Chauffage

Changer ses radiateurs électriques par une pompe à chaleur

Date de mise à jour : 28/05/2021

La pompe à chaleur est un moyen de chauffage alternatif qui permet de réaliser des économies sur sa facture d’électricité surtout lorsque l'on est chauffé par des radiateurs ou convecteurs électriques. 

  1. Avantages de la pompe à chaleur
  2. Chauffage central par radiateurs
  3. Plancher chauffant : le plus efficace
  4. Prix d'une pompe à chaleur

Informer et rendre service !
Informer et rendre service !
Pour Picbleu, au-delà d'informer, il faut rendre service ! Tout en gardant un rôle plus éducatif que moralisateur ! Téléphone 05 64 11 52 84
Je m'informe
Sans Engagement

Eliminer les convecteurs : le plus coûteux

Changer ses convecteurs pour passer à un système de chauffage central est une opération coûteuse qui pourtant est plus rentable que ce qui se fait par facilité : changer une chaudière fioul, bois ou gaz dont l'intérêt est parfois discutable dans certaines anciennes maisons.

Avantages de la pompe à chaleur 

Quels sont les avantages de la PAC par rapport au chauffage électrique ?

La pompe à chaleur est moins gourmande qu’un chauffage électrique à effet joule par résistances électriques qui est le chauffage le plus coûteux et paradoxalement le plus diffusé en France. 

L'inconvénient financier

Lorsque le logement est équipé de convecteurs électriques, l’installation d’une pompe à chaleur représente un investissement financier, car à la différence d'un chauffage central il faudra remplacer chaque émetteur par un radiateur à eau chaude.

Les pompes à chaleur air-air

Evitez les pompes à chaleur air-air qui brassent l'air et les nombreux polluants contenus dans les poussières en suspension que vous inhalez en permanence.

Le coefficient de performance

Il s'agit du rapport entre l’énergie produite par l’installation et la consommation énergétique dont la pompe à chaleur a besoin. Plus le coefficient est élevé et plus en théorie vous bénéficierez économies d’énergie. 

Chauffage central par radiateurs 

C'est la situation idéale pour tous les vendeurs de rêve : il leur suffit de remplacer la chaudière et la poser en lieu et place en faisant croire que la consommation sera divisée par... 4.

L'argument choc final est relatif aux primes généreusement octroyées par les pouvoirs publics qui sont en fait des aides qui sortent de notre portefeuille. L'argent ne s'invente pas : les CEE (Certificats d'Économie d'Énergie) également appelés Prime énergie qui permettent de financer les travaux d'économie d'énergie sont prélevés par les énergéticiens et fournisseurs d'énergie. Ainsi EDF qui verse jusqu'à 5500 euros de prime pour une pompe à chaleur dont l'usage lui permettra de fonctionner, prélève dans les factures de ses clients les sommes qui seront reversées.

Rajout de radiateurs 

Si vous devez rajouter des radiateurs utilisez le même matériau que les radiateurs existants. Si vous avez une installation avec des radiateurs en fonte, évitez de mettre dans la salle de bain un radiateur sèche-serviettes en acier qui se percera en quelques années en raison d'un phénomène d’électrolyse.

Plancher chauffant : le plus efficace 

Le cas le plus favorable, car une pompe à chaleur fonctionne avec une température basse. Un plancher chauffant a une température de surface de 28 degrés au maximum. En présence d'un plancher hydraulique, il est facile de poser l’unité intérieure de la pompe à chaleur sur le circuit. Une pompe à chaleur est équipée souvent d'un vase d’expansion et de son propre circulateur. Une vanne 3 voies est en place lorsque la chaudière alimente un plancher chauffant, il est préférable de conserver l'installation existante au cas où la pompe à chaleur montrerait des signes de défaillance. Il faut rajouter un filtre à tamis afin d'éviter l’embouage de la pompe à chaleur ainsi qu'un séparateur d’air destiné à évacuer les microbulles d'air présentes dans le circuit d'eau.

L'indispensable étude thermique 

Le diagnostic thermique vous aidera à déterminer les priorités : l'isolation, l'aération et le chauffage. Si vous voulez placer une pompe à chaleur, n'écoutez pas l'installateur : gardez la chaudière existante : elle prendra le relais à partir d'une certaine température. Le rendement d'une PAC décroit avec la baisse de la température extérieure.

En présence d'un système de chauffage central avec des radiateurs en acier, fonte-alu ou fonte, le remplacement d'une chaudière fioul ou gaz par une pompe à chaleur doit être bien étudié si l'on veut faire des économies. Les besoins en chauffage sont faibles dans une maison dont l’isolation est performante. Dans une maison ancienne (avant le 1er janvier 2013) les radiateurs sont dimensionnés pour fonctionner avec de l'eau chaude portée à environ 55-60 °C. Le remplacement de la chaudière se fera alors par une pompe à chaleur à haute température.

Prix d'une pompe à chaleur 

Le coût d’installation d’une pompe à chaleur air-eau est de 10 000 à 15 000 euros pose incluse pour une maison de 120 m2. Elle bénéficie d'aides financières comme le granulé de bois qui est une solution possible beaucoup moins chère en investissement et en coût d'exploitation.

Combien coûte l’installation d’une pompe à chaleur ?

En moyenne, le coût de la pose d’une pompe à chaleur est de 4 000 € TTC en rénovation. Dans les maisons neuves la loi de réversibilité qui obligeait le constructeur à installer un système dont l'énergie pouvait être facilement substituable a été contourné en installant des souches de conduits de cheminée fermés que l'on pouvait ouvrir. Le résultat ne s'est pas fait attendre : de nombreux usagers ont fait installer des inserts à bois bûche qui se sont avérés polluants.

Pourquoi ne pas étudier un insert à granulés de bois ?

Dans beaucoup de maisons, le coût élevé de l'électricité et le principe de réversibilité a contraint les constructeurs à installer un conduit de cheminée. Ainsi dans une majorité de logements un insert à bois polluant est placé.

L’insert à granulés offre 4 avantages :

  • Une forte réduction de la facture d’électricité grâce à la limitation du fonctionnement des convecteurs.
  • La diminution de la corvée liée à l'usage du bois (stockage, mise en place des bûches, nettoyage, etc.)
  • L'amélioration du confort grâce au fonctionnement automatique autorisé par un insert à granulés.
  • L'amélioration des conditions de vie avec l'obtention d'une température plus douce et homogène.

Il est donc judicieux d'installer un insert à granulés de bois beaucoup moins cher à l'utilisation que tout appareil électrique. 

Donnez-nous votre avis
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.