Comparatif des prix énergies fossiles renouvelables de chauffage

Dernière modification :

Argus comparatif du Prix en centimes/kWh Rendement des émissions de CO2 par filière des énergies des combustibles fossiles et renouvelables de chauffage

 

Argus-prix-des-énergies-chauffage-Picbleu.png

 

1. Argus énergies 2017 

Les rendements considérés sont ceux obtenus par des générateurs de calories et chaudières neuves.

Concernant les chaudières à gaz, ce rendement décroit peu à la différence des chaudières à fioul domestique dont le rendement global d'exploitation chute fortement en raison de ce type de combustible. 
Lorsqu'une chaudière à condensation est couplée à un vecteur eau chaude constitué d'un réseau basse température (plancher chauffant très basse température ou radiateurs basse température), le rendement est augmenté de 10 %.

Pour obtenir un ordre de grandeur du coût de chauffage d'un logement ou effectuer une comparaison du coût de chaque énergie, il faut multiplier le coût de l'énergie exprimée en €/kWh (euros par kWh) par sa consommation (en kWh/an)

(Ces chiffres sont obtenus pour le chauffage d'une maison individuelle de 100 m2 située dans le Jura, une région froide classée H1c achevée en 1990 donc mal isolée suivant les règles de construction qui étaient en vigueur à l'époque. Le calcul intègre la production d'eau chaude sanitaire d'une famille de 4 personnes (60 litres d'eau par personne/jour) soit un total de 16 000 kWh/an.

Les habitations construites avant le 1er janvier 2013, mal isolées, sont particulièrement énergivores, elles constituent une source très importante de rejets de gaz à effet de serre. La consommation d’énergie primaire pour le chauffage s’élève en moyenne à 240 kWh par m2 (« surface de plancher ») et par an (kWhep/m2.an). Les logements plus mal isolés peuvent consommer plus de 400 kWhep/m2.an.

La réglementation thermique dans le neuf (RT 2005) a permis de limiter un peu la consommation des logements en chauffage, refroidissement et production d’eau chaude sanitaire (80 et 250 kWhep/m2.an, selon la zone climatique et le type d’énergie consommée).

Depuis la RT 2012 le seuil modulable a été fixé entre 40 à 65 kWhep/m2.an, selon les régions et l’altitude.

 

2. Comparatif énergies 

Emissions de CO2 par gramme en fonction de chaque énergie

 

EnergieUnitéPrix kWhRendementC02
Solaire (1)   0 1 0
Bois déchiqueté (2) Tonne 2,7 0,9 13
Bois bûche (3) MAP 3.6 0.8 13
Granulés vrac (4) Tonne   5.69 0.95   13
Granulés sac (5) kg 5.73 0.95 13
Gaz naturel (7) m3 5.54 0.95 234
Fioul domestique (8) Litre 6.85 0.85 300
PAC géothermique (6) kWh 7.15 3 52 à 600
Propane le - cher (9) Tonne 8.25 0.95 257
Chauffage urbain (10) m3 9.65 0.95 230
Propane moyen (11) Tonne 12.46 0.95 257
Electricité (12) kWh 16.00 1 180 à 600
Pétrole poêles (13) Litre 16.11 0.7 381

  

Synthèse du tableau

  1. Le soleil offre l'énergie idéale puissante, gratuite, sans taxes, mais qui nécessite un appoint
    Suivant la région de France, il faut diminuer le coût de l'énergie d'appoint par le pourcentage économisé par le solaire. Par exemple avec un appoint gaz naturel (gaz de ville) :
    multiplier par 0,6 le coût de l'énergie gaz si le solaire couvre 40 % des besoins
    multiplier par 0,5 le coût de l'énergie gaz si le solaire couvre 50 % des besoins
    multiplier par 0,4 le coût de l'énergie gaz si le solaire couvre 60 % des besoins
    multiplier par 0,3 le coût de l'énergie gaz si le solaire couvre 70 % des besoins
    Exemple si la consommation en gaz est de 600 euros par an avec 60 % des besoins couverts par des capteurs solaires : 600 x 0.4 = 240 euros.
  2. Le bois déchiqueté est réservé aux grosses chaufferies Silo de stockage
  3. Le bois bûche demande de la place pour le stockage. Le prix du stère ou mêtre cube apparent est variable suivant les régions
  4. Les granulés en vrac nécessitent un silo. Energie idéale en substitution du fioul en dehors des zones desservies par le gaz naturel
  5. Les granulés en sac alimentent un poêle indivividuel pour un logement < 100 m2 Il est préférable d'opter pour un bigbag d'une Tonne
  6. La pompe à chaleur géothermique reste un appareil électrique. La rentabilité difficile en raison d'un montant d'investissement élevé
  7. Le gaz naturel bénéficie d'un tarif réglementé. A privilégier en ville et zones urbaines peuplées. ENGIE - Offre Gaz Fixe 3 ans Confort connecté Tarif Groupe communes D au 01/08/2017. Source: MEDDE
  8. Le fioul domestique est une énergie fossile trés polluante dont les jours sont comptés
  9. Le gaz propane est moins polluant que le fioul, doit être réservé à des logements neufs ou très bien isolés. Tarif du gaz le moins cher avec les frais d'entretien de citerne aérienne ou enterrée 48 € TTC /an
  10. Tarifs de la Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain
  11. Le gaz propane en citerne. Prix moyen relevés en France suivant les barèmes officiels de toutes marques confondues. Il existe un fort écart de prix entre les marques, certaines manquent de transparence et d'autres masquent le coût réel avec des offres complexes
  12. L'électricité qui équipe tous les foyers est issue à 74% du nucléaire. Eviter en chauffage sauf si l'opérateur assure une fabrication 100 % issue du renouvelable (Hydraulique, éoline, solaire)
  13. Le pétrole est un polluant notoire à éviter en habitat. Réserver en dépannage uniquement pour un atelier ou un garage. Très toxique pour l'air intérieur en raison de l'absence d'évacuation des gaz de combustion

  

3. C02 par filière 

Emissions de CO2 en grammes en fonction de chaque filière de production d'électricité

Sources : Etude ACV-DRD, extrait de la Revue Générale Nucléaire N°1/2000. Etude institut ICE janvier 2009 Greenpeace 

Emissions de CO2
Filière de production Grammes de CO2
Hydraulique 4
Nucléaire 6 à 600
Eolien 3 à 22
Photovoltaïque 60 à 150
Cycle combiné 427
Gaz naturel 883
Fioul 891
Charbon 978

  

4. Etude des énergies 

Picbleu diffuse ses indices de prix des énergies depuis 2008, ce comparateur permet de visualiser la courbe de l'évolution du prix des énergies.


Cette publication sous forme d'argus fournit des renseignements et des conseils thermiques sur les énergies et sur l'efficience d'un bâtiment.


Ces prix sont exprimés en centimes d'euros TTC par kWh pour chaque énergie qui fait l'objet d'avis, de remarques et de commentaires sans complaisance. 

Sur ce dossier à télécharger, mis à jour et actualisé, vous trouverez les énergies de base les moins chères, mais surtout l'avis du spécialiste.
Chaque énergie est commentée de façon plus détaillée que sur le comparateur « instantané » argus Picbleu figurant sur cet article. 


Il ne s'agit pas d'un abonnement, mais du téléchargement d'un document unique en PDF.

Dossier complet sur les différentes énergies.
Dossier complet sur les différentes énergies.

Cette étude constituée de 31 pages descriptives actualisée en septembre 2017 compare les différents prix des énergies. Courbe de l'évolution des tarifs

49.99 € TTC

Plus d'infos

 

Que-choisir-chauffage-gaz-fioul-granulés-bois-pompe-à-chaleur-Picbleu.png

 

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page