Conseils avis pour bien choisir un poêle à granulés de bois

Dernière modification :

Conseils et avis pour bien choisir un poêle à granulés de bois. Le poêle à granulés de bois (ou pellet) suscite un très fort intérêt justifié auprès des consommateurs.
Économique, beaucoup moins polluant que le bois en bûche, pratique, progammable, bénéficiant de l'allumage et de l'extinction automatique, c’est un mode de chauffage apprécié en raison de sa souplesse d'utilisation.

 Sommaire

 

Poêle chauffage à granulés de bois Ecyclopédie Picbleu

 

Choisir un poêle à granulés de bois

Le chauffage au bois énergie est le moyen le plus économique pour se chauffer


Si les poêles à bois bûche sont devenus plus esthétiques, leur utilisation demande beaucoup de manipulations et de contraintes de stockage, de manutention, décendrage, nettoyage, ramonage, etc. Le ramonage de la cheminée est à réaliser obligatoirement 2 fois par an avant et après la période de chauffe.
Le prix d'une installation pose incluse varie entre 1000 et 5000 € pour des poêles, mais peut dépasser les 20 000 € pour des modèles de chaudières haut de gamme ce qui est excessif pour un appareil à bois. Se pose la question de la rentabilité. Beaucoup de médias parlent d'énergie écologique pour le bois puisque son bilan CO serait négatif les arbres captant et stockant le CO2 (dioxyde de carbone). Premièrement, le terme écologie est inapproprié pour un produit polluant : l'usage des cheminées est interdit dans certaines zones urbaines et il est souhaitable que les appareils à bois bûche soient tous équipés de filtres à particules.

Il est préférable de privilégier les granulés de bois dont la combustion est nettement plus acceptable. Il existe de nombreux modèles que Picbleu vous recommande : poêles à granulés fonctionnant sans électricité, poêles étanches, poêles bouilleurs et chaudières avec production d'eau chaude raccordable à des capteurs solaires.

L’installation d’un poêle à granulés de bois indépendant est plus facile qu'un chauffage central, mais plus technique qu'un poêle à bois bûches qui ne demande pas beaucoup d'expertise. À la différence d'un système à radiateurs, il chauffe directement l’air de la pièce grâce à des ventilateurs électriques.

 

Choix du bon poêle à granulés

Ce type de chauffage est beaucoup plus facile à utiliser qu'un appareil à bois bûche. Un poêle à granulés de bois est plus confortable à utiliser et surtout plus performant. Il existe de très nombreux modèles aussi voici les critères à retenir pour effectuer le meilleur choix et surtout éviter les erreurs coûteuses. Un poêle à granulés doit s'installer dans un logement adapté (moins de 100 m2). Les utilisateurs doivent accepter les contraintes des manipulations des sacs de 15 kg ainsi que les inconvénients dûs au brassage de l'air et au niveau sonore.


Un arrêté de réversibilité à rendu obligatoire un conduit d’évacuation de fumée pour toutes les constructions à partir de 2006. Dans les habitations anciennes, le conduit de cheminée existant n'offre peut-être pas l'étanchéité requise surtout si une cheminée à feu ouvert était utilisée. Dans tous les cas, pour les appareils à bois, il faut tuber, c'est-à-dire faire passer un tuyau préconisé par le fabricant du poêle qui dépassera du toit. (arrêté du 22 octobre 1969)

Pour un poêle à granulés de bois, la pose est simplifiée, car le tuyau d'évacuation évite la création d'une cheminée ou le tubage d'un conduit existant grâce à la ventouse.

 

Profitez-de-nos-conseils-pour-faire-le-meilleur-choix-Picbleu.png 

 

Où installer le poêle à granulés de bois ?

Idéalement, un poêle à granulés doit être positionné au centre de la pièce principale, si les usagers veulent chauffer l'étage, une position proche de l'escalier permettra de diffuser la chaleur aux pièces supérieures.

L’emplacement du poêle à granulés de bois influe directement sur son efficacité. Rappelons que ce type de chauffage ne peut apporter des calories que dans la pièce dans laquelle il est installé et les pièces adjacentes dans une moindre mesure et à condition de laisser les portes ouvertes.

Souvent le poêle complète une installation de chauffage principale et permet de limiter la consommation de la chaudière grâce à son combustible à bas prix. Le poêle à granulés de bois est une solution de chauffage qui n'est pas forcément adaptée à tous les logements et aux besoins de chacun.

Des personnes absentes pendant de longues périodes, des personnes âgées ayant du mal à lever des sacs de granulés de bois (appelés aussi pellets) ou des récipients pour remplir le poêle, des personnes souffrant d'asthme ou de problèmes respiratoires ont tout intérêt à choisir un système moins contraignant.

 

1. Poêles à granulés

Le modèle de poêle est différent suivant le logement

Un poêle à granulés de bois adapté doit être sélectionné suivant l'ancienneté du logement et de son usage

  • Soit une maison est très ancienne : des grilles de ventilations passives aèrent le logement
  • Soit une maison est relativement récente*, car construite avant le 1er janvier 2013 
    * Dans ce cas, elle est équipée d'une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée)
  • Soit une maison est neuve et classée Bâtiment Basse Consommation. Elle est étanche à l'air et équipée d'une VMC adaptée.
    Dans ce cas, seul un modèle de poêle étanche peut être installé.

 

2. Poêles étanches

Il existe 2 systèmes de poêles à granulés. Le modèle à retenir est à choisir en fonction de l’étanchéité à l’air de votre logement, c'est-à-dire suivant le type de bâtiment ancien ou récent. Les ventouses pour l’installation d'un poêle à pellets. Avec un poêle à granulés classique, le conduit de fumée débouche en toiture, avec les poêles à granulés de bois équipés de sortie à ventouse, le débouché peut être positionné en façade. Le conduit d’évacuation des fumées traverse à l’horizontale le mur extérieur le plus proche. Dans le cas d'une ventouse, un double tuyau concentrique assure à la fois l’amenée d’air et l’extraction des fumées. Ce type de montage « en ventouse » est réservé à l’habitat individuel.

  • a) Poêles non étanches : l’arrivée de l’air de combustion du poêle se fait directement dans la pièce dans laquelle se trouve le poêle. C’est le montage traditionnel.
  • b) Poêles étanches : la prise d’air de combustion se fait à l’extérieur ce qui est nettement préférable

 

3. Types de poêles

Il existe 4 types de poêles selon l'usage demandé.

Le poêle à granules de bois de base est installé dans la pièce principale de vie, mais cette solution est possible plutôt dans des petits logements ou des logements à basse consommation d’énergie (maisons neuves).

D'autres modèles permettent de chauffer les pièces adjacentes.

  1. Poêle à air de convection : l’air chaud est propulsé uniquement dans la pièce de vie (avec ou sans ventilateur de convection forcée),
  2. Poêle à air chaud canalisable : l’air est amené dans d’autres pièces par des canalisations d’air chaud,
  3. Poêle hydraulique : le poêle chauffe un réseau hydraulique connecté à des radiateurs à eau ou à un plancher chauffant
  4. Poêle sans électricité autonome fonctionnant sans électronique ni ventilateur ni électromécanique

 Dans tous les cas, le poêle doit être conforme à la norme EN 14785. L'installateur ou le distributeur doit fournir un certificat de conformité nécessaire pour obtenir le crédit d’impôt (logement de plus de 2 ans).

 

Ci-dessous, le poêle à granulés Laminox Jessica qui fonctionne sans électricité. Autres avantages le silence total et un prix intéressant 2500 euros HT

poele-a-granule-rond-Laminox-jessica-rouge-Picbleu.jpg

 

4. Quelle puissance ?

Pour un logement ancien, il faut une puissance égale à 40 à 100 W par m3 à chauffer.

Une maison de 100 m2 avec une pièce de hauteur standard de 2.50 m donc d'un volume de 125 m3 aura besoin d'un poêle d'une puissance de 5 kW à 12.5 kW suivant le degré d'isolation.
Pour un logement neuf, il faut un modèle étanche de 1.5 kW à 5 kW qui suffira pour chauffer une pièce de 50 m2 d'une hauteur standard de 2.60 m.

1 kW chauffe 10 m2. Un poêle à granulés de 10 kW chauffera un logement de 100 m2

Type logementUnitéPuissance
Logement ancien m3 40-100 W/m3
Logement neuf m2 1.5-5 kW

  

5. Quel rendement ?

Le rendement est le rapport entre le taux d'énergie produite et l'énergie potentielle contenue dans le granulé de bois. La quasi totalité des appareils à granulés offrent un rendement minimal de 70 %. Il est préférable de sélectionner un appareil dont le rendement est le plus élevé possible. Si l'investissement est plus lourd au départ, il coûtera beaucoup moins à l'usage. Ainsi l'autonomie entre un poêle entrée de gamme et un haut de gamme peut