Choisir une énergie de chauffage

Dernière modification :

poele-granules-bois-chauffage-picbleu.jpg
L'énergie est une question capitale, car elle détermine tout le système : Quel choix d'énergie adopter ? Quel système de chauffage ? De quelle manière exploiter cette énergie ? Comparatif des énergies. Quels travaux seront à envisager ? Par quel circuit d'approvisionnement ?

Le monde moderne consomme de l'énergie

Le chauffage, l'éclairage, les transports, l'usage des appareils qui nous entourent sont des éléments consommateurs d'énergie. Cette énergie est intégrée à nos vies à un point tel que nous n’en percevons pas les limites techniques et que nous vivons dans l’illusion d’un monde aux ressources infinies. Sans donner l'impression d'un scénario catastrophe, la fin prévisible des réserves disponibles est reconnue. 

Le choix de l'énergie

D'emblée, une question cruciale se pose : Elle porte sur le choix de l'énergie.

La vraie question n’est pas technique, mais uniquement un choix politique. En effet, la bonne démarche doit faire l’objet d’un vrai débat politique et démocratique, et doit se traduire par des mesures équitables et efficaces. Suivant les ambitions et les choix efficaces en termes de politique énergétique et d’évolutions sociales, différents scénarios reposant sur des technologies disponibles prévoient une période de transition de quelques années à quelques décennies.

L’énergie électrique pourrait donc ainsi être produite par les énergies renouvelables qui sont le vent, le soleil et l'hydraulique en évitant l'industrialisation de certaines techniques. Les entreprises et les collectivités doivent mettre en œuvre des mesures de maîtrise de leur consommation d’énergie. Au plan national, des réglementations ambitieuses et des mesures incitatives doivent être adoptées pour enclencher une transition énergétique, socialement juste et économiquement positive.

La nécessaire prise en compte des émissions de CO2

Nous subissons actuellement de nombreux bouleversements climatiques et des catastrophes écologiques imputables à l'erreur humaine : pétroliers échoués (rappelons l'Amoco Cadiz, l' Erica, le prestige) ou les explosions chimiques Bhopal en Inde, AZF Toulouse ou les catastrophes nucléaires Tchernobyl hier, Deep Water Horizon et Fukushima aujourd’hui. Toutes ces catastrophes sont de plus en plus fréquentes, occasionnent plus de victimes à chaque fois et dégradent durablement l'environnement. Ces phénomènes démontrent que le risque zéro n'existe pas seul le vocabulaire change : certains dirigeants, mêmes les plus irréductibles, parlent maintenant de risques calculés : le résultat est malheureusement le même. Tous ces évènements dramatiques sont autant de signaux d’alerte qui ne laissent plus la place au doute : il est nécessaire et urgent de changer notre manière de produire l’énergie et surtout de la consommer.

Comparatif prix énergies en centimes kWh et rejets co2 janvier 2016

 

  • L'efficacité énergétique et la sobriété énergétique.

    Économisons l’énergie... pas nos idées. L’énergie la moins chère et la moins polluante est celle que l'on ne consomme pas et surtout celle que l’on ne produit pas. La sobriété énergétique est la première solution à mettre en œuvre pour pouvoir devenir indépendant de l'électricité nucléaire sans attendre une technologie providentielle ou « revenir à la bougie ». Chacun d'entre nous doit reconsidérer ses besoins et ses rapports à l’énergie. Il est indispensable d’éliminer à tous les niveaux le gaspillage d’électricité. Beaucoup d'usages sont coûteux, absurdes et inutiles. Par exemple, tous les appareils électriques laissés en veille permanente ou le sur éclairage urbain (un panneau publicitaire vidéo consomme 3 fois plus d’électricité qu’une famille) la climatisation, la généralisation de la voiture électrique quant à elle serait un véritable gouffre énergétique.

    Triangle Portail habitat Picbleu L'efficacité énergétique :

    La deuxième solution est l'utilisation des techniques actuelles les plus économes en énergie : c’est l’efficacité. L’évolution des comportements individuels est indispensable, mais pas suffisante.

    Triangle Portail habitat Picbleu La sobriété énergétique.

    La sobriété énergétique commence par l'élimination des gaspillages et des consommations d’énergie superflues : dans l'habitat par exemple, une construction bien orientée permet de profiter de la chaleur, de la lumière naturelle et permet ainsi d’économiser de 15 à 30 % d’énergie.

    Triangle Portail habitat Picbleu La tarification énergétique progressive.

    La troisième solution serait la mise en place d'une tarification progressive qui garantirait à tous une électricité bon marché pour les besoins de base et découragerait les usages absurdes. Relocaliser les activités économiques, repenser la mobilité, remettre en question les industries les plus fortement consommatrices d’énergie. La quantité d’énergie dont on a encore réellement besoin serait diminuée ainsi sensiblement.

  • Il est essentiel de réfléchir sur l'énergie ou le chauffage le plus adapté

    En effet, le chauffage est un poste essentiel dans le bilan global d'une habitation puisqu'il conditionne le confort et le coût des charges de celle-ci. Le matériel proposé sur le marché est aujourd'hui fiable, souvent labellisé, le risque d'erreur est donc plus réduit que par le passé. Mais un système de chauffageun bon matériel, un équipement sophistiqué ne sont pas forcément synonymes de confort optimum, car il doit être adapté à chaque bâtiment, à chaque mode de vie et à chaque besoin. Il n’est peut-être pas non plus forcément respectueux de l’environnement, de votre santé et de celle des autres.

    De plus, il faut diversifier notre bouquet énergétique : le principal enjeu est de concilier progrès, confort, développement économique, santé de la population et santé de l'environnement. L'énergie idéale ou écologique n'existe pas. Il est courant et juste d'entendre dire que la meilleure énergie est celle que l'on ne fabrique pas et que lon ne consomme pas.

    Pour choisir l’énergie qui vous conviendra le mieux, il est nécessaire de prendre son temps pour réfléchir, comparer toutes les caractéristiques, les avantages, les inconvénients et le bilan des émissions de chaque énergie disponible : agrocombustible, biomasse, bois, charbon, électricité, éolien, fioul, gaz, hydraulique, solaire, etc. Voir le comparatif des énergies ci-dessous.

    Triangle Portail habitat Picbleu Pour vous éclairer : Le principe de chauffage. est l'élément de base essentiel pour conjuguer confort, économie et bien-être.

    Cliquez pour connaître le bilan émission de chaque énergie. Doc ACQUALYS

  • L'énergie ou la révolution énergétique ?

    Il est en effet possible de parler de révolution énergétique, celle-ci est due en partie au réchauffement climatique, à la prise de conscience collective, à la crise économique, à la spéculation sur les matières premières et à l’augmentation des énergies. Cette véritable révolution énergétique a brisé les frontières classiques qui séparent le particulier du professionnel, mais également a supprimé les frontières qui délimitaient les différents corps de métiers.

    Auparavant, les métiers bien différenciés comme les plombiers-chauffagistes ont été concurrencés par des entreprises initialement tournées vers les installations électriques ainsi que des sociétés qui se sont spécialisées dans un grand nombre d’énergies (photovoltaïque, solaire thermique, bois énergie, etc.).

    L’approche de Picbleu sur le problème énergétique se veut large et accessible, sans pour autant être de la « vulgarisation », l’aspect santé et environnement fait également partie des critères retenus. Parmi les solutions disponibles, nous pouvons distinguer de nombreuses énergies. 

     AgrocarburantBois énergieBiomasseElectricitéFioulGazEnergie électriqueMicrocogénérationPompes à chaleur électriquePompes à chaleur à gazSolaireEolien 

    Découvrez tous les avantages et inconvénients de chaque énergie avec ce comparatif des énergies. Schéma Picbleu ®

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page