Choisir un panneau solaire photovoltaïque ou thermique

Dernière modification :

Le soleil, source d'énergie abondante, gratuite et inépuisable constitue une énergie alternative renouvelable très intéressante sur le plan financier et environnemental. Tout logement devrait avoir sur son toit des panneaux solaires photovoltaïques et thermiques. Il s'agit d'une source d'énergie rentable, dont l'investissement est rapidement amorti grâce aux aides financières qui sont accordées au solaire thermique : crédit d'impôt, aides et subventions locales. 

 

 

Certains pays à fort ensoleillement comme l'Espagne ont opté pour l'énergie solaire et cherchent à développer et améliorer la captation de cette énergie colossale et gratuite qui nous vient du ciel. Le rayonnement solaire est une énergie inépuisable, 100 % naturelle, une réelle énergie renouvelable qui n'a comme inconvénient que l'énergie grise demandée pour la fabrication des panneaux en verre et pour la production d'électricité photovoltaïque l'absence de production la nuit. Les seuls inconvénients malgré ce que certains lobbyings essayent de faire croire à savoir que les panneaux posent un problème de recyclage.

Les panneaux sont constitués de matériaux simples et facilement recyclables à la différence de votre ordinateur, de votre téléviseur ou de votre smartphone. Même votre voiture pose plus de problèmes de recyclage et pollue certainement plus avec son fonctionnement.  Description et avantages environnementaux de l'énergie solaire thermique. Avantages et inconvénients du solaire thermique. Dans l'annuaire Picbleu, vous pourrez trouver un installateur de capteurs solaires thermiques près de chez vous. L'expert Picbleu vous informe sur les démarches pour installer des panneaux solaires 

 

1. Le soleil pour produire eau chaude ou électricité 

Les applications urilisant l'énergie solaire pour les logements privés ou publics permettent :

  •  Soit de transformer l'énergie solaire en calories pour produire de l'eau chaude sanitaire (et pour subvenir à une partie des besoins de l'habitation en chauffage).
  •  Soit de transformer l'énergie solaire captée en électricité (pour la revendre ensuite à EDF ou l'utiliser pour sa propre consommation).

 

2. Les capteurs solaires thermiques à eau chaude 

Les capteurs solaires thermiques servent à produire l'eau chaude sanitaire gratuitement.

Le principe de fonctionnement est simple et fiable : 2 capteurs solaires thermiques sont posés sur le toit de la maison ou dans un jardin et captent la chaleur radiative du soleil.

Deux panneaux permettent de chauffer de l'eau gratuitement.

Un système solaire combiné (SSC) couplé à une chaudière en appoint alimentera un plancher chauffant ou les radiateurs d'une habitation.

Ce chauffage à eau solaire nécessite une surface de toit suffisamment importante (environ 20 m pour une famille de 5 personnes).

Le système est plus silencieux et plus économique que l'installation d'une pompe à chaleur, il permet de réaliser une économie d'énergie toute l'année, le seul inconvénient est l'investissement plus important.

Il est ainsi possible d'économiser sur la facture d'eau chaude sanitaire et de bénéficier d'apports gratuits pour une piscine ou un spa. (Pour ces derniers, la montée en température lente et graduelle permet de ne pas altérer la qualité de l'eau par une chauffe trop rapide).

 

Photo ci-dessous : plusieurs panneaux solaires thermiques permettent d'assurer un complément du chauffage domestique et le chauffage d'une piscine.

Installation de panneaux solaires thermiques Acqualys

 

3. Les panneaux solaires photovoltaïques électriques 

L'électricité solaire photovoltaïque est une énergie abondante non polluante et inépuisable.

L'électricité produite par un système de panneaux photovoltaïques est une solution d'indépendance énergétique, la France ne souhaite pas engager les coûts nécessaires à sa mise en place.

Pour la production classique, la transformation de la source énergétique à l’électricité s’accompagne d'importantes pertes en amont, car pour bénéficier de 1 kWh d’énergie finale, il faut utiliser 2,58 kWh.

Le rendement de cette transformation est médiocre (35 % dans une centrale thermique fonctionnant au nucléaire au gaz ou au charbon).

Le rendement est plus élevé dans les centrales thermiques à flamme à cogénération (jusqu’à 80 %) en produisant conjointement de l’électricité et de la chaleur.

Si le transport de l’électricité est aisé et son utilisation facile, son stockage n'est pas possible à grande échelle.

Même si des capacités de stockage existent (hydraulique ou liées au solaire thermique), elles sont limitées.

D’autres technologies de stockage de l’électricité sont en cours de développement.

En France en 2014, la production d’électricité a été assurée à 74.8 % par le thermique nucléaire, à 11 % par le thermique classique (gaz et fioul) à 12 % par l’hydraulique, à 1,7 % par l’éolien et à 0,1 % par le photovoltaïque. (Source : SOeS, bilan de l’énergie).

 

23 m3 de panneaux photovoltaïques fournissent 3 kW crête. Photo Picbleu

Installation de panneaux solaires photovoltaïques intégrés

 

 

4. Les énergies renouvelables sont moins coûteuses 

 

En l'état actuel des technologies qui ne cessent d'évoluer, l'éolien et le solaire ne sont pas des alternatives suffisantes au nucléaire. 
Avec la « baisse puis la disparition des ressources fossiles », il va falloir passer au « tout l'électrique » il faudra « stocker » l'énergie pour faire fonctionner les machines et les véhicules de transport, ce qui va entrainer la résolution d'autres problèmes. Les progrès des batteries sont considérables, l'autonomie, le rendement et le recyclage évoluent très posivement d'année en année
Il existe également d'autres sources d'énergie très diverses qui peuvent contribuer au mix énergétique : 

  •  Éolien (terrestre et marin). La France est le deuxième gisement éolien européen.
  •  Biomasse électrique et fond de chaleur (méthanisation, bois énergie)
  •  Photovoltaïque
  •  Hydraulique
  •  Bio gaz
  •  Énergie marémotrice
  •  Isolation
  •  Efficience des équipements thermiques

Il faut noter que la solution ne pourra pas être que « technique », la solution devra également se trouver dans un « choix de société » : il faudra se diriger vers une forme de « décroissance raisonnée ». Faites comme moi, prenez votre vélo (non électrique)
Les filières Energies Renouvelables (EnR) ne sont pas antinucléaires, mais militent pour une indépendance énergétique, la réindustrialisation du pays, le remplacement progressif des énergies fossiles, ainsi que la baisse progressive du nucléaire dans le mix énergétique.

 

le-soleil-une-etoile-produisant-une-enorme-quantite-d-energie-portail-encyclopedie-picbleu.jpg

 

 

5. La solution idéale pour maîtriser sa consommation 


Afin de satisfaire tous les besoins d’énergie dans une optique durable, une seule solution s’impose : faire des économies d'énergie et réduire la consommation.
Cet impératif inédit passe par la réussite d’un nouveau modèle énergétique. 
L'autoconsommation est une nouvelle approche, certes plus modeste (les puissances installées en autoconsommation sont généralement moins importantes qu'en installations raccordées au réseau), mais indépendantes des aides de l'État. 
Son développement se fait donc sur des bases plus solides et plus saines en relation avec les prix du marché. La prochaine révolution sera électrique avec les RFD (Réseaux fermés de distribution).

 

Une solution à la portée de tous les budgets : l'auto-consommation.

Recherche d'efficacité énergétique grâce à des équipements et des bâtiments très performants.

Diminution des gaspillages

Cette installation de 23 m2 de panneaux photovoltaïques installés en 2010 dans une maison isolée mais raccordée au réseau d'EDF permet à ses propriétaires de vendre une partie de la production électrique. 
Leur coût annuel moyen est de 174 € (prix de vente moins tous les frais d'abonnement et d'électrité).

Installation de panneaux photovoltaïques en auto consommation Portail habitat Picbleu

Besoin d'aide ?
Besoin d'aide ?
Je profite de conseils simples et pratiques pour faire le meilleur choix
Je m'informe
Sans Engagement

Commentaires
Cet article a été commenté 1 fois.
Que choisir pour une maison neuve ballon thermodynamique, capteurs solaires, chaudière gaz ou granulés
Bonjour, Nous avons un projet de construction à Lansargues (34). Notre constructeur veut nous faire partir sur une chaudière thermodynamique. Sachant que la maison sera équipée de panneaux photovoltaïques n’est il pas préférable d’opter pour une solution solaire? Les panneaux photovoltaïques seront ils utilisables également pour une chaudière? Nous hésitons aussi avec le gaz de ville ou le granulés de bois. Pour information nous serons sur une maison d’environ 90 m2 a étage. Pour 2 personnes avec projet bébé. Nous souhaitons une technologie qui ne nous pose pas de problème de rupture d’eau chaude. Merci de votre aide.
Commenter cette page