Energie

Achat d'une cuve de gaz Vitogaz : quel budget faut-il prévoir ?

La société française VITOGAZ France offre la possibilité à un usager d’acquérir une citerne en début de contrat. La citerne deviendra la propriété Client qui en assurera les frais d'entretien et de maintenance. Il est possible d'acheter un ou plusieurs réservoirs VITOGAZ fixe(s), aérien(s) ou enterré(s), équipé(s) de tous leurs accessoires prévus par la réglementation en vigueur (détendeur de pression, limiteur de sécurité, etc.).

  1. SOMMAIRE
  2. L'offre Vitogaz Vitozeco en consignation
  3. L'offre Vitogaz Vitoproprio achat citerne
  4. Barème de prix de vente des réservoirs 

Pour pouvoir utiliser une citerne de gaz, il existe 2 possibilités : soit en consignant la citerne, soit en achetant la citerne. Ce comparatif met en balance les 2 offres afin de vérifier l'intérêt financier de l'une et de l'autre solution.

L'offre Vitogaz Vitozeco en consignation 

Cette offre en consignation est préférable à la location pure facturée une seule fois en Janvier de chaque année et qui revient plus cher au fil du temps.

  • Vitogaz met une citerne à disposition du client et assure la livraison du gaz.
  • La durée du contrat est de 1 à 5 ans.
  • Une consignation de 190 euros taxes incluses est versée au départ : elle est remboursée lors de la restitution de la citerne. (Exemple pour une citerne aérienne).
  • Un entretien de 50 € TTC par an inclut le remplacement des pièces (détendeur de pression, limiteur de sécurité, etc.).
  • Le prix du gaz propane est dégressif en fonction de la durée du contrat.
  • Il existe 1 barème Vitogaz consultable en ligne.

L'offre Vitogaz Vitoproprio achat citerne 

Un client a la possibilité de souscrire un contrat d'une durée maximum de 2 ans lorsque le réservoir de gaz lui appartient, sauf demande expresse de sa part pour une durée plus longue.
Il s'agit de l'offre Vitozéco proprio.

Il existe des usagers qui ont acheté la citerne ou qui ont acheté un logement dont l'ancien propriétaire avait déjà fait l'acquisition du réservoir. Cette situation est évidemment la plus intéressante l'ancien propriétaire ayant absorbé la dépense la citerne est amortie. Cet intérêt concerne surtout les citernes aériennes qui ne demandent pas à être déterrées tous les 10 ans pour le contrôle décennal payant de surcroit. Raison pour laquelle si vous avez de la place, il est préférable d'opter pour une cuve apparente.

  • Soit le client choisit de faire l'entretien obligatoire par Vitogaz.
  • Soit le client choisit de faire l'entretien obligatoire par un prestataire de service indépendant.

Prix des citernes de gaz : 1 barème de vente  Vitogaz consultable en ligne. Le prix des réservoirs est disponible sur le site Vitogaz France.

Certains usagers ont déjà acheté leur citerne de gaz aérienne et la cèdent avec la vente de leur maison. Il faut vérifier l'état de vétusté de la cuve.

 Citerne-aerienne-de-gaz-propane-Vitogaz.png

Barème de prix de vente des réservoirs 

Ces prix s’entendent pour un réservoir VITOGAZ neuf ou à l’état neuf, disponible sur l’un des parcs de Vitogaz France.
Les prix de départ usine, les frais de gestion sont inclus, le transport est non inclus.
Les frais de mise en place sont répercutés au Client à l’identique des frais facturés à VITOGAZ FRANCE par le metteur en place.

Barème vente réservoirs au 1er janvier 2019 Le tableau liste le prix d'un réservoir neuf ou à l’état neuf VITOGAZ, disponible sur l’un des parcs de stockage.

Tarif de vente de citernes de gaz propane Vitogaz
Prix en euros TTC TVA à 20 %
Réservoirs aériens
Capacité Prix € HT Prix € TTC
1000 kg 1994 € 2393 €
1750/1900 kg 2954 € 3544 €
Réservoirs enterrés
Capacité Prix € HT Prix € TTC
1100 kg 2145 € 2573 €
1750/1900 kg 2973 € 3567 €

 

Besoin d'aide ?
Besoin d'aide ?
J'évite les frais cachés et je profite des conseils efficaces de Picbleu pour réduire mes factures
Je m'informe
Sans Engagement

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes

Publireportages