Energie

Comparatif chauffage électricité, bois et fioul domestique

Date de création :

Il est intéressant de comparer les 2 énergies fioul et électricité que l'on trouve le plus souvent comme moyen de chauffage dans les logements en France. Ce sont toutes deux, deux énergies qui ne sont pas intéressantes en dehors du fait que l'électricité est chère avec des appareils à effet joule type convecteurs et peu satisfaisante pour la partie non issue des énergies renouvelables (éolien, hydraulique, photovoltaïque) et que le fioul domestique est un polluant notoire qui n'est pas destiné à un avenir radieux. 

  1. Cas Nº 1 : chauffage électrique
  2. Cas N° 2 : fioul domestique
  3. Vos voisins vous diront merci
  4. À qui s'adresser ?
  5. Le brûlage des déchets

La prochaine révolution

D'ici quelques années, le fioul domestique aura disparu (2028).

  • Le fioul domestique et le gazole routier sont des combustibles identiques qui auront bénéficié d'une fiscalité très avantageuse et d'un prix relativement bas.
  • L'histoire ne se répète pas : aux mêmes causes, les mêmes effets.
  • Lorsqu'un produit devient intéressant, tous les usagers s'y précipitent (cas du granulés de bois à l'heure actuelle) et les dégâts collatéraux apparaissent.
  • Les pouvoirs publics retirent de l'énergie nombreuses taxes . Il est devenu indésirable.
  • Gare aux insouciants qui n'auront pas pressenti que le gazole (pour les moteurs diesel) qui est de la même famille, vit ses derniers moments et qu'il sera de moins en moins intéressant : leurs véhicules privés fumants ne vaudront plus rien.

 

Pour les émissions de fumées de fioul particulièrement désagréables et nocives, le voisinage n'hésitera plus à gravir les marches des tribunaux pour faire cesser les nuisances !

La hausse de la TICPE (fiscalité sur les produits énergétiques pétroliers la fiscalité sur les produits énergétiques pétroliers va accélérer la désaffection du public pour le fioul et gazole. L'électricité d'origine nucléaire à 74% est amenée à fortement augmenter en raison de pratiques passées discutables et de remise à niveau de la sécurité des centrales nucléaires.

Auto-consommation
Auto-consommation
Ce calculateur permet de vérifier l'intérêt de devenir autonome en s'équipant de panneaux photovoltaïques en auto consommation électrique Je m'informe sur mes économies. L'énergie digitale !
Je m'informe
Sans Engagement

Le fioul et le nucléaire ne sont pas de bonnes énergies pour l'environnement

Centrale nucléaire Golfech et raffinerie de pétrole - Picbleu -

1. Cas Nº 1 : Chauffage électrique

  • La maison est chauffée avec des convecteurs électriques
  • Maison de 120 m2 plain-pied
  • Chauffage électrique
  • Construction de plus de 2 ans
  • Consommation de chauffage 15000 kWh/an.

 

Quelle économie annuelle réaliser avec un poêle à bois ?

  • Achat d'un poêle à bois de 14 kW
  • Rendement (très théorique): 77 % (Équipement éligible au crédit d’impôt)
  • Prix de revient net : 1 750 € TTC
  • Main-d'oeuvre pour la pose : 600 € TTC
  • TVA à 5.5 % (logement de plus de 2 ans)
  • Prix du bois : 60 € TTC le stère
  • Ramonage du poêle à bois deux fois par an : 160 € TTC/an
  • Besoins de chauffage couverts à 60 % par le chauffage au bois
  • Amortissement de l'investissement : 2,5 ans par rapport au chauffage électrique qui aurait été utilisé sans l'appareil de chauffage au bois
  • Économie annuelle compte tenu de l’augmentation du prix de l’électricité : 870 €

 

Notre conseil

Le bois bûche est très polluant et responsable de la dégradation de la qualité de l'air. 

 

2. Cas N° 2 : fioul domestique

La maison est chauffée au fioul domestique

  • Maison de 120 m2 plain-pied
  • Chauffage fioul
  • Construction de plus de 2 ans
  • Consommation de chauffage et eau chaude sanitaire 15 000 kWh/an.

 

Quelle économie réaliser avec une chaudière à bois ?

  • Rendement moyen d’une chaudière fioul : 103 %
  • Rendement chaudière bois labellisée Flamme Verte : 80 %
  • Prix d'achat d’une chaudière à bois de bûches avec un ballon de stockage d’énergie de 1 000 litres : 4 880 € TTC
  • Frais de pose et de main d'oeuvre pour l'installation bois : 2 480 € TTC
  • Prix d'achat chaudière fioul : 3 390 € TTC
  • Frais de pose et de main d'oeuvre pour l'installation fioul : 1 860 € TTC
  • Prix du stère de bois conditionné en 50 cm : 60 € TTC
  • Consommation de 12 stères de bois par an. Coût annuel : 720 € TTC
  • Consommation annuelle de fioul domestique 1 450 litres. Coût annuel : 1 450 € TTC
  • Entretien et le ramonage pour le bois : 400 € (deux fois par an pour les chaudières bois)
  • Entretien et le ramonage pour le fioul : 200 € (une fois par an pour les chaudières fioul)
  • Surcoût de l'installation : amortissement en 3 ans
  • Économie annuelle d’environ 680 € après période d'amortissement (économie comparée au chauffage fioul).

 

Notre conseil : 

Mêmes remarques concernant le bois bûche. Opter plutôt pour une chaudière à granulés de bois, plus acceptable si le logement est en campagne. Dans les centres urbains préférez le gaz naturel, énergie fossile certes, mais qui est une moins mauvaise solution pour la qualité de l'air. : facilité, qualité, absence de pollution intérieure due aux fumées, manutention, entretien, ramonage simplifié, respect du voisinage pour l'évacuation des gaz brûlés, etc. 

 

3. Vos voisins vous diront merci

Que diriez-vous si vos voisins installaient un appareil à bois ou a fioul qui vous oblige à tenir vos fenêtres fermées et avec les vents vous font diffuser les odeurs DANS votre logement par le mécanisme de la VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) ?

J'en parle avec juste connaissance, car mon ancien voisin brûlait cartons et plastique dans sa cheminée empestant tout le quartier pendant des heures. Des explications gentilles et pédagogiques n'ont rien donné : on n'efface pas de longues habitudes.
J'ai déménagé !

4. À qui s'adresser ?

D'autres préfèreront s'adresser à des associations de lutte contre la pollution de l'air comme l'association respire

 Le brûlage des déchets à l'air libre est interdit association Respire

5. Le brûlage des déchets et pollution

Le brûlage des déchets et autres végétaux en plein air est interdit par la loi, mais de très nombreux usagers inconscients ou imbéciles heureux continuent à enfumer leurs voisins en mettant leur santé et leur sécurité en jeu. Le largage des mégots de cigarette par la fenêtre de leur voiture pour laisser leur cendrier propre est inadmissible.

Il est plus facile de jeter tout sur place, ici des mégots, des plaquettes de frein et même des clous !


Pollution urbaine déchets divers jetés sur la voie publique - Picbleu -

 

Besoin d'aide ?
Besoin d'aide ?
Je profite de conseils simples et pratiques de Picbleu pour faire le meilleur choix
Je m'informe
Sans Engagement
 

Donnez-nous votre avis
Cet article a été commenté 4 fois.
Projet de chauffage écologique et économique à l'achat et utilisation
Bonjour, j’ai un projet de construction d’une maison jumelée en copropriété verticale. Ma surface habitable sera de 110m2 sur 2 niveau. Et pour tout vous dire je ne sais pas vers quelle type de chauffage me tourner avec une système de chauffage au sol. J’hésite entre la pompe à chaleur (pour laquelle je redoute les épisodes de grand froid) et la chaudière à granulé (pas de pièce dédiée donc pas de silo). Si vous pouviez m'éclairer et me conseiller. Merci pour votre réponse Sophie
La consommation d'une maison neuve RT 2012 ne justifie pas un investissement élevé
Vous allez chauffer 2 niveaux de 55 m2 chacun, avec une maison RT 2012, les 2 systèmes que vous décrivez sont inappropriés. Il n'existe pas de chauffage écologique. Un courriel explicatif vous a été envoyé
Est-il rentable de passer du fioul à la pompe à chaleur ?
J'ai signé pour une pompe à chaleur avec un investissement de 7000 euros sur 10 ans (toutes aides déduites) mais je n'étais pas certaine de faire des économies étant actuellement raccordé au fioul en consommant 1300 litres l'hiver soit 1200 euro et 99 d'électricité EDF vais je y gagner réellement ?
Une pompe à chaleur a en moyenne une durée de vie de 10 ans
7000 euros représentent plusieurs années de consommation. Une pompe à chaleur a en moyenne une durée de vie de 10 ans. Ces chiffres parlent d'eux-mêmes : vous auriez été mieux inspirée en isolant le plafond ou le toit pour baisser encore votre consommation. Vous êtes sur une zone sur laquelle le gaz naturel arrive, attendez le printemps ou l'été pour demander un devis pour une chaudière à gaz qui coûtera entre 3000 et 3500 € posée hors aides. www.picbleu.fr/page/comment-ameliorer-isolation-et-chauffage-d-un-logement