Environnement

Compteur Linky et courant CPL : les effets indésirables

Que vous ayez un compteur Linky ou pas, au courant électrique 220 volts 50 hertz se superposent le CPL (Courant Porteur de Ligne) et d'autres courants sales appelés en anglais (dirty electricity). Cette pollution électrique parcourt tous les câbles électriques de tous les bâtiments et entraîne de nombreux inconvénients :

  • Vieillissement rapide des appareils de plus en plus dépendants de cartes électroniques.
  • Une interaction qui abaisse la puissance effective des appareils électriques.
  • Une perturbation physiologique du corps humain composé à 94 % d'eau parcouru par des ondes électromagnétiques nocives.
  • La possibilité pour une entité mal intentionnée de collecter un grand nombre d'informations sur les appareils électriques branchés.

Qu'est-ce que le Courant Porteur de ligne ?

Le Courant Porteur de Ligne (CPL) est une technologie utilisée par de nombreux systèmes comme entre autres le compteur Linky. Au réseau électrique normal 50 hertz/230 volts, il est superposé un autre signal modulé à plus haute fréquence (entre 35 et 90 hertz pour Linky avec une tension de 1 à 10 volts). Ce deuxième signal parcours tous les câcles électriques d'un bâtiment et se propage partout créant un champ magnétique polluant. Lorsque la longueur des câbles électriques est accordée avec les fréquences du CPL ou de leurs harmoniques, la mise en résonance du réseau créé par effet d'antenne une pollution magnétique préjudiciable à la santé.

Comment fonctionne le compteur Linky ?

Le compteur Linky transmet chaque nuit les données relative à la consommation électrique du logement vers un concentrateur qui est situé à plusieurs centaines de mètres. Le compteur et le concentrateur communiquent en permanence en échangeant de brèves impulsions via le réseau CPL. Ces impulsions destinées à la surveillance de l'état général du réseau sont transmises dans l'ensemble du réseau électrique entre 150 et 1500 fois par jour. (toutes les 1 à 10 minutes).

1. Vie privée et efficacité du compteur Linky 

Des réserves sur l'efficacité des compteurs Linky et leur intrusion dans la vie privée.

Les réserves sont liées à la vie privée ainsi que la réelle efficacité du compteur Linky. Le compteur Linky devrait améliorer la facturation sur la consommation réelle et non plus estimée. Ce service rendu aux usagers a provoqué de nombreux débats sur le respect de la vie privée.

L'association UFC-Que Choisir a été déboutée, en mars 2013, de son recours devant le Conseil d'État afin d'obtenir l'annulation du déploiement de Linky.
L'association UFC-Que Choisir estimait que cette promesse faite aux usagers de « mieux connaître leur consommation d'énergie en temps réel et ainsi de la maîtriser » était fausse, car un compteur Linky ne dispose pas d'un dispositif d'affichage permettant aux consommateurs d'avoir accès à leurs différentes données de consommation.

La Cnil (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) a indiqué que la collecte des données sur la consommation permettait de détailler une chronologie précise des habitudes de vie des usagers (heure de lever et de coucher, heures d'absences dans la journée ou la nuit, absences prolongées, etc.) ce compteur Linky ne permet donc pas la préservation de la vie privée. Les collectivités territoriales, propriétaires du réseau de distribution, qui sont actuellement propriétaires des compteurs devraient également devenir propriétaire des 35 millions de compteurs Linky.

2. Les dangers du compteur Linky 

Les risques sanitaires et les dangers liés à l'installation du compteur Linky.

Il y a les problèmes consécutifs à la pose du compteur Linky et les incertitudes liées à l'émission des ondes électromagnétiques invisibles, mais présentes.

La mise en place d'un compteur Linky entraîne des désordres visibles

  • Coffret ne fermant plus (dans les bâtiments récents, le logement est plus petit que le compteur Linky).
  • Généralement, les poseurs ont reçu l'ordre d'installer le compteur Linky même lorsque les conditions de pose sont limites. Vous pouvez vous y opposer.
  • Compteur disjonctant de temps à autre (éviter de faire fonctionner les appareils en même temps).
  • Obligation de réenclencher le compteur après la mise en marche de certains appareils gros consommateurs (Pompe à chaleur, sèche-linge, etc.).
  • Le changement de puissance est gratuit la première année après la pose de Linky.
  • Lorsqu'Enedis facture à tort 35 euros, faites vous rembourser.
  • Les courriers témoignent du peu de qualification des poseurs recrutés et formés très succinctement.

La mise en place d'un compteur Linky entraîne des effets invisibles

Faut-il faire confiance aux résultats des experts missionnés ?

Comme toujours, une étude contredit la précédente. On le constate avec des produits que l'on trouve partout (gazole, glyphosate, parabens, laines minérales, etc.) dont les industriels vantent les atouts et trouvent toujours des arguments pour justifier leur mise sur le marché.

L'agence ANSES (Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire) a fourni une expertise en décembre 2016 concluant à « à une faible probabilité que l'exposition aux champs électromagnétiques émis par les compteurs communicants dans la configuration du déploiement actuel, engendre des effets sanitaires à court ou long terme ».
D'après les experts de l'ANSES « les compteurs Linky sont à l'origine d'une exposition comparable à celle d'autres équipements électriques déjà utilisés dans les foyers depuis de nombreuses années »

Le CSTB (Centre Scientifique et Technique du bâtiment) a effectué des mesures qui attestent que le compteur Linky est plus émissif qu'un compteur classique contrairement aux affirmations d'ENEDIS qui indiquait que son compteur ne communiquait la nuit par CPL (Courant Porteur de Ligne) que quelques secondes. Le nombre de communications est en réalité plus élevé.

Les niveaux d'exposition seraient d'après ces experts très faibles comparables à ceux des chargeurs de portables, blocs d'alimentation de téléviseurs ou appareils électriques, écrans d'ordinateur, lampes LED et fluo, etc. Il faut prendre des dispositions préventives vis-à-vis des autres polluants électromagnétiques de l’habitat : plaques à inductions, four à micro-ondes, box ou appareil WI-FI, tablettes, consoles de jeux, téléphones DECT sans fil domestique, téléphone portable, ordinateurs, convecteurs électriques, onduleurs domestiques photovoltaïques, etc.

En juin 2011, la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) avait publié un « Dossier de l’évaluation de l’expérimentation Linky » avait constaté que la transmission de la collecte des données par le Courant Porteur de Ligne du Linky fonctionnait en mode conduit rayonné et se diffuserait dans tous les logements par les câbles du réseau électrique faisant office d’antennes réceptrices.

Il est mentionné à la page 28 de ce dossier CRE que » la transmission des données de la TIC (Télé Information Client) par CPL, qui éviterait la mise en place d’une liaison filaire ou d’un module radio, nécessiterait de mettre en place un filtre dans le compteur, quelle que soit la technologie CPL utilisée. Or, actuellement ce type de filtre ne peut pas tenir dans le volume imposé pour le compteur ». Un filtre réseau passe-bas efficace avec tore en ferrite chargé d'éviter la saturation et monté avec des fils électriques d'un diamètre et d'une section suffisante représente des dimensions trop importantes pour le coffret Linky dont les dimensions sont étrangement de 250 mm de longueur x 225 mm de hauteur x et 12.4 mm de profondeur.

Selon l'association Que Choisir toujours en attente de résultats de la recherche : « L’exposition domestique aux ondes viendrait avant tout des téléphones portables, puis du Wi-Fi, bien avant la technologie CPL. […] Face à toutes ces sources, la contribution du compteur Linky ne pourrait être que mineure »

Dans le journal le Parisien, Corinne Lepage avocate et ancienne ministre avait interpellé le 9 avril 2018 la ministre de la Santé Agnès Buzyn et le désormais ancien ministre de l’Écologie, Nicolas Hulot. Elle leur demandait, au nom du principe de précaution, de suspendre le déploiement de Linky et exigeait des d’études scientifiques d'évaluation des effets des compteurs Linky sur la santé.

3. Filtres bouchons éliminant l’électricité sale 

Le plus grave : la suppression programmée et liée à la pose des compteurs Linky des filtres bouchons permettant d'éliminer « l’électricité sale »

La pollution majeure provient des transformateurs électriques qui étaient équipés de filtres bouchons qui permettaient de filtrer « l’électricité sale » afin de protéger les circuits électriques de toute pollution (harmoniques et interharmoniques parasites du courant électrique).
La sinusoïde de la fondamentale 50 Hz du courant électrique garantie par contrat pouvait par des filtres rester nette avec un fonctionnement optimal :

  •  sans impact sur la longévité des appareils électriques bardés d'électronique
  •  sans impact sur le montant de la facture EDF 
  •  sans impact sur votre santé

Ces filtres bouchons sont inactivés de façon à permettre au système intelligent de collecte de données LINKY d’envoyer un CPL (Courant Porteur de Ligne 60.000 à 90.000 Herz) dans toutes les habitations.

Le but de Linky imposé par Enedis est de collecter des données simples (appareils branchés et leur fonctionnement)
Il faut savoir que le CPL peut devenir un véritable « mouchard » qui peut enregistrer de nombreuses données (grâce à un système intelligent IA, il est possible de connaître avec un CPL le programme TV regardé, la marque de l'appareil branché et même la température avec certains thermostats connectés qui sont de véritables espions pour votre vie privée et sécurité).
Big brother est dépassé c'est maintenant Big mother toute bienveillante qui vous offre des services gratuits qui démontrent que le produit c'est VOUS !
Ces nouveaux biens de consommation de plus en plus présents avec les objets connectés dont on vous fait la « réclame » rajoutent une caméra, un microphone et un thermostat chez vous afin de parfaitement vous ficher.

Rappelons que la publicité sert à créer des besoins artificiels aux gens qui n'en ont pas avec de l'argent qu'ils n'ont pas ! 
Réfléchissez donc à l'utilité réelle du prochain objet connecté avant de l'acheter.

4. Courants sales et nombreux inconvénients 

Les courants sales créent de nombreux inconvénients insédieux parce invisibles.

Les CPL polluent le courant électrique et réduisent la valeur efficace du courant en joule engendrant pour les particuliers une surconsommation énergétique en équivalence et donc une surfacturation.

Le CPL du Linky génère un champ électromagnétique préjudiciable et toxique dans les bâtiments en raison de l’électricité « sale » du au signal sinusoïdal altéré entraînant des risques d'électrosensibilité (atteinte du système nerveux), des insomnies ou sommeils perturbés, dégradation de la santé, fatigue chronique, etc. Les problèmes domestiques liés (pannes, dysfonctionnement, destruction, incendies, etc.) n'étant que la partie visible de l'iceberg, des désordres dont certains ne sont pas remboursés.

La multiplication d'appareils, antennes-relais, transformateurs, onduleurs, conjuguée à tous les polluants que l'on peut trouver dans un logement (COV, peintures, benzopyrènes, formaldéhyde, fumée de cigarette et de combustion de bois, émanations de poêles à fioul, etc. doit faire réfléchir afin d'éviter l'effet cocktail...

5. Comment se protéger des courants sales ? 

Mesure des ondes radioélectriques dans un logement
Type appareilVolt par mètreRemarque
Plaque à induction 30 V/M Cet appareil génère une agitation des molécules préjudiciable à la santé
Antenne mobile 4 G (1) 4 V/M Utiliser une oreillette à tube d'air
Ampoule basse consommation 3.6 V/M Opter pour les leds mais tenez-vous à 2 mètres
Four micro-ondes 3.1 V/M Idem plaque à induction : vibrations nocives pour la santé
Box WI-FI 2.8 V/M Utiliser uniquement en mode filaire
Ordinateur portable 0.45 V/M Evitez de le poser sur les genoux
Téléphone sans fil DECT 0.4 V/M A proscrire : utilisez un combiné avec un fil
Compteur Linky  0.1 V/M Il utilise le courant CPL (2)
Réfléchissez aux appareils qui ne sont pas indispensables pour éviter l'effet cocktail

(1) Lors d'un appel vocal
(2) Le compteur Linky utilise le courant CPL qui créé un champ magnétique dans toutes les pièces.

 

Besoin d'aide ?
Besoin d'aide ?
Je profite de conseils simples et pratiques de Picbleu pour faire le meilleur choix
Je m'informe
Sans Engagement

Commentaires
Cet article a été commenté 4 fois.
Les câbles électriques propagent le Courant Porteur de Ligne
Lorsque vous indiquez de couper le disjoncteur il faudrait préciser dans le logement complet car si une pièce reste en tension les CPL se propagent partout
Éloignez-vous le plus possible des rayonnements émis par les appareils électriques
Il est difficile de couper l’alimentation électrique de toute la maison, car certains appareils électriques (réfrigérateur, congélateur, chaudière, etc.) doivent fonctionner en permanence. Il est préférable de limiter la coupure aux pièces dans lesquelles vous passez 1/3 de votre existence : les chambres. En veillant à ce que des appareils électriques (onduleur, compteur électrique, radiateur électrique, etc.) ne soient pas installés derrière la cloison contre laquelle votre lit est appuyé. Votre tête baignerait dans un champ électromagnétique négatif.
Déplacement de compteur par Enedis pour 800 €
J'avais pris contact avec Enedis car le compteur est situé dans ma propriété et il n'a pas été possible au technicien de l'installer en limite de voir publique comme je le demandais. Je prèfère l'avoir loin de mon habitation pour éviter les ondes. Un devis de 800 € m'a été envoyé. La question que je me pose est relative à ces frais : est-ce à l'usager de les payer ? Cordialement Bruno
Le CPL (Courant Porteur de Ligne) créé un champ magnétique dans toutes les pièces
Que le compteur soit éloigné ou pas de l'espace de vie les ondes se transmettent à la vitesse de la lumière entre le compteur Linky et l'antenne relais. Donc la position géographique est à définir. Ce site permet de cartographie permet de vérifier les positions des antennes relais 2,3,4 G https://www.anfr.fr/gestion-des-frequences-sites/lobservatoire/lobservatoire-en-carte2/ Le prinipale problème est la diffusion des ondes dans le logement par le CPL (Courant Porteur de Ligne) qui créé un champ magnétique dans toutes les pièces (voir l'explication dans cet article)
Commenter cette page

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes