Changer de fournisseur gaz et négocier un meilleur prix

Dernière modification :

retrait-mise-en-place-d'une-citerne-enterree-de-gaz-propane-portail-Picbleu.jpg
Ce dossier permet de bien comprendre le marché du GPL et situer le gaz propane en citerne dans le contexte général des résidences principales afin d'en tirer le meilleur parti. Il sert également à éviter de vous précipiter tête baissée dans la facilité qu'offrent certains sites qui proposent de vous mettre en relation avec des distributeurs de gaz « partenaires », ce que vous pouvez faire très bien vous-mêmes. Si vous avez du temps et des connaissances !

Sommaire

  1. Six fournisseurs assurent 95 % du marché
  2. Ne pas s'adresser n'importe où pour vous informer
  3. Le mécanisme des « chaises musicales » 
  4. Ne pas multiplier les demandes sur internet
  5. Avant de consommer, économisez ! 
  6. Est-il possible de « négocier » le gaz ?
  7. Changer ou renégocier les conditions tarifaires ?
  8. Est-il intéressant de changer de fournisseur ?
  9. Choisir le bon fournisseur de GPL en France 
  10. Demandez l'aide d'un expert Picbleu

1. Six fournisseurs assurent 95 % du marché

Le marché du gaz propane français est assuré par six fournisseurs : (par ordre alphabétique) Antargaz, Butagaz, Finagaz anciennement Totalgaz, Primagaz, Sogasud anciennement Repsol et Vitogaz. Les barèmes officiels des prix de la tonne de propane varient entre environ 1100 et 2232 euros chez les différents fournisseurs et font ressortir la plus ou moins grande compétitivité des propaniers.

Les échanges de citernes pour le marché du gaz en citerne entrainent des frais énormes de transports de réservoirs par camions et de travaux de grutage. Cette action est relayée par des sites sur le WEB dont le seul but est de capter les adresses des clients mécontents et les revendre à un maximum de concurrents.

Les marques répercutent logiquement ces frais dans leurs tarifs, résultat : ce sont les consommateurs qui règlent l'addition.

Le prix du pétrole a fortement baissé, même si le prix du produit de base n'est qu'une composante du mécanisme de fixation du prix du propane, les prix du gaz sont restés stables pour certaines sociétés gazières, mais pour le consommateur, le prix de toutes les énergies reste élevé.

Retrait d'une citerne de gaz propane Antargaz

L'enlèvement d'une citerne de gaz enterrée par un autre réservoir GPL est souvent obligatoire lorsque l'on change de fournisseur de gaz. Chaque distributeur restant propriétaire de son stockage. Photo Picbleu 

Ne pas s'adresser n'importe où pour vous informer

2. Ne pas s'adresser n'importe où pour vous informer

Sur ces sites à vocation de « chaises musicales », on peut lire que les réductions négociées individuellement par chaque consommateur auprès de leur fournisseur ne reflètent pas le barème de prix officiel. Oui, si l'on omet volontairement de préciser que l'on connaît parfaitement les conditions les plus avantageuses et qui sont parfaitement définies par le nombre et la diffusion des propositions de prix. Sur ce site, nous recevons quotidiennement des courriels d'usagers et nous archivons toutes les données (devis, offres, etc.) qui nous permettent d'avoir une idée très précise des prix pratiqués par tous les acteurs de l'énergie (électricité et gaz).

L'intérêt offert par ces sites de collecte de devis est pour vous très limité, car si vous voulez simplement obtenir des informations et une ou plusieurs propositions, il suffit d'aller s'inscrire sur le site internet de chaque distributeur de gaz pour demander directement un devis !

Le risque de s'inscrire sur tous ces sites de collecte de multiples devis est d'avoir votre adresse revendue tous azimuts puis de recevoir une information très directive et faussée en fonction des intérêts du collecteur. Certaines vous d'orienterons plus vers une société que vers une autre suivant leurs intérêts, d'autres multiplieront la vente de vos coordonnées à un maximum d'entreprises.

