Energie

Je change de chaudière gaz pour une pompe à chaleur : Bon plan ou pas ?

Date de mise à jour : 17/06/2021

Tout le monde l'a entendu : une pompe à chaleur air-eau transforme les calories contenues dans l’air extérieur en énergie pour chauffer l’intérieur d'un bâtiment. C'est le principe inverse d'un frigo qui produit du froid. Est-elle aussi rentable que ce qui est annoncé ? Le prix de la pompe à chaleur élevé et sa durée de vie courte en font douter.  Annoncer jusqu'à 50% d'économie sur le gaz n'est-il pas une phrase trompeuse ?

  1. Pompe à chaleur à la place du gaz
  2. Le COP d'une pompe à chaleur
  3. L'électricité est-elle décarbonée ?
  4. Un investissement important
  5. Performance insuffisante hiver

Isoler

Fonctionnement d'une pompe à chaleur

  • L’air est une source naturelle d’énergie gratuite,
  • Une pompe à chaleur est un générateur de calories électrique,
  • Elle pompe les calories contenues dans l'air extérieur ambiant,
  • Le COP (Coefficient de performance) est un indice théorique de performance d’une pompe à chaleur.
  • Ce coefficient calculé en laboratoire dans des conditions idéales donne le nombre de kilowattheures restitués pour 1 kilowattheure d'électricité consommée.

Des usagers font enlever leur chaudière gaz pour passer à la pompe à chaleur sans avoir fait réaliser d'étude sérieuse de rentabilité. Résultat : parfois des déçus dès les premières pannes qui ruinent l'intérêt financier.

Pompe-a-chaleur-air-air-maison-neuve.jpg

Pompe à chaleur à la place du gaz 

Les logements équipés avec des chaudières gaz soit sont anciens et sont plutôt mal isolés avec les matériaux isolants de l'époque comme la laine de verre très mauvaise en écoulement à l'air comme l'a souligné la Cour de Cassation.

Etudiez au préalable la pertinence de la pompe à chaleur.

Attention, à bien vous assurer que la pompe à chaleur que l'on vous propose est adaptée à votre logement et à la région surtout si vous habitez une région froide.

Les régions froides

  • Mettre une pompe à chaleur dans une maison mal isolée risque au mieux de coûter aussi cher que le gaz,
  • Car au prix du kWh largement mis en avant s'ajoutent d'autres critères qui ont un pesant d'euros. 
  • Certaines régions au climat négatif en hiver ne sont pas adaptées aux pompes à chaleur,
  • Les logements situés en altitude ne sont pas adaptés à l'aérothermie,
  • Le conseil logique et de bon sens donné au gens têtus est de ne pas faire enlever la chaudière.
  • Laissez-là sur place, cela ne coûtera aucun frais de démontage et elle pourra vous servir dès le froid venu !

Les régions chaudes

Dans les zones où la température est élevée notamment dans le sud-est de la France, les vendeurs zélés proposent de remplacer la chaudière soit par une pompe à chaleur air-air appelée clim réversible murale soit par un modèle air-eau sur radiateurs ou plancher chauffant.

  • Les centrales nucléaires sont de très grandes consommatrices d'eau,
  • En été, ces pompes à chaleur sollicitent pour la climatisation les réacteurs nucléaires qui utilisent 3 m3 d'eau par seconde pour refroidir la vapeur d'eau fortement échauffée,
  • Les centrales nucléaires sont normalement à l'arrêt pour maintenance en saison estivale,
  • Les centrales nucléaires de Fessenheim en Alsace (qui puise l'eau dans le Grand canal d’Alsace) et de Golfech dans le Sud-ouest (qui pompe l'eau dans la Garonne) ont dépassé les 28ºC pendant la période de canicule de 2003.
  • Pour la climatisation ces clim réversibles brassent l'air et les polluants contenus dans les poussières,
  • Pour le chauffage, en dessous de + 7 degrés, l'air soufflé est de moins en moins chaud jusqu'à devenir froid,
  • Le grand classique concerne les personnes qui nous appelent : même en réglant le thermostat sur 24 degrés quand la température extérieure descend elles ont froid !
  • Les performances sont donc  limitées et il faut considérer une pompe à chaleur comme un appoint,
  • Donc attention à l'investissement élevé pour une pompe à chaleur air-eau,
  • Les anciens avaient des maisons avec des murs épais, des rues étroites, des caves, des puits provençaux qui limitaient l'impact du rayonnement solaire,
  • Les maisons neuves ont 1/6 ème des parois vitrées qui réchauffent la maison en intersaison, mais qui transforment les logements en serre,
  • Ne pas confondre inertie et isolation.

