Environnement

La dernière exploration des espaces vierges pour le pétrole et le gaz

  • • Le cratère du Gondwana.

    • L'homme explore les derniers espaces vierges.

    • Article sur le Grand Nord.

    Aide Portail habitat Picbleu Arctique et climat subtropical ; les derniers espaces vierges

    L'Arctique et les régions de climat subtropical sont les derniers espaces encore vierges que l'homme explore pour sa recherche de pétrole et de gaz. Le monde est entré dans la période d'un pétrole cher qui signifie une explosion de la facture énergétique de chaque pays non producteur. Malheureusement, ces cours élevés vont permettre l'extraction de ressources appelées non conventionnelles dont l'extraction est complexe, coûteuse et polluante dans des régions encore préservées. La répartition de ces ressources modifie les cartes de la géolocalisation du pétrole offshore ultra profond au Brésil, sables bitumineux du Canada et pétrole enfermé dans la roche mère aux États-Unis. Se lancer dans l'exploration du gaz de schiste pour les pays comme la France, c'est mettre un terme au peu d'efforts réalisés en matière d'économie d'énergie et de développement des énergies renouvelables.

    Les vraies énergies renouvelables soleil vent eau

      Le cratère du Gondwana.

    arctique Portail habitat PicbleuIl y a 250 millions d'années, un météorite d'un diamètre de 500 kilomètres aurait frappé la planète creusant un cratère à 1500 mètres sous les glaces de l'Antarctique. À cette époque,  le supercontinent Gondwana s'est disloqué tandis que se produisait une extinction massive d'espèces. Cette coïncidence incite l'équipe de l'université d'État de l'Ohio à penser que l'impact a été la cause de ces événements majeurs de l'histoire du globe, comme la chute d'une météorite tombée à Chixculub (dans la péninsule du Yucatan) il y a 65 millions d'années. Cet événement aurait provoqué une autre grande extinction d'espèces, dont les dinosaures. L'astroblème (cratère d'astéroïde) caché sous la glace a été révélé indirectement par les données du satellite Grâce (Gravity Recovery and Climate Experiment), particulièrement sensible aux anomalies locales du champ de gravité : l'impact du choc a en effet provoqué une remontée du matériau du manteau de la Terre, dont la densité est différente de celle des matériaux environnants.

    Localisation du Pôle Nord. Schéma Acqualys 

      L'homme explore les derniers espaces vierges sous l'Arctique.

    Dans cet immense territoire immaculé qui s'étend du Canada à la Sibérie en passant par le Groenland, un forage profond vient de révéler une époque où l'océan Arctique jouissait d'un climat subtropical : l'océan Arctique était chaud, ses plantes aquatiques, son eau à 23 °C et ses rivages verdoyants. Pour reconstituer cette époque passée lointaine, l'équipe internationale du programme de forage IODP (International Océan Drilling Program) a extrait une carotte de sédiments à 430 m de profondeur sous la banquise, elle-même épaisse de 1 km.

    Il y a 55 millions d'années, l'Arctique a donc connu un climat subtropical alors que la tectonique des plaques avait déjà propulsé les terres émergées et l'océan à leur emplacement actuel preuve que cette douceur du climat n'était pas due à un changement de latitude de ces contrées glacées.

     Banquise Arctique

    Sous la banquise, des forages effectués à travers une dorsale océanique ont révélé une période où la température de l'eau de l'océan Arctique était à environ 23 °C. (Source CEREGE)

    L'analyse des roches a montré qu'après cet épisode subtropical, le climat de l'Arctique s'est refroidi dès le milieu de l'éocène, soit il y a environ 40 millions d'années. Quel élément extérieur a bien pu déclencher ce refroidissement ? Nous pensons à un changement atmosphérique, une variation de la teneur en Co2, par exemple, bref un événement global. En effet, de manière quasi synchrone, le pôle Sud s'est lui aussi refroidi, avec la formation de glace en Antarctique, signe qu'un même événement a affecté l'ensemble du globe. Un enseignement du passé à méditer pour le climat du futur

    Centre européen de recherche et d'enseignement des géosciences de l'environnement. CEREGE d'Aix-en-Provence,

      Article sur le Grand Nord.

    Environ 90 milliards de barils de pétrole et 48 000 milliards de mètres cubes de gaz, extractibles avec « les techniques actuellement disponibles », seraient enfouies dans le Grand Nord selon les déclarations du service géologique américain, l'USGS, qui a dévoilé en juillet 2008 la première estimation publique des ressources en hydrocarbures « restant à découvrir » au nord du cercle polaire arctique (66 ° de latitude nord). La prochaine bataille va se situer dans le Grand Nord pour préserver les « intérêts stratégiques, économiques, scientifiques et de défense » des pays environnants. 

    Fin du pétrole et hydrocarbures : réserves prouvées et probables
    Gaz de schiste : enjeux, définition, techniques de production, défis
    Ce qu'il faut absolument savoir sur le fioul domestique chauffage
     

     

Donnez-nous votre avis
Cet article a été commenté 2 fois.
Plaidoyer vibrant pour la terre
COMMENTAIRE EN PLAIDOYER POUR LA SURVIE DE LA TERRE Sommes-nous devenus fous ? Sommes-nous des assassins par procuration. Des esclaves exécuteurs de la mise à mort de notre planète, à la solde de riches inconnus. Riches qui nous manipulent et ne nous donnent que le choix de : Plus de pollution, toujours plus de pollution ; De ce fait, les terrains fertiles devenant plus rares ; Les ressources alimentaires aussi ; Les prix s’envolent, ainsi que les bénéfices, pas pour nous pas pour vous les bénéfices, pour eux. Des tueurs, nous sommes tous des tueurs esclaves exécuteurs qui ont vendu leur âme contre de petits billets, (l’argent) L’argent qui est devenu le but ultime, pour la plupart des habitants de ce globe, au détriment de la faune, la flore et de notre propre intégrité. Quand va-t-on inscrire dans les droits de l’homme, un complément, intitulé : ‘’Les droits de l’homme, de la faune, de flore et de la planète’’ Et faire une loi, condamnant les véritables responsables ; Les entreprises qui usent, abusent et détruisent notre ex magnifique planète ; Les condamnant pour : Crime contre l’humanité et contre la planète ; Génocide écologique aggravé à la prison à vie et même pourquoi la peine de mort !!! Ont-ils laissé le moindre choix aux simples quid ânes que nous sommes ??? N’ont-ils pas facilement dirigé nos choix, que par ce que nous ne sommes que des dépendants à l’argent !!! Nous ont-ils donné d’autre choix que de polluer ??? Je prends l’exemple du plastique, dont on sait qu’il est nocif et qu’il pollue toute notre planète, c’est une réalité non discutable. Nous a-t-on consultés, a-t-on pris les mesures nécessaires à son éradication ou sa revalorisation après utilisation ??? Le plastique, poison efficace, qui tue chaque année des millions de vies, si l’on pense comme moi, que la vie n’est pas seulement humaine. Ils nous rendent responsables de nos déchets, certes, allez dans un magasin et évitez tous les produits sous emballages plastiques, vous apercevrez qu’ils sont peu nombreux et toujours plus onéreux, (l’argent) ; Voilà sur quoi, ils misent, notre dépendance à la l’argent, notre cupidité. Non pas qu’eux ne soient pas cupides, c’est tout le contraire, ils le sont à tel point, qu’ils n’hésitent pas à sacrifier des pans complet de régions, de forêts etc… Quand va-t-on exiger, la remise en état tous acres de terre, dès lors que l’on déforeste, pour n’utiliser que le bois, laissant des immenses terrains dénudés exsangues. Dont on sait que rien ne repoussera, si ce n’est que tout au plus de l’herbe !! Herbe qui sera grillée par le soleil ; On détruit un écosystème sans en appréhender les conséquences. Nous les hommes, le haut de la chaîne alimentaire, la punition ultime pour nos crimes serait d’être envahis par une race extraterrestre qui userait des mêmes méthodes que nous utilisons contre la vie sur terre. Car nous des criminels, des assassins !!! Et certains plus que d’autres !!! Care qui est le plus coupable : L’affameur qui affame une personne au point que celle-ci n’est plus d’autre ressource que de voler, tuer, ou sacrifier sa planète OU L’affamé qui passe à l’acte. En Afrique, bon nombre de personnes souffrent de malnutrition, de famine ; Alors demandez-vous pourquoi, la pollution n’est pas leur premier souci !!! L’Afrique, mais aussi tous les pays où la misère et la famine programmées sévissent où c’est un système voulu par qui : 1% de citoyens du mode, riches, commandent, manipulent, gèrent, les autres 99% de citoyens esclaves hypnotisés par l’argent ; Assassins par procuration. Le pire dans tout cela, c’est que j’en suis conscient, vous en êtes aussi conscients et nous ne faisons rien. Nous sommes des pleutres, peut-être même ont-ils raison, nous sommes leurs esclaves. Nous dans train où une jeune fille est prise à partie, est molestée, violée et tuée sous nos yeux et personnes n’intervient, par contre après les faits que de palabres. Ou, nous somme à la corrida, la terre est le taureau ; les riches qui nous dirigent sont le torero et nous les spectateurs et l’on regarde béatement le torero exécuter le taureau. Mille excuses à ceux qui ne sont pas d'accord avec moi, mais je ne retire rien, de cet écrit et persiste et signe. Patrick Hébert
Comme le colibris de Pierre Rabhi chacun doit agir immédiatement
Le cri d'une personne qui constate que malgré les belles promesses rien ne se fait. Suivant la célèbre citation de Gandhi : « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde » c'est à chacun d'agir à son niveau