Pour le gaz propane, ce fonctionnement favorisera les changements incessants d'une marque à une autre, des pratiques coûteuses pour les sociétés gazières et pour l'environnement. Au final, c'est toujours le consommateur final qui règle l'addition : vous

3. Le mécanisme des « chaises musicales » 

 Comment fonctionne le mécanisme des « chaises musicales » c'est-à-dire le changement de fournisseurs de gaz initié par certains sites ?

  1. Mettre le doute et la suspicion
  2. Utiliser des termes suscitant le mépris et induisant l'idée de mauvaises pratiques : arnaque, cartel, marché dominé, abus de confiance, tromperie, etc.
  3. Montrer des forums sur lesquels les usagers sont mécontents avec leurs commentaires désobligeants
  4. Mettre des données comparatives erronées. Ces fausses données indiquées de façon volontaire ou pas sont de nature à induire en erreur. Exemple un tarif facial de gaz attractif ne veut pas dire que la firme est intéressante si l'on rajoute tous les autres éléments importants : abonnements, frais d'entretien, qualité de livraison, frais de rupture, etc.

Vente abusive des coordonnées de consommateurs de gaz

4. Ne pas multiplier les demandes sur internet

Pourquoi n'est-il pas recommandé de multiplier les demandes sur les sites internet ?

  • Vous trouvez un site sur internet qui vous incite à demander un ou plusieurs devis pour changer de fournisseur de gaz : vous donnez vos coordonnées.
  • Votre demande est revendue plusieurs dizaines d’euros à de multiples distributeurs de gaz GPL et à différents fournisseurs d’énergie appelés « partenaires »
  • Vos coordonnées sont diffusées et vous êtes inondés de publicité
  • Vous subissez de nombreux démarchages sans avoir eu en retour un réel bénéfice.

Attention à ne pas communiquer vos coordonnées n'importe où, vos informations peuvent être vendues et exploitées à des fins commerciales et le résultat ne sera guère intéressant si vous n'avez pas assez d'informations sur les pratiques commerciales, les niveaux de prix, les contrats et les usages de la profession.

Isolez et améliorez votre logement

5. Avant de consommer, économisez ! 

Le gaz propane comme l'électricité sont des énergies qui doivent être utilisées dans des logements parfaitement isolés. Rappelons que l'erreur fondamentale des chauffagistes installateurs et des distributeurs de GPL a été de mettre des appareils de chauffage fonctionnant au gaz propane en citerne dans des maisons mal ou pas assez isolées.

Demandez conseil auprès d'un expert

6. Est-il possible de « négocier » le gaz ?

La question souvent posée est liée à la possibilité de « négocier » un contrat de fourniture de gaz.

Ne vous bercez pas d'illusions, vous n'êtes ni juriste ni spécialiste dans le gaz propane, les seules informations que vous aurez seront celles communiquées par les commerciaux « assis (a) ou debout » des différentes sociétés gazières. Les marges sont définies et les latitudes également, car vous serez seul devant une société. Vous recevrez des informations parcellaires qui ne seront pas suffisantes pour tout connaitre afin de faire le meilleur choix. Pour un profane, la complexité et la variété des différents contrats rendent tout comparatif très difficile.

Savez-vous par exemple si la règle des 14 jours s'applique aux contrats de gaz en citerne ? Où s'arrête la responsabilité d'un gazier ?  Quelle est a différence entre une remise contractuelle, commerciale ou conjoncturelle ? Que signifie terme proportionnel ? Qu'implique pour l'usager la phrase suivante « le client est responsable des installations intérieures et extérieures situées en aval de l'ensemble de robinetterie » ? 

Il existe de nombreuses phrases sybillines dans tous les contrats qui, si pour vous ne représentent rien, représentent pour une société parfois une belle somme d'argent économisée ou gagnée.

(a) personnes en charge de votre dossier qui vous téléphonent de leur bureau sans se déplacer à la différence des commerciaux de terrain qui vous rendent visite sur place.

De plus, il faut noter que toute « négociation » ou plutôt tout marchandage, demande un savoir-faire, du temps pour recevoir, pour comprendre, pour décortiquer les offres, pour savoir les comparer et encore du temps pour la réflexion...

La facture annuelle des dépenses d’énergie d’un ménage, carburant compris, s’élève à 3 200 €. Les dépenses d’énergie dans le logement, comme le chauffage, l’eau chaude sanitaire, la cuisson et les usages électriques ont un coût moyen de 1 700 €. (Source : le bilan énergétique de la France 2015, Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie). Mais on sait ce que valent les moyennes. Exemple d'une moyenne calculée entre un salaire de cadre et de smicard !

 

 Répartition des usages énergie dans les habitations

Sur les 36 000 communes de France, 27 000 n’ont pas accès au réseau de gaz naturel, les consommateurs qui y résident peuvent choisir une énergie alternative adaptée à leurs besoins de chauffage, d’eau chaude sanitaire et de cuisson.

Le choix est possible entre le bois énergie, l'électricité, pompe à chaleur, le gaz naturel ou le gaz propane en citerne. Chaque énergie présente des avantages, mais également des points d’attention qu’il est essentiel de connaître avant de choisir celle qui vous accompagnera dans votre vie quotidienne et dans vos projets. Dans un contexte économique qui invite à la réduction de la facture énergétique, l’investissement initial ainsi que les coûts directs et indirects à l’usage conditionnent souvent le choix final. Les critères de sélection d'une énergie sont multiples : techniques, pratiques, logistiques, financiers, écologiques ou personnels.

7. Changer ou renégocier les conditions tarifaires ?

 Est-il préférable de changer ou de renégocier les conditions tarifaires avec son fournisseur de gaz ?

Depuis peu, de nombreux « minis sites» sont apparus sur la toile profitant de l'effet d'aubaine de l'augmentation des prix de l'énergie. Leur multiplication et leurs noms évocateurs sont destinés à les faire figurer dans la première page de Google. Il est dommage que des contenus dupliqués ne soient pas des facteurs de déclassement dans l'affichage des pages. Leur but est de collecter les coordonnées des clients des différentes marques de gaz et d'électricité afin de les revendre dans un jeu incessant à de multiples acteurs. Après s'être inscrits, les consommateurs sont inondés de publicités et soumis à des démarchages incessants.

Il est possible de considérer que ces entreprises dynamisent le marché de l'énergie souvent dominé par de puissantes multinationales par une mise en relation entre des particuliers et plusieurs énergéticiens. Mais leur objectif est surtout de faire changer de fournisseur en distribuant les coordonnées du consommateur à un maximum de marques distributrices, à d'autres fournisseurs d'énergie, à d'autres entreprises de chauffage ou du bâtiment, voire même à des cuisinistes, opérateurs téléphoniques, vendeurs d'assurances, d'imprimantes, etc. la liste est longue.

Chaque demande de particulier étant vendue quelques dizaines d'euros par entreprise destinataire, ce marché est lucratif, mais sans grand intérêt pour les particuliers qui sont les grands perdants. Ce changement est un énorme gaspillage que les usagers payent indirectement. Les réservoirs appartenant aux sociétés dans la majorité des cas doivent être échangés physiquement, entrainant un travail de transport et de grutage. Beaucoup d'énergie inutile est ainsi dépensée il s'agit donc d'une pratique que nous ne cautionnons pas.

Picbleu agit de façon très différente dans sa démarche globale notamment grâce à ses conseils personnalisés basés sur une grande expertise liée à la qualité et la fiabilité des informations sur l'habitat et ses occupants.
Sur la toile, nous avons d'ailleurs remarqué que beaucoup de sites traitant les différents thèmes de l'énergie gaz semblent mal maîtriser leur sujet.

Leur but n'étant ni l'information vérifiée, ni l'aide efficace pour trouver les bonnes solutions acceptables, mais uniquement la collecte effective de quelques données destinées à créer un contenu. Ainsi, des erreurs sont dupliquées d'un site à un autre. Il est facile de repérer des erreurs sur certains sites, car certaines approximations sur les pages sont dues probablement à la rapidité de copie et de rédaction des pages.

Associées à la méconnaissance de ce produit qu'est le gaz en citerne. Il est difficile de reprocher une mauvaise interprétation de ce qui est lu, lorsque l'on est non-spécialiste, C’est normal, à chacun son métier, rien ne remplace l'expérience, mais les approximations sont dommageables pour l'usager mal informé.

8. Est-il intéressant de changer de fournisseur ?

Pas toujours, car chaque cas est un cas unique. Mais parfois la rupture est inévitable et obligatoire, car il existe des cas pour lesquels un changement de fournisseur est logique :

  • Mauvaise qualité de livraisons ayant entrainé une panne de gaz
  • Mauvais termes avec le service commercial ou le service logistique peu aimable et expéditif
  • Refus de réexaminer un ancien contrat
  • Demande coûteuse du propanier pour modifier l'emplacement du réservoir, etc.
  • Refus de vendre un réservoir, etc.

Parfois, il est préférable de demander un réexamen du dossier. Cela demande toutefois une parfaite connaissance des pratiques, des usages, des prix et des tarifs pratiqués :

  • Un contrat vous engage parfois dès la signature du contrat (suivant les marques, les contrats gaz en citerne ne sont pas soumis à la règle des 14 jours pour la rétractation)
  • La rupture d'un contrat d'approvisionnement est soumis à des règles précises d'envoi de courrier en recommandé
  • Pour un profane, la complexité des différents contrats rend tout comparatif difficile sans l'appui d'un expert
  • Les décisions unilatérales de rupture de contrat entraînent souvent des frais de rupture anticipée, de frais de démontage, de frais de rempompage de gaz, etc.
  • Tout changement implique des frais qui peuvent être conséquents : frais de mise en service, raccordement de plombier, remise aux normes éventuelles, fourniture d’un certificat Qualigaz, etc.

Branchement d'une citerne de gaz propane

Lors d'un changement de fournisseur, les frais de raccordement sont à prendre en compte. Photo Picbleu

9. Choisir le bon fournisseur de GPL en France 

Concernant le thème de l'énergie dont celui du gaz en citerne GPL, Picbleu possède de très nombreux documents (barèmes, factures, courriers, etc.) couvrant de nombreux domaines depuis plusieurs décennies. De nombreux documents archivés ne sont pas affichés, car certains sont confidentiels.

 Si vous envisagiez de changer de fournisseur ou de renégocier votre contrat sans savoir comment faire, si vous avez une question ou une remarque précise sur le sujet gaz GPL, il existe :

  • des réponses non diffusées sur notre forum internet
  • des réponses qui sont mises en ligne parce qu'elles représentent un intérêt dans le partage de l'information (elles restent anonymes).

Pour une question particulière, vous pouvez nous solliciter, un expert vous répondra avec bienveillance.

10. Demandez l'aide d'un expert Picbleu

La théorie est une chose, l'expertise une autre. Consulter des forums éclaire parfois, mais sur internet parfois quand les contre-vérités prennent l'ascenseur, la vérité prend l'escalier...

Nous ne communiquons pas les adresses et les coordonnées des personnes qui nous sollicitent hors demande de leur part lorsqu'elles souhaitent être mises en relation avec une entreprise que nous avons jugée intéressante.

Le principe de base qui anime Picbleu est l'intérêt du particulier.

Il est fortement conseillé de s'informer grâce aux nombreuses pages Picbleu qui sont exhaustives et des tableaux comparatifs qui indiquent le prix de la tonne de gaz propane ou du kWh de chaque marque.
L'expert Picbleu sera à votre écoute et vous fera profiter de son expérience et de son savoir-faire pour améliorer votre quotidien. 

Vous-avez-une-question-réponse-Picbleu-devis-simple-facile

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Textes décalés

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces