Aléas climatiques, risques naturels et changement climatique

Dernière modification :

L'aléa climatique :

L’aléa climatique peut être soit une évolution tendancielle, soit un événement extrême climatique susceptible de se produire avec une probabilité plus ou moins élevée pouvant entraîner des dommages sur les populations, les activités et les milieux même si certaines société font appel massivement au greenwashing, force et de constater que les évenements sont bien réels.

Le trou dans la couche d'ozone dû aux rejets de polluants

Quelles sont les activités humaines qui ont des effets sur l'environnement ?

Réchauffement climatique, épuisement des ressources naturelles, destruction de l’environnement, pollution de l’air, du sol et de l'eau provoquée par les industries civiles et militaires, disparité des richesses, raréfaction de l’eau, guerres de religion, malnutrition des hommes, extinction des espèces vivantes, etc. sont les causes de l'activité humaine qui ont des répercussions sur l'environnement :


Triangle Portail habitat Picbleu Elles produisent des rejets (émission de polluants, eaux usées, production de déchets, etc.).


Triangle Portail habitat Picbleu Elles modifient et dégradent le sol


Triangle Portail habitat Picbleu Elles utilisent abusivement et font disparaître les ressources.

 

Le dérèglement climatique et ses conséquences constat

Quels sont les aléas climatiques naturels (1) ?

Ces aléas sont de quatre ordres :


Géologiques : séisme, glissement de terrain, écroulement, éboulement, coulée de boue, érosion du littoral,

Volcaniques : coulée de lave, expulsions de cendres, panaches volcaniques, lahar, nuée ardente.

Météorologiques : orage, foudre, pluie torrentielle, inondation, neige, avalanche, canicule, sècheresse, grand froid, tempête, cyclone, tornade, etc.

Maritimes : forte houle, tsunami, submersion marine.


(1) En matière de statistique, l'aléa naturel est une erreur autour d'un résultat obtenu à partir de données observées.


La planète connait depuis quelques années d'importantes variations du climat qui amplifient certains aléas climatiques !  Les 2 tempêtes de 1999 (Lothar-Martin) et de 2009 Klaus en sont les conséquences catastrophiques.

Des pluies torrentielles peuvent provoquer des crues dévastatrices. Aucune région française n'est épargnée.

La dessiccation de certains horizons du sol liée à sa teneur en argile augmente le risque de mouvement de terrain, elle est due aux périodes de sécheresse d’une durée parfois exceptionnelles qui amplifient le nombre d'incendies. Dans de nombreux pays comme le Portugal, le risque de feux de forêt dans les espaces sensibles est très préoccupant. Des pertes humaines sont à dénombrer, des milliers d'hectares de forêt partent en fumée occasionnant des dégâts matériels sans précédent au XXe siècle. La température globale terrestre a augmenté de 1 °C au cours du XXe siècle entraînant des incidences dramatiques dues à l’activité anthropique dans les aléas climatiques.

  • Les vitesses du vent : L'échelle de Beaufort.

    Les vitesses des vents sont catégorisées selon diverses échelles. Les vitesses terrestres et maritimes ne sont pas équivalentes. La vitesse des vents s'exprime en kilomètres à l'heure ou en noeuds (environ 1,85 km/h par noeud). En prévision nautique, deux unités sont souvent utilisées. (Le mille marin international vaut 1852 mètres)

    L'échelle de Beaufort.


    Tout d'abord, une échelle graduée de 0 à 12 appelée « échelle de Beaufort » :


    Triangle Portail habitat Picbleu 0 (< 2 km/h) : tout est calme, la fumée monte en ligne droite, pas une feuille ne bouge.


    Triangle Portail habitat Picbleu 4 (entre 21 et 29 km/h) : C'est une jolie brise. La poussière est soulevée et les petites branches remuent.


    Triangle Portail habitat Picbleu 8 (entre 63 et 75 km/h) : C'est un coup de vent. De petites branches sont cassées, il est pénible d'avancer contre le vent.


    Triangle Portail habitat Picbleu 12 (> 117km/h) : C'est un vent d'ouragan, arbres déracinés, toits arrachés, maisons renversées.


    Ce vent d'ouragan est un évènement plutôt rare par le passé mais des ravages étendus dus au réchauffement climatique peuvent être désormais envisagés.

    Manche à air direction du vent. Doc Acqualys

  • Les vitesses du vent : L'échelle exprimée en nœuds (maritime).

    Triangle Portail habitat Picbleu Vent léger (moins de 15 noeuds)


    Triangle Portail habitat Picbleu Vent modéré (15 à 19 noeuds)


    Triangle Portail habitat Picbleu Vent fort (20 à 33 noeuds)


    Triangle Portail habitat Picbleu Coups de vent (34 à 47 noeuds)


    Triangle Portail habitat Picbleu Vent: force de tempête (48 à 63 noeuds)


    Triangle Portail habitat Picbleu Vent: force d'ouragan (plus de 64 noeuds)

    Manche à air direction du vent. Doc Acqualys

     

    L'unité de vitesse utilisée en navigation : le noeud


    Unité de vitesse, utilisée en navigation maritime ou aérienne, équivalant à 1 mille marin par heure ( Le mille marin international vaut 1852 mètres), soit 0,5144 mètre par seconde.
    Ces unités associées à des phénomènes plus ou moins violents, deviennent avec des :


    Triangle Portail habitat Picbleu Vents de moins de 35 km/h des perturbations tropicales.


    Triangle Portail habitat Picbleu Vents de 36 km/h à 60 km/h des dépressions tropicales.


    Triangle Portail habitat Picbleu Vents de 61 km/h à 114 km/h des tempêtes tropicales.


    Triangle Portail habitat Picbleu Vents de plus de 115 km/h des ouragans.

  • L'échelle utilisée pour les prévisions terrestres

    Pour les prévisions publiques (terrestres), on utilise les termes suivants :


    Triangle Portail habitat Picbleu Léger (0 à 9 km/h)


    Triangle Portail habitat Picbleu Modéré (10 à 40 km/h)


    Triangle Portail habitat Picbleu Fort/venteux (41 à 60 km/h)


    Triangle Portail habitat Picbleu Très fort/coups de vent (61 à 90 km/h)


    Triangle Portail habitat Picbleu Très fort/force de tempête (plus de 91 km/h)


    Triangle Portail habitat Picbleu Force d'ouragan (plus de 115 km/h)

    Manche à air direction du vent. Doc Acqualys

  • L'aide essentielle d'Acqualys sur l'habitat et ses occupants

    Depuis la création du site Acqualys en 2007, des millions d'internautes ont formulé de très nombreuses questions inhérentes à tous les sujets traités dans ses pages. À l'expérience et avec le recul des années, nous nous sommes rendu compte de la nécessité de complémenter les informations officielles (ψ Physique) avec une partie liée au subconscient (∞ Métaphysique).

    Afin d'illustrer ce propos, donnons comme exemple une personne qui rechercherait des informations sur la construction d'une maison et ne penserait pas obligatoirement à l'environnement dans lequel ce lieu de vie va être construit. 

    L'orientation vers laquelle on pense immédiatement est la présence d'école, d'infrastructures, de commerces, etc., mais il existe une autre dimension moins visible et qui paraît moins rationnelle qui concerne le tellurisme, les émanations de radon, la présence de pollutions très diverses (champs électromagnétiques, etc.), les cours d'eau souterrains, les failles géologiques, la mémoire des sols et des murs, les effets climatiques, etc. 

    Les éléments évoqués ci-dessus sont l'une des raisons pour lesquelles Acqualys a créé une plateforme d'information à cet effet. Elle est dotée de toutes les qualités informatives inhérentes à l'encyclopédie Acqualys. Elle présente concomitamment l'information concernant tous les domaines de ll'habitat (construction, énergies, chauffage, etc.) ainsi que des données métaphysiques trop souvent absentes tout en constituant un mix entre les données scientifiques, techniques et d'actualité.

    Nous vivons sur une planète vivante créée pour la vie qui, grâce à toute une série de « coïncidences » heureuses et extraordinaires, nous offre les conditions idéales pour notre passage sur Terre.

    Dans certains cas, un radiesthésiste compétent pourra même collaborer utilement, avec une grande précision, à l'élaboration d'un check-up complet associant tous les paramètres indispensables à la finalité d'un projet.

     

    La transition énergétique et les améliorations de l'habitat

     

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion

Tous les articles

Textes décalés

Actualités

Dossiers

Conseils

Publireportages