Avantages et inconvénients du chauffage avec chaudière Gaz naturel

Dernière modification :

Le gaz naturel présente un premier avantage du à sa répartition géographique moins concentrée à l’échelle mondiale, que celle du pétrole.

Ses faibles émissions de CO2 lors de sa combustion par rapport au pétrole sont un autre avantage, en effet, lors de sa combustion, de par sa forte teneur en méthane, il ne forme qu’une molécule de CO2 par molécule de méthane alors que le pétrole en émet au minimum 5.

 

 

1. Les avantages et inconvénients du gaz naturel 

Les rendements énergétiques obtenus pour la production d’électricité à partir de gaz naturel dans des cycles combinés sont supérieurs à ceux obtenus avec les centrales à charbon ou à pétrole. Le gaz naturel peut être utilisé sur une centrale à énergie solaire ou des panneaux à capteurs solaires pour des logements domestiques.

Le gaz naturel est une énergie épuisable qui même si elle est la plus propre des combustibles fossiles, émet lors de sa combustion du gaz à effet de serre (CO2) et de l’oxyde d’azote. 

Grâce aux aides fiscales (primes, crédit d'impôt, etc.) et aux aides versées par les énergéticiens le montant de l'investissement peut diminuer fortement l'amortissement des dépenses liées à l'amélioration de l'efficacité énergétique.

A la clé moins de pollution et un confort accru à moindres frais.

 

Tableau de synthèse des caractéristiques (avantages-inconvénients) du gaz naturel

Prix et performances  gaz naturel (Gaz de ville *)
Données Caractéristiques Avantages Inconvénients
Maison neuve 100 m2 Investissement 9800 € avec chaudière gaz + radiateurs  Pas d'aides
Maison ancienne 100 m2 Investissement 3200 à 4500 € TTC chaudière seule avec pose Nécessite installation chauffage central
Maison neuve 100 m2 Facture mensuelle 40 à 50 € Coût abonnement
Maison ancienne 100 m2 Facture mensuelle 70 à 100 € Nécessite très bonne isolation
Maintenance Entretien Peu d’encrassement des brûleurs 150 à 200 € par an
Performances Emetteurs Rapidité de chauffe plancher chauffant peu adapté au neuf
Réseau Approvisionnement Relative indépendance aux aléas climatiques Diversité sources d’approvisionnement
Autonomie Sécurité Réseau enterré Ne couvre pas toutes les régions
Produit Gaz méthane Réserves importantes (échelle humaine) Gisements limités (monde fini)
Distribution Compteurs Pas de problème d’approvisionnement ni de stockage Risque de grève
Raccordement Réseau Facile en milieu urbain impossible ou coûteux hors zone gaz de réseau
Transport/Distribution gazoducs souterrains et sous-marins Risque minime de fuite et de pollution sols et eaux Transport par méthaniers
Combustion Émissions d'oxydes d'azote Plus faibles que pour le fioul Energie fossile
       

 

La combustion du gaz naturel émet moins de carbone que celle du pétrole, donc une formation inférieure de 25 % de dioxyde de carbone lors de sa combustion (198 g/kWh) dans des conditions de combustion identiques.
Valeur limite d’oxydes d’azote fixée par l’Ordonnance sur la protection de l’air pour les brûleurs à air soufflé à gaz : 80 mg/m3 d’effluents gazeux, soit 33 % en moins que pour le mazout.
La technique de la condensation utilise la différence d'énergie entre le pouvoir calorifique inférieur PCI et le pouvoir calorifique supérieur PCS par condensation de la vapeur d'eau contenue dans les produits de combustion en les refroidissant en dessous du point de rosée (56°C).

Différence entre PCI et PCS 11 %, économie d'énergie jusqu'à plus de 15 %. La chaudière à condensation possède de bonnes performances dans les installations neuves.


Protection du climat

Le calcul du CO2 sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement montre que les émissions de dioxyde de carbone (CO2) sont égales à 219 g par kWh pour le gaz naturel

 

2. Le gaz naturel (gaz de ville) dessert les villes 

Le gaz naturel et le gaz propane en citerne sont deux gaz issus de champs souvent groupés qui en présence d'un comburant (oxygène) génèrent de la chaleur lors de leur combustion.

Le gaz naturel et le gaz propane sont deux gaz différents, le premier composé de méthane appelé anciennement gaz de ville possède le nom commercial de gaz naturel.

 

Le gaz naturel (gaz méthane) est distribué chez les usagers par des conduites enterrées dans les agglomérations.

Le gaz naturel (gaz de ville) dessert les villes par un réseau de canalisations et de compteurs divisionnaires.

Lorsque l’on signe un contrat de gaz naturel à prix de marché avec un tarif fixe pour une période donnée, le distributeur est libre d’augmenter ses tarifs à l'échéance du contrat, et ce, sans plafonnement. Tous les fournisseurs de gaz proposent logiquement dans leurs offres des tarifs moins élevés que le tarif règlementé pour attirer les clients, la difficulté n’est donc pas d’obtenir un prix compétitif, mais d’en maîtriser la variabilité dans le temps.

Les devis pour le gaz naturel (gaz de ville) doivent être comparés sur 3 critères :

• sur le prix du kWh de gaz naturel.
• sur le prix de l’abonnement.
• sur les modalités d’évolution des prix.


- Le tarif du gaz est-il fixe pendant toute la durée du contrat ? 
- Le tarif du gaz est-il indexé sur les tarifs règlementés ? 
- Existe-t-il une garantie de toujours payer moins cher la fourniture de gaz naturel ?

 

[cta:Comparatif-de-prix-du gaz-naturel]

 

3. Comparer les offres de gaz et d'électricité 

 

Le gaz naturel est moins cher que l'électricité

 

Gaz naturel en compteur, gaz de ville, gaz canalisé GRDF 

Comparez les prix des fournisseurs de gaz naturel gaz de ville

 

Il est possible de faire appel à notre expert Picbleu.

 

Que choisir
Que choisir
Bois ? Granulés de bois ? Fioul ? Gaz ? Pompe à chaleur ?
Je m'informe
Sans Engagement

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Textes décalés

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes