Ce qu'il faut absolument savoir sur le fioul domestique chauffage

Dernière modification :

La consommation d’énergie et l’émission de polluants sont indissociables. L'ensemble des installations de chauffage domestique fonctionnant à l'électricité, au bois, au gaz ou au fioul génère des émissions de polluants qui dépendent du combustible utilisé, de la technologie employée, du type de chaudière ainsi que de ses réglages. Ces paramètres jouent sur la qualité de la combustion et donc sur la quantité de polluants émis.
Des améliorations qualitatives ont été amenées au combustible fioul, mais cette énergie fossile reste particulièrement polluante.

 

Sommaire

 

camion-de-livraison-de-fioul-domestique-chauffage-photo-picbleu.jpg

1. Le fioul, un polluant notoire

Le fioul domestique est un polluant notoire constitué d'un mélange d’hydrocarbures, d'additifs et de colorants issu du raffinage du pétrole. C'est un produit fossile inflammable, nocif, cancérigène possible et dangereux pour l’environnement. Sa combustion émet de nombreuses substances polluantes notamment pour l'air et l'eau. Source ADEME. 

 

2. Toujours du soufre

La teneur en soufre a été réduite, mais ce composé est toujours présent. Les compagnies pétrolières ont amélioré leurs processus de raffinage afin de produire des combustibles avec une teneur en soufre réduite pour les offres de fioul premium. Pour ces produits, la teneur maximale en soufre est passée de 2 000 ppm à 1 000 ppm, comme transcrites par la Directive européenne 99/32/CE.

De nouvelles baisses de cette teneur sont demandées par l'Europe pour les années à venir, avec un alignement sur le gazole non routier à 10 ppm. Même si des progrès ont été réalisés sur le fioul domestique afin de protéger l’environnement et ainsi de réduire son empreinte environnementale avec des émissions de CO2 diminuées de 20 % par rapport aux anciennes installations ainsi que la mise en circulation de camions de livraison moins consommateurs de gazole, le bilan environnemental de la chaîne énergétique globale du fioul domestique n'est pas soutenable.

 

3. Les effets sur la santé humaine

Les effets du fioul domestique par contact, vapeurs et combustion impactent la santé humaine. 

Pour les professionnels du chauffage, un contact cutané fréquent ou prolongé avec du fioul (fioul industriel, fioul lourd ou fioul domestique) peut provoquer des pathologies diverses (dermatoses, lésions cancéreuses, etc.). Son ingestion est susceptible d’engendrer une pneumopathie d’inhalation. Une accumulation de vapeurs de fioul peut être à l’origine d’irritation des voies respiratoires et des muqueuses.

Les poumons absorbent les polluants

Les poumons absorbent en permanence des polluants issus de contaminations directes ou indirectes. Les individus sont plus ou moins sensibles à ces agressions. Une partie de ces polluants sont nommés C.O.V. (Composés Organiques Volatils), organique signifie « qui contient du carbone ».

 

4. Les effets sur l'environnement

Le problème de la combustion du pétrole, fioul domestique, diesel est lié à la pollution atmosphérique : des particules microscopiques en suspension dans l'air pénètrent dans les poumons et sont responsables, d'après l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), de nombreuses pathologies (7 millions de morts en 2013 selon les chiffres de l'OMS).

Livraison fioul domestique Portail habitat Picbleu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Même le personnel chargé d'effectuer les livraisons de fioul domestique est exposé aux émanations du combustible : il est préférable d'opérer dans des lieux très aérés et d'éviter de stocker les cuves de fioul dans les volumes proches des surfaces habitées.

 

5. Les émanations toxiques

Le premier conseil de prévention sur le fioul concerne les émanations toxiques :

  • Il faut absolument éviter de respirer les vapeurs de fioul comme celui du gazole lorsque vous faites le remplissage de la cuve ou du réservoir de votre voiture.
  • La cuve de fioul domestique doit se situer dans un emplacement très aéré : évitez les garages et les pièces en communication avec les zones habitables, car des vapeurs toxiques peuvent polluer l'air ambiant.
  • Une cuve à fioul doit être éprouvée tous les 10 ans.

 

Le fioul domestique substances toxiques pour l'environnement

 

6. Changer d'énergie

Conseil : se raccorder au gaz naturel lorsque c'est possible. Si le réseau de gaz naturel canalisé (appelé anciennement gaz de ville) est présent, il est préférable de s'y raccorder, car le prix du gaz naturel est très compétitif et la qualité de combustion permet de limiter les polluants atmosphériques afin de contribuer à l'amélioration de la qualité de l'air.

Il est également possible d'utiliser une chaudière à granulés de bois qui est le combustible le moins cher avec le bois bûche. Les progrès énormes des chaudières à granulés placent ces appareils au niveau des générateurs à gaz : fiabilité, automatismes, régulation, facilité d'usage, maintenance, entretien, etc.

 

Demander de l'aide à Picbleu

Il est possible de demander un conseil ou de consulter les différentes énergies grâce aux dossiers comparatifs Picbleu.

Vous-avez-une-question-réponse-Picbleu-devis-simple-facile

Dossier complet sur les différentes énergies.
Dossier complet sur les différentes énergies.

Cette étude constituée de 31 pages descriptives actualisée en janvier 2018 compare les différents prix des énergies. Courbe de l'évolution des tarifs

49.99 € TTC

Plus d'infos

Commentaires
Cet article a été commenté 1 fois.
C'est important à connaître les chiffres.
Ce sont des chiffres importants pour mieux comprendre l’économie de l'huile. Un grand part des maisons utilisent l'huile à chauffage au lieu d'un système électrique. C'est pour cette raison qu'il est recommandé de rester au courant des prix de l'huile ou d'autres sources d’énergie domestique. Avec ces informations vous pouvez mieux faire des décisions pour le chauffage de votre maison. Eli | http://www.pompageexpert.ca
Commenter cette page

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes