Energie

Chaudière thermodynamique BOOSTHEAT Pompe à chaleur-gaz

Cet article traite des alternatives de chauffage lorsque l'on veut changer sa chaudière bois, fioul ou gaz pour passer à une énergie renouvelable. La technique innovante de la chaudière BOOSTHEAT qui exploite les principes éprouvés de l'aérothermie et de la condensation gaz permet d'avoir un moyen de chauffage fiable, de limiter sa consommation d'énergie ainsi que ses émissions de CO2.

Choisir une énergie renouvelable pour chauffer

Il existe 4 énergies renouvelables qui sont utilisables dans les logements :

  1. Le bois énergie
  2. Le solaire thermique
  3. L'aérothermie (calories de l'air)
  4. La géothermie (captage thermodynamique)

1. Remplacer sa chaudière par le bois énergie 

Le bois énergie est l'ensemble de la filière bois (bois déchiqueté, plaquettes, bois bûche, bois en granulé, etc.). Pour le chauffage d'un logement, le granulé de bois est le combustible le plus acceptable, car il est parfaitement domestiqué et sa combustion est moins polluante que le bois bûche.

Le granulé de bois fournit 4600 kWh par tonne.
1 tonne de granulés de bois est l'équivalent de 460 litres de fioul domestique

L'effet de serre et le réchauffement climatique sont mis en avant, mais le bois est « écologique » lorsque l'on plante autant de sujets que l'on en abat ce qui est loin d'être le cas. De 2000 à 2013, selon Science Advences qui a analysé les images satellites du globe terrestre ce sont 920 000 km2 qui ont été détruits par l'homme sur la planète.

2. Remplacer sa chaudière par le solaire 

Energie abondante gratuite et sans taxes, il est judicieux quelle que soit la ville d'étudier la pose de capteurs solaires thermiques destinés à chauffer gratuitement l'eau chaude sanitaire.

3. Remplacer sa chaudière par l'aérothermie 

L'unité extérieure d'une pompe à chaleur électrique récupère les calories présentes dans l'air par l'intermédiaire d'une unité extérieure contenant un gaz, celui-ci se dilate dans l'évaporateur et transmets la chaleur résiduelle dans un condenseur dont le rôle est de transmettre à des radiateurs ou un plancher chauffant à très basse température. Dans une maison neuve, il faut 45 watts au m2 et dans ne maison ancienne 90 watts au m2. Il est souvent proposé d'installer une pompe à chaleur en relève de chaudière :

  • Un raccordement hydraulique
  • Un échangeur évitant les boues du circuit de chauffage
  • Une régulation pour gérer la PAC et la chaudière

Si l'on considère :

  • L'investissement important
  • L'amortissement sur 10 ans
  • L'entretien, la maintenance
  • Les performances (surtout dans des bâtiments pas assez isolés)
  • La fiabilité
  • La non-réparabilité des pompes à chaleur

Se pose la question de la rentabilité qui est loin d'être assurée malgré les propos rassurants des fabricants. Il suffit d'aller sur les forums pour se donner une idée des personnes déçues à qui les entreprises avaient vendu un coût d'usage au m2.

4. Remplacer sa chaudière par la géothermie 

Le terme géothermie est impropre, car il s'adresse aux forages très profonds qui exploitent la chaleur résiduelle du sous-sol. Le terme exact serait captage thermodynamique.

Si pour une installation air/eau se pose le problème de la rentabilité, pour les systèmes de :

  • Captage horizontal au sol (réseau de tuyaux enterrés à faible profondeur sur une grande surface)
  • Captage vertical au sol (tuyaux enterrés à 100 mètres maximum récupérant les calories du sol)
  • Captage vertical sur nappe phréatique (à qui appartient l'eau des nappes phréatiques ?).

Ces installations sont difficilement rentables en raison de l'investissement d'autant plus élevé que le bâtiment est bien isolé.

5. Remplacer sa chaudière par la chaudière hybride 

Le fabricant français de chaudières hybrides BOOSTHEAT a fait le pari de fusionner le principe thermodynamique d'une pompe à chaleur à celui d'une chaudière à condensation à gaz de très haute qualité environnementale. Avec de nouveaux critères inédits :

  • Le recours à une énergie renouvelable (aérothermie).
  • L'adaptabilité aux systèmes en place (chauffage central).
  • L'utilisation d'un compresseur sous vide à hautes performances.
  • Le recours au gaz carbonique (CO2)* comme fluide.
  • Le faible besoin en électricité (La chaleur du gaz sert de propulseur).
  • La possibilité de louer la chaudière.
  • La pose clés en main.
  • La fiabilité (10 ans de garantie optionnelle).
  • La réparabilité (pendant 20 ans).
  • Le recyclage en fin de vie des équipements.

6. Les avis sur la chaudière hybride BOOSTHEAT 

La chaudière BOOSTHEAT donne à certains esprits chagrins la possibilité de critiquer certains membres du conseil d'administration (qui sont d'anciens dirigeants d'entreprises françaises ayant eu des gestions calamiteuses pendant leurs fonctions). Notons que dans toutes les entreprises et leur fonctionnement, il y a des zones obscures parfois peu glorieuses.

Intéressons-nous donc principalement à la technique de la chaudière BOOSTHEAT et à l'intérêt financier et environnemental qu'elle apporte.

Il existe des avantages et des inconvénients sur ce produit qui a l'avantage de donner une solution efficace lorsque l'on veut par exemple enlever sa chaudière fioul particulièrement polluante pour l'intérieur du logement et pour la qualité de l'air extérieur.

Le principe est d'associer à une chaudière à condensation qui récupère la chaleur latente dans les fumées afin de les réinjecter dans le circuit de chauffage à un compresseur sous vide qui sous l'effet de la chaleur va par l'intermédiaire d'un fluide naturel (CO2) récupérer les calories contenues dans l'air ambiant.

Le fluide le plus utilisé dans les pompes à chaleur va être interdit en 2025. La quantité de fluides HFC (hydrofluorocarbures issus de la pétrochimie) devront être divisés par...3 d'ici 2030. Le règlement F-gaz du 16 avril 2014 fixe ces modalités de retrait. La nature aura peut-être été plus rapide pour déclencher des processus de rupture avec l'HOMME qui n'ont de cesse que de saboter ce que le cosmos a créé avec beaucoup d'intelligence.

* Le R744 est le nom technique du CO2 (gaz carbonique) un fluide naturel utilisé depuis des décennies au Japon dans les générateurs d'eau chaude. La pression élevée de ce gaz (plus de 100 bar) demande des matériaux et équipements adaptés plus coûteux qu'un simple échangeur de pompe à chaleur électrique. La plupart des pompes à chaleur électriques commercialisées utilisent les puissants fluides frigorigènes très polluants. BOOSTHEAT a fait le choix intelligent de ne pas utiliser de fluides polluants et utilise le CO2.

Il faut souhaiter que le gaz dans quelques années puisse provenir de déchets agricoles (biométhane ou biopropane) et non plus de gaz de champs pétrolifères dont on extrait le méthane (dont l'appellation commerciale est le gaz naturel) et le gaz propane commercialisé en citernes. Associée à des panneaux photovoltaïques, cette chaudière hybride sera particulièrement performante.

Que choisir
Que choisir
Bois ? Granulés de bois ? Fioul ? Gaz ? Pompe à chaleur ?
Je m'informe
Sans Engagement

Commentaires
Cet article a été commenté 3 fois.
Par quoi remplacer la vieille chaudière fioul pour une résidence secondaire
Bonjour, une demande très spécifique : je souhaite à moyen terme remplacer une très vieille chaudière à fuel en fin de vie alimentant 11 radiateurs en fonte il s'agit d'une résidence secondaire de 134 m2, moyennement ou correctement isolée, proche de la mer son utilisation hivernale restera minime :15 jours max/an,la consommation en fuel de 750 litres en 2 ans ,chauffage eau sanitaire incluse. A ce propos,il me semble judicieux de dissocier les 2 moyens de chauffage en achetant un cumulus indépendant de 300 litres cette maison sera rénovée en 2020 et susceptible d’être louée en saison estivale avec une capacité d'accueil de 8 personnes mon souci sera donc de choisir une solution de chauffage pas trop chère, l’économie d’énergie n’étant pas un argument (pas de gaz de ville sur la commune), présence de chênes et chênes-lièges proches de la maison ne permettant pas l’énergie solaire:je nettoie mon toit 2 fois/an quels conseils pouvez vous me donner sur le choix énergétique,avec une approximation du coût, sachant que je n'aurai pas droit aux déductions fiscales une dernier précision : maison de 1972,rectangulaire et de plain pied,4 chambres ,1sdb et 1 salle d'eau et je dispose d'une cheminée non fonctionnelle Par avance,merci pour votre réponse Cordialement jp
Il est préférable d'économiser l'énergie en isolant
L'ajout d'un ballon électrique de 300 litres pour une location destinée à recevoir 8 personnes n'est pas adapté en raison de la faible autonomie en eau chaude surtout en période estivale (retours de plage). L'appareil se remplit d'eau froide au fur et à mesure du puisage et se refroidit rapidement. Cumulus est le nom d'un modèle de chez un fabricant de chauffe-eau électriques. Il est préférable d'économiser l'énergie en isolant : l'isolation du toit permet d'éviter la fuite des précieuses calories et le réchauffement des volumes par la chaleur radiative du soleil. En été, il fera moins chaud surtout si l'étage est aménagé et isolé avec des laines minérales inefficaces contre la chaleur. Concernant le chauffage, soit vous conservez la chaudière fioul qui reste polluante pour l'environnement en y adjoignant un poêle à granulés de bois pour les 15 jours de présence en hiver. Soit, il faudra étudier un autre système économique et adapté : un courriel explicatif vous a été envoyé à ce sujet.
Une étude est nécessaire afin de définir les besoins
Votre situation demande une étude sur les besoins et les solutions. Le plus simple sera de détailler les paramètres un expert vous aidera utilement https://www.picbleu.fr/contact-devis/demande-de-devis
Commenter cette page