Comment fonctionne une cheminée à gaz naturel ou gaz propane

Dernière modification :

Comment fonctionne une cheminée gaz naturel ou propane ? À la différence des cheminées bio éthanol, les cheminées à gaz chauffent bien et sans odeurs désagréables et polluantes.
Elles donnent l'ambiance des cheminées traditionnelles tout en réduisant les contraintes liées à l'utilisation du bois. 
Les foyers à gaz fermés peuvent être placés partout offrant une grande simplicité d'installation.
Beaucoup d'internautes nous demandent comment fonctionne une cheminée à gaz ainsi que les avantages et inconvénients des cheminées à gaz naturel ou gaz propane.

Cet article détaille ce qu'il faut savoir.

Cheminée à gaz de chauffage Metalfire Doc. Picbleu

Sommaire 

  1. Cheminées au gaz
  2. Foyer ouvert fermé 
  3. Principe cheminée à gaz 
  4. Avantages de la cheminée à gaz
  5. Inconvénients de la cheminée à gaz
  6. Les travaux de pose

 

 

Le plaisir du feu

Les cheminées à gaz imitent les cheminées à bois et deviennent automatiques. Les fabricants de granulés de bois ont imité l'automatisme des chaudières à gaz et à l'heure actuelle les fabricants d'inserts à gaz ont parfaitement imité l'aspect des appareils à bois. Comme pour tout appareil, il existe des avantages et des inconvénients qu'il faut connaitre pour faire le bon choix sans se tromper.

Les cheminées à gaz proposées par de nombreux fabricants sont des foyers fonctionnant au gaz, comme les inserts.

Ces appareils de chauffage viennent s'encastrer dans l'emplacement de la cheminée. Selon les modèles, ils doivent soit être raccordés au conduit de fumée, soit disposer d'une ventouse étanche qui permet de s'affranchir d'un conduit de fumée et d'un débouché sur le toit.

1. Cheminées au gaz

Les cheminées sont alimentées en gaz :

  •  soit par raccordement au gaz naturel si l'habitation est située sur une zone gaz de réseau (gaz de ville).
  •  soit par des bouteilles de gaz liquéfié de 13 ou 35 kg.
  •  soit par des citernes de gaz liquéfié de 500 kg, 1000 kg ou plus.

2. Foyer ouvert fermé 

Quelle est la différence entre foyer au gaz ouvert et foyer au gaz fermé ?

Foyer au gaz fermé.

Les foyers à gaz fermés peuvent être placés partout offrant une grande flexibilité d'installation. Ils possèdent une combustion étanche et ne prélèvent pas l'air de la pièce. Un système de buses concentriques appelé ventouse permet au foyer de prélever l'air comburant par la buse extérieure et de rejeter les gaz de combustion par une buse intérieure. Ainsi, la sécurité est assurée sans consommation d'air ambiant, le rendement est bon, car l'air chaud du logement qui n'est pas prélevé ne sert pas à la combustion.

Foyer au gaz ouvert.

Un foyer au gaz ouvert doit être raccordé sur une cheminée existante ou à installer. Une amenée d'air frais basse est obligatoire, pour les maisons équipées d'une ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) cet appareil est incompatible. Les foyers à gaz ouverts apportent une bonne ambiance en donnant une vision réaliste des flammes, mais leur rendement est moins élevé.

3. Principe cheminée

Comment fonctionne une cheminée à gaz ?

Une cheminée au gaz fonctionne soit au gaz de ville en citerne, soit au gaz propane en bouteille ou en citerne.
La cheminée à gaz est équipée d’un thermostat et généralement d'une télécommande. Il est possible de régler la flamme entre 1 cm et 16 cm de haut.
Plus la flamme est haute, plus le rayonnement est important et plus la consommation sera élevée.

5. Avantages de la cheminée à gaz

  •  Pas de stockage de bois à acheter et à stocker.
  •  Pas de bois à couper et à déplacer.
  •  Pas de bois à recharger régulièrement (un foyer au gaz fonctionne comme une chaudière).
  •  Pas de risque d'insectes xylophages (termites, vrillettes, capricornes, etc.).
  •  Pas de poussières donc nettoyage réduit.
  •  Pas de suie ni de goudrons donc pas de maintenance.
  •  Pas de bruit ni d'odeurs ni de polluants atmosphériques.
  •  Pas de ramonage à prévoir 2 fois par saison de chauffe.
  •  Pas de risques d'étincelles et de cendres chaudes.
  •  Pas de difficultés à adapter l'appareil à la cheminée, car le foyer est facile à installer par un professionnel.
  •  Pas de contraintes techniques, car elle s'adapte à une cheminée existante.
  •  Pas de difficultés à trouver une puissance adaptée au logement.
  •  Pas de difficultés à adapter un modèle classique ou top design « tendance » (moderne, contemporain ou classique).
  •  Pas de souci d'aspect : certains modèles équipés avec des fausses bûches en céramique imitent parfaitement le feu de bois.
  •  Pas de problèmes d'allumage grâce à la télécommande qui offre simplicité, praticité et propreté.
  •  Pas de problèmes de fiabilité, car les garanties vont de 2 ans à 7 ans pour les meilleures marques.
  •  Pas de problème d'électricité : les appareils fonctionnent même en cas de panne de courant.

6. Inconvénients de la cheminée à gaz

  •  La cheminée à gaz n'offre ni l'odeur, ni le crépitement, ni l'ambiance d'un feu de bois. Il n'est pas possible d'y faire des grillades.
  •  La cheminée à gaz existe en moins de versions design que la cheminée éthanol.
  •  La cheminée à gaz ne bénéficie pas de crédit d'impôt (notez que dans la construction neuve, il n'y a pas de crédit d'impôt).
  •  La cheminée à gaz n’utilise pas une énergie renouvelable.
  •  La cheminée à gaz coûte entre 2000 et 7000 €, certains modèles peuvent atteindre 12000 €. Le prix moyen se situe toutefois entre 4000 et 5500 € pour un produit aux normes.
  •  La cheminée à gaz coûte 500 € pour la pose et le raccordement au conduit de fumée existant. Dans certains cas, les prix peuvent être plus conséquents.

Insert à gaz Studio Slimline Stovax Gazco Picbleu

 

 

Insert à gaz Studio Slimline Stovax Gazco.

7. Les travaux de pose

L'installation d'une cheminée à gaz à ventouse nécessite-t-elle des travaux importants ?

Il n'est pas obligatoire de posséder un conduit de cheminée pour installer une cheminée à gaz. Un système de « ventouse » permet le raccordement des gaz brûlés vers l'extérieur.

  •  Ce conduit peut être vertical jusqu’à 7 ou 8 mètres de hauteur. Pour pouvoir placer un coude sur la ventouse, il faut respecter une distance de 1,50 m minimum au-dessus du foyer.
  •  Le conduit peut être horizontal : le mur extérieur est percé pour installer un tuyau qui sert d’entrée d’air et d'évacuation des fumées. Comme pour tout appareil à gaz, la sortie de la ventouse doit être située à 60 cm minimum d’un ouvrant ou orifice de ventilation afin d'éviter que les fumées refluent dans le logement par ces dispositifs.

Le cheministe ou le vendeur de cheminées installe l’appareil, le tubage et l’habillage, une fois l'appareil posé, un installateur agréé Qualigaz effectue le raccordement du gaz sur la cheminée à gaz.

Ventouse appareil à gaz Documentation Picbleu

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Les performances des chaudières bois gaz se sont améliorées