Les 19 centrales nucléaires françaises consomment chaque année environ 19 milliards de mètres cube d’eau. Source étude 2008 Electric Power Research Institute.

 La fabrication des énergies -nucléaire, agrocarburants, charbon- demande d'énormes quantités d'eau : au niveau mondial 66 milliards de mètres cubes actuellement et 135 milliards en 2035 (Source AIE Agence internationale de l’énergie). De 1.5 milliard d'êtres humains en 1900 on risque de passer à 10.9 milliards selon les prévisions des Nations Unies ( 2019 Revision of World Population Prospects ).

Un réacteur nucléaire implanté sur un cours d'eau consomme des millions de tonnes d'au par an. (Schéma centrale EDF)

 fonctionnement-centrale-nucleaire-avec-aerorefrigerant.png

Si la chaudière gaz est récente pourquoi changer ?

Changer juste pour changer est une erreur coûteuse pour le consommateur et notre environnement.

Pour l'environnement ?

  • Les usagers pensent naïvement qu'ils font un geste pour l'environnement en changeant d'énergie !
  • Le vrai geste pour l'environnement est d'attendre la fin de vie de l'appareil.
  • Le bon réflexe c'est d'améliorer l'efficience globale du logement en isolant et en modifiant l'aération (attention aux VMC simple flux).

Pour les primes

  • Les vendeurs font miroiter des primes qui incitent à passer à l'acte,
  • Une chaudière gaz murale dure 10 ans,
  • une chaudière gaz au sol dure 40 ans,
  • Une pompe à chaleur dure 10 ans,
  • En bord de mer, l'unité extérieure se corrode très rapidement,
  • Dans certaines réfions de France la qualité du courant entraîne le vieillisement prématuré des composants électroniques coûteux pour vous et en eau
  • Une usine de fabrication de semiconducteurs de Taïwan consomme 68 millions de m3 d'eau par an. Pensez-y (en conservant votre smartphone).
  • Parfois l'économie est de ne rien dépenser !

Pour économiser l'énergie

  • Attention aux fausses promesses des vendeurs de pompe à chaleur.
  • Aviez-vous bien lu : jusqu'à 50% d'économie sur la facture gaz ?
  • Jusqu'à veut-il dire de zéro économie à 50% d'économie ?
  • Si vous voulez économiser : commencez par isoler parfaitement votre logement,
  • C'est le meilleur investissement que vous pourrez faire.

Nuisance sonore de pompe à chaleur 

Le point négatif des pompes à chaleur aérothermiques est lié à l'unité située à l’extérieur qui est équipée d'un ventilateur.

  • Lorsque l'unité extérieure est neuve, le niveau de bruit est conforme aux indications du fabricant,
  • Cette unité extérieure devient bruyante avec le temps,
  • Elle émet un ronronnement continu qui crée un signal sonore,
  • Les usagers et leurs voisins subissent une nuisance permanente qui parfois les porte devant le juge d'un tribunal.
  • Donc, ne faites jamais ce que vous ne voudriez pas qu'un voisin vous fasse endurer.

Pour réduire les nuisances sonores :

  • Il faut étudier soigneusement l'emplacement
  • Il faire très attention au positionnement de l'unité extérieure
  • Il est possible de placer des matériaux denses ou mieux de la végétation épaisse aux feuilles persistances destinées à atténuer ou tenter d'absorber le bruit.
  • Le bruit double tous les 3 décibels.
  • L’intensité sonore décroît avec le carré de la distance
  • La pression acoustique décroît proportionnellement à la distance.
  • Attention aux inconvénients sonores et vibratoires l'unité extérieure quand elle est posée au sol. 
  • La propagation du son s'amplifiée au fur et à mesure que l'on se rapproche du sol.
  • Un acoustimètre indique une amplification de 6 décibels pour les basses fréquences avec un amortissement de l'ordre de 500 Hz.

Le COP d'une pompe à chaleur 

Comment est calculé le coefficient de performance d'une pompe a chaleur?

Le COP indique l’indice de performance défini en laboratoire à une température donnée en fonction du type de pompe à chaleur :

  • Pour les pompes à chaleur air/eau et air/air, le calcul est fait sous une température extérieure de +7°C degrés.
  • Pour les pompes à chaleur eau/eau, le calcul est fait sous une température extérieure de +10°C degrés.
     

Ces températures positives démontrent que lorsque la température baisse, il faut compenser les calories manquantes en faisant appel à des résistances électriques. 
Il faut donc faire très attention lors du remplacement d'une chaudière gaz ou fioul que le coût du chauffage ne soit pas supérieur !

Souvent, de nombreux usagers nous écrivent déçus : leur consommation est identique, voire supérieure à leur ancienne consommation !

Il faut exiger une étude certifiée par un bureau d'études thermiques avec une garantie sur les consommations. Les paroles s'envolent, mais les écrits restent.

Un investissement important 

  • La pompe à chaleur représente un investissement important, le délai d’amortissement est relativement d'environ 10 ans. C'est également sa durée de vie. 
  • La fabrication d'une pompe à chaleur à l'autre bout du monde ne coûte pas cher, car il s'agit de la technologie d'un simple frigo !
  • Les pompes à chaleur géothermiques, qui nécessitent des travaux coûteux pour leur installation sont ainsi difficilement amortissables.
  • Vendue plus de 10 000 euros, la marge est colossale, à comparer avec une chaudière gaz à condensation qui coûte 3000 euros TTC posée.
  • Se pose de la question du rapport investissement, amortissement, coût d'usage, coût d'exploitation, coût de maintenance et fiabilité (mauvaise).

Une bonne isolation est indispensable

Afin que la pompe à chaleur travaille dans des conditions optimales, elle doit être installée dans un bâtiment parfaitement isolé

  • Quand les déperditions (pertes de chaleur) sont trop importantes, la pompe à chaleur consommera beaucoup trop d’électricité afin de maintenir la température de consigne intérieure.
  • L'absence de déperditions est un élément fondamental pour un bon chauffage économique.
  • La pompe à chaleur est l’une des solutions possibles pour le chauffage, mais uniquement lorsque le logement est parfaitement isolé l

Performance insuffisante hiver 

Une pompe à chaleur ne suffit pour chauffer en hiver lorsque les températures sont basses.

  • Comme les pompes air-air et air-eau récupèrent leur énergie dans l’air extérieur, leur efficacité s'écroule lorsque l'air refroidit.
  • Un modèle aérothermique fonctionne correctement jusqu’à 7 °C minimum.
  • En dessous de cette température positive, le COP baisse considérablement,
  • La pompe à chaleur deviendra très énergivore et donc devra avoir une énergie de substitution.

Comment hybrider l'installation

Il est donc nécessaire soit installer un chauffage d’appoint pour l’hiver

  • L'idéal est de placer des capteurs solaires sur le toit pour produire une partie de l'eau chaude sanitaire,
  • Pour les allergiques au transport de sacs de granulés de bois ou de nettoyage de cendres, il est possible d'étudier une pompe à chaleur hybride (PAC combinée à une chaudière à gaz).
  • Une pompe à chaleur géothermique possède un COP calculé à - 5 degrés.
  • Pour cette dernière, la chaleur du sol constante, même en période hivernale, lui assurera un meilleur rendement pendant tout l'hiver.
  • Problème : l’investissement est lourd et se pose le problème du rapport investissement/amortissement/coût d'exploitation/coût de maintenance et...fiabilité (point faible de la pompe à chaleur).

L'électricité est-elle décarbonée ? 

La pompe à chaleur répond-elle à l'enjeu de décarbonation du secteur ?

Oui si l'on ne tient compte que de l'électricité produite à partir des centrales nucléaires, mais en faisant abstraction de toute la partie amont particulièrement polluante de l'extraction de l'uranium (par lixiviation : une technique d'extraction de boues radioactives qui pollue durablement les sous-sols et les nappes phréatiques) et de son enrichissement.

Le 1er gaz à effet de serre 

Non ce n'est pas le CO2, mais la vapeur d'eau.

  • Un réacteur nucléaire consomme 3 m3 d'eau par seconde.
  • Un réacteur de la centrale de Golfech utilise 220 millions de m3 d'eau par an et envoie dans l'atmosphère 40 millions de m3 de vapeur d'eau.
  • Quand les centrales nucléaires ont été construites dans les années 1950, on pensait que l'eau était un bien abondant et inépuisable aussi on ne s'en souciait pas.
  • Il est vrai qu'en 1900 nous étions 1.5 milliard d'humains et aujourd'hui environ 7.5 milliards
  • Un Français émet en moyenne 11,9 tonnes d'équivalent CO2 par an.(Source banque mondiale)
  • la vapeur d’eau constitue le principal gaz à effet de serre (95%)
  • le CO2 constitue 0,117% des gaz à effet de serre !
  • L’humain produit par sa respiration 1 kg de CO2 par jour.
  • 7.5 milliards de kg par jour !
  • Source:http://www.geocraft.com/WVFossils/greenhouse_data.html 

Que choisir
Que choisir
Profitez des conseils utiles d'un expert au téléphone !
Je m'informe
Sans Engagement

Vous avez un projet de chauffage ? Vous voulez vous renseigner ?
Contactez-nous : nous nous ferons un plaisir de vous accompagner.

Donnez-nous votre avis
Cet article a été commenté 2 fois.
La mise en place d'une pompe à chaleur n'est pas un sésame
Une pompe à chaleur n'est ni universelle ni un sésame qui vous permettrait de vous affranchir de vos obligations contractuelles. Il n’existe aucun texte de loi qui interfère entre 1 contrat et une décision unilatérale de rupture d’un contrat au motif de changement d’énergie. Un conseil pratique : gardez votre chaudière gaz, ne la faites pas retirer, économisez les frais d'un démontage : elle pourra vous être utile en cas de défaillance de la pompe à chaleur ou plus certainement lorsqu'il fera trop froid. Pour l'hiver et de façon à éviter que la pompe à chaleur travaille en haute température isolez : [[ouate-cellulose-isolant-pour-les-murs-plafonds-combles La ouate de cellulose un isolant pour les murs plafonds et combles]]
Lettre de résiliation citerne gaz pour changement de chaudière à pompe à chaleur
Bonjour Monsieur. Merci beaucoup pour vos informations sur l'isolation par la ou j'aurais du commencer avant de changer d'énergie je me suis un peu précipité mlagré que ma femme était plutot réticente car elle est frileuse et connaissait les pannes a repétition chez ses parents qui avaient une pompe à chaleur et qui sont passés au gaz de ville depuis no problem. Bref on verra c'est fait on croise les doigts j ai reçu dans votre mail le modèle de lettre de résiliation citerne. Mais ce n est ce modèle avec préavis date de fin de contrat que je veux. On m'a dit qu il existe un article de loi qui autorise une résiliation immédiate en cas remplacement chaudière gaz par une pompe à chaleur.