs pour se protéger des ondes issues d'un téléphone portable, four, appareils électriques, etc.
La protection contre les champs électriques et/ou magnétiques 50 Hz et les risques de choc électrique liés aux appareils électriques qui nous entourent (téléphones portables, éclairage, volets roulants électriques, radiateurs électriques, onduleurs, ordinateurs, TV, box, climatiseurs, etc.). Comment réduire son exposition aux champs magnétiques et surtout s'en éviter d'en avoir les nuisances ? 

SOMMAIRE

  1. Mesures simples pour réduire les risques
  2. L'exposition aux ondes expose aux maladies
  3. Variabilité différente d'un individu à un autre
  4. Réduire son exposition aux ondes électromagnétiques
  5. Interrupteur automatique de champ
  6. Les lignes électriques extérieures
  7. Les câbles blindés anti-rayonnement
  8. La mise à la terre d'une installation électrique
  9. Conclusion sur les ondes électromagnétiques

2 min pour comprendre : se protéger des ondes

Les champs électromagnétiques 50 Hz moyennement intenses produits en permanence par des appareils situés à proximité des lieux de repos ou de stationnement prolongé des personnes sont à éliminer ou à diminuer.
Ce type d'exposition pose moins de problèmes s'ils sont produits par des appareillages qui fonctionnent peu de temps ou de façon épisodique.

Le meilleur moyen de se protéger des ondes électromagnétiques des téléphones portables est de limiter la durée d'exposition.

1. Mesures simples pour réduire les risques 

Il existe des mesures simples pour réduire les risques. D'après l'Agence nationale sanitaire (Anses) les données scientifiques ne montrent pas « d'effet avéré » sur la santé. Mais il vaut mieux être prudent.

  • Éloigner le téléphone. Utiliser le portable avec une oreillette, en mode « haut-parleur », ou avec un kit mains libres ou mieux avec un, dispositifs réduisant l'exposition aux ondes, mais ne l'annulant pas.
  • Limiter la conversation. Utiliser le téléphone portable le minimum de temps et moins souvent : un portable en mode veille envoie toutes les 10 minutes, un flash d'ondes à l'antenne la plus proche, et ce, jour et nuit.
  • Ne pas le porter constamment sur vous. Évitez de le garder dans une poche sur vous, si vous devez le porter mettez-le dans la poche arrière si votre vêtement le permet ; l'endroit « le moins pire ou moins mauvais en bon français » en raison de la graisse contenue dans les fesses.
  • Alternez la gauche et la droite de votre tête. Lorsque vous téléphonez, changez régulièrement le côté d'utilisation, un usage unilatéral de longue durée peut créer des pathologies sur votre cerveau qui fonctionne par des flux électriques.
  • Pas d'appel téléphonique en conduisant.
  • Éviter de téléphoner en voiture, les ondes du portable sont réfléchies par la carcasse métallique et sont donc amplifiées.
  • Le téléphone est dangereux au volant outre le manque de concentration due à une attention réduite cause de nombreux accidents. Son utilisation peut entraîner la perte du permis de conduire.
  • Pas d'appel en déplacement
  • Un mobile émet au maximum de son intensité afin de trouver l'antenne la plus proche même en marchant ! ou en planche à roulettes, en trottinette ou en vélo (ce qui est interdit). Des impolitesses qui peuvent se solder par des accidents avec les autres usagers.
  • Interdit aux moins de 12 ans. Pas de téléphone portable ou de tablette tactile pour les enfants qui les utilisent trop et à mauvais escient. De plus, leur cerveau absorbe plus de rayonnements électromagnétiques que celui des adultes.
  • N'exposez pas les autres usagers. Rester respectueux des voisins, enfants : le portable crée une zone d'interférences jusqu'à 1,50 mètre. L'exposition passive est inacceptable pour les personnes présentes en milieu clos : autobus, train... cinéma, salles de spectacles, salles de sports, autant incivilités.
  • Revenez au poste fixe. À la maison, utiliser un téléphone fixe filaire et proscrire les téléphones sans fil ou DECT gros émetteurs de radiofréquences.
  • Allumez et éteignez. Éteindre son téléphone portable le plus souvent possible afin d'éviter de baigner dans le brouillard d'ondes.
  • Extinction au domicile. Lorsque vous êtes à votre domicile, vous restez joignable depuis votre ligne fixe. Beaucoup de foyers disposent d'une box permettant de bénéficier d'une ligne de téléphone fixe. Il suffit de mettre un message sur le répondeur du téléphone portable invitant à appeler au numéro fixe, cela vous évitera de nombreuses ondes.
  • Pas de WI-FI. Ne vous connectez pas au WiFi et surtout pas de CPL (boitiers répartiteurs). Vous n'aurez pas de mauvaises ondes qui perturberont votre organisme.
  • Utilisez le câble RJ 45. Raccordez-vous au câble Ethernet pour recevoir Internet pour bénéficier d'un débit plus important que par WIFI .
  • Tenez-vous à distance. Éloignez-vous des appareils électriques de 2m. Les champs électromagnétiques de vos appareils électriques décroissent avec la distance.
  • Pas de téléphone ou tablette au lit. Un portable allumé sur sa table de nuit émet des ondes émises qui interfèrent avec les ondes cérébrales.
  • Pas de téléphone doudou. Le pire : les enfants ou adolescents qui dorment avec leur doudou sous l'oreiller. Les champs magnétiques perturbent leur sommeil et sont susceptibles de provoquer pertes de mémoire, céphalées, maux de tête, vertiges et certaines maladies.
  • Pas d'électronique au lit. Bannissez les appareils électriques dans la chambre. Une lampe de chevet, un radio-réveil entrainent des nuisances. Réduisez votre exposition en déplaçant la lampe et en supprimant tout autre appareil non utile téléviseur, etc. La lumière bleue retarde l'endormissement et génère un stress sur la rétine.
  • Débrancher les appareils inutilisés. Un appareil électrique branché même à l'arrêt consomme de l'électricité inutilement tout en vous exposant à un champ électromagnétique toxique (portable en charge, téléviseur, box internet, etc.).
  • Économiser d'une façon très simple. Le fait de débrancher les appareils inutilisés permet des économies d'énergie et de santé.
  • Réduire son exposition. Éviter les rayonnements électromagnétiques en installant des câbles blindés anti-rayonnement et un interrupteur automatique de champs (IAC ou biorupteur).
  • Supprimer les appareils électriques qui parfois ne servent à rien. La frugalité est préférable à la société de consommation qui incite a acheter des tas d'objets inutiles.
  • Evitez tout simplement de multiplier les appareils électriques dans la pièce dans laqielle vous passez 1/3 de votre existence (votre chambre), les télécommandes de volets roulants électriques, onduleurs, ordinateurs, TV, box, climatiseurs, etc. la dose fait le poison.

téléphones-portables-smartphones-iphone-samsung.jpg

2. L'exposition aux ondes expose aux maladies 

Plusieurs études scandinaves ont suggéré une relation entre la maladie et les expositions :

  • Neurodegenerative diseases in welders and other workers exposed to high levels of magnetic fields (2003).
  • Occupational magnetic field exposure and neurodegenerative disease (2003). 

NB : traduction automatique en Français sur GOOGLE CHROME

3. Variabilité différente d'un individu à un autre 

  • Tous les sujets ne réagissent pas tous de la même façon à leur environnement en général (variabilité biologique), aux champs électromagnétiques en particulier.
  • Cette relation est naturellement contestée par les principaux fournisseurs de téléphonie, car actuellement il n'existe aucun mécanisme biologique connu qui pourrait expliquer ces symptômes.
  • La variabilité individuelle et biologique d'un individu à un autre fait que certaines études suggèrent une relation possible entre exposition forte aux champs électromagnétiques ELF (expositions professionnelles, utilisation de couvertures électriques) et troubles de la fertilité, avortements spontanés ou effets tératogènes*, mais les preuves épidémiologiques sont absentes.

Paraboles domestiques : la pollution électromagnétique. L'équipement de la maison doit être soigneusement étudié pour éviter toute pollution inutile. Photo Picbleu ®

Paraboles domestiques : la pollution électromagnétique. Encyclopédie Acqualys

4. Réduire son exposition aux ondes électromagnétiques 

Quelques mesures simples pour réduire son exposition aux champs électromagnétiques :

  • Tapis de souris reliés à la terre
  • Câbles blindés pour ordinateur
  • Rallonges blindées
  • Téléphone avec fil
  • Gaine blindée anti rayonnement pour l'habitat. 

Photo ci-dessous: des gaines blindées protègent la santé des occupants. Photo Picbleu ®

Gaine-cable-electrique-blindee-anti-rayonnement.jpg

5. Interrupteur automatique de champ 

Un interrupteur automatique de champs (IAC ou biorupteur) est un accessoire programmable que l'on place sur le compteur électrique et qui interrompt l'alimentation électrique des chambres la nuit. Tous les champs électromagnétiques sont coupés pendant le sommeil.

Photo ci-dessous, l'interrupteur automatique de champ (ou de courant) IAC, déconnecte le 230V et son champ 50Hz lorsque les besoins en électricité sont nuls (la nuit par exemple) et le réenclenche dès qu'il y a une demande (allumage d'une lampe par exemple). Photo Picbleu ®

Interrupteur-automatique-de-champ-ou-de-courant-IAC.jpg 

6. Les lignes électriques extérieures 

L'enfouissement des lignes électriques protège surtout du champ électrique et des risques de choc électrique, moins du champ magnétique et l'enfouissement peut masquer des sources d'exposition à des champs magnétiques importants et ignorés au rez-de-chaussée de bâtiments construits près d'une ligne enterrée.

Les obstacles interposés entre la ligne et la maison (construction, gros arbre, haie naturelle, clôture reliée à la terre,... ) protègent partiellement celle-ci des champs électriques. Les matériaux de construction traditionnels diminuent de 90% le champ électrique. Mais, comme pour l'enfouissement, ces dispositions ne protègent pas ou peu des champs magnétiques.

L'éloignement reste la meilleure protection, l'intensité des champs électriques et magnétiques diminue rapidement avec la distance. L'intensité des champs varie aussi en fonction de la configuration de la ligne, aussi une distance de 10 mètres à 100 mètres, pour une ligne de distribution, et de 100 mètres à 1000 mètres, pour une ligne Haute Tension, constituent des distances de précaution.

7. Les câbles blindés anti-rayonnement 

Surtout dans les maisons neuves notamment dans celles en bois, le rayonnement passe partout. Installer des câbles blindés anti-rayonnement pour l'habitat au moins dans les chambres évite de baigner dans des champs magnétiques.

Le câblage à l'aide de fils blindés est une sage précaution. Photo Picbleu ®

Cable-blindé-anti-rayonnement.jpg

8. La mise à la terre d'une installation électrique 

Une mise à la terre est primordiale, une installation électrique doit être reliée correctement à la terre et doit se faire de préférence à distance de la maison et dans une zone maintenue humide. Ce n'est généralement pas le cas des maisons anciennes.

En l'absence de prise de terre, il est conseillé de rénover entièrement l'installation. On peut alors en profiter, comme lors d'une installation neuve, pour s'inspirer des conseils ci-dessous, suivant ses possibilités et ses moyens :

  • Encastrer les fils dans la maçonnerie et proscrire les câbles courant sous baguette sur le mur. En effet, les matériaux de construction tendent à diminuer le champ électrique, à l'exception du bois qui le propage d'autant plus qu'il est plus humide (le bois très sec est un bon isolant), des panneaux composites et du métal.
  • Prévoir un fil de terre dans chaque gaine de câblage, même si elle aboutit à un interrupteur ; celui-ci permet de collecter et de neutraliser les charges électriques du câblage.
  • Prévoir suffisamment de prises pour ne pas avoir, par la suite, besoin de faire courir des fils ou des rallonges sur le sol les murs.
  • Utiliser des fils blindés qui réduisent les champs électriques. Compter un surcoût d'environ 200 € pour une maison moyenne. Les fils VMVB réduisent aussi les champs magnétiques, mais ils sont plus chers. A titre indicatif, 100 m de câble VMVB valent de 200 à 500 € (prix moyen chez un producteur et distributeur de matériel électrique). 
  • Utiliser ce type de câbles au moins pour les câbles d'installation à fort ampérage ou déployés sur une grande surface (par exemple radiateurs électriques, planchers et plafonds chauffants… si on ne peut vraiment pas choisir un autre mode de chauffage), pour les fils qui courent derrière une cloison en bois ou Placoplatre, ou dans les maisons ossature bois. 
  • Éviter le chauffage électrique au sol ou au plafond 
  • Éviter d’installer des appareils générant des champs importants (radiateurs électriques, particulièrement ceux par accumulation qui fonctionnent surtout la nuit, compteur, etc.) près d'un lit ou autre lieu de repos.

9. Conclusion sur les ondes électromagnétiques 

La connaissance et la prévention sont les meilleures armes contre ces nouvelles technologies qui sont devenues indispensables dans nos sociétés.

Il faut savoir utiliser avec discernement tous les appareils qui n'ont pas d'effets visibles et dont le mal insidieux se révèlera dans quelques années.

Faute de ne pouvoir aller à contre-courant dans notre société de consommation, il faut rester vigilants et pragmatiques et toujours adopter le principe de précaution.

IFLEXIO Protection champs magnétiques
IFLEXIO Protection champs magnétiques
Solutions efficaces de protection contre les champs électromagnétiques
Je m'informe
Sans Engagement

Commentaires
Cet article a été commenté 2 fois.
L'alarme sans fil peut-elle être responsable de maux de tête et mauvais sommeil ?
Notre voisin s'était équipé d'une alarme car il a été cambriolé. Nous habitons en pleine campagne. Nous avons fait également équiper notre maison d'une alarme sans fil reliée à la box et depuis l'installation nous dormons mal (sommeil agité) et mon mari souffre de maux de tête. Nous suspectons fortement l'alarme et regrettons d'avoir dépenser de l'argent pour un appareil qui nous perturbe. Auriez-vous des idées ou conseils, avez-vous déjà eu des personnes qui vous ont contacté sur ce sujet. Je pourrai vous donner les références de l'alarme qui est en bas (notre chambre est pourtant à l'étage). Merci par avance pour votre aide. Myriam
Les objets sans fil comme les alarmes mais pas sans dangers
Les alarmes sans fil sont généralement connectées au WI-FI (le terme connu du grand public étant Wireless Fidelity plus facile à retenir que la norme IEEE 802.11 -ISO/CEI 8802-11-) génératrice d'ondes qui perturbent notre organisme. Elles émettent des ondes électromagnétiques de fréquence élevée, qui génèrent un champ électrique et un champ magnétique appelé champ électromagnétique. Les cambrioleurs avisés savent comment neutraliser une alarme sans fil et les fabricants on inventé des systèmes à double fréquence. Le plus simple est de ne la mettre en fonctionnement que pendant votre absence et proscrire l'utilisation de votre box sans fil. Un câble RJ 45 n’émettra que peu d'ondes et donnera un meilleur débit. À titre préventif, il faut éviter d'acheter ou éliminer tout un tas d'objets inutiles : Puces électroniques appelées RFID (Radio Frequency Identification) permettant d’identifier un objet ou un être vivant, de repérer et de connaître toutes ses caractéristiques à distance et sans contact. Les compteurs de gaz, d'électricité ou d'eau servant aux relevés à distance, aussi appelés faussement smartgrids « réseaux intelligents » et qui utilisent des ondes radio GSM ou des courants porteurs (CPL). Les "babyphones" et écouteurs que l'on place au pied du lit de bébés. Les thermostats de chauffage sans fil (il existe une loi en France qui interdit de chauffer à plus de 19 °). Les boîtiers fonctionnant à la voix qui rajoutent un œil et une oreille pour connaitre les habitudes d'un foyer. Les milliers d'objets connectés utilisant les technologies sans fil comme montres, appareils ménagers, jouets, consoles de jeu, bref des espions en puissance. Dans votre cas, les alarmes sans fil https://www.picbleu.fr/page/danger-et-risques-lies-aux-ondes-et-champs-electromagnetiques
Commenter cette page

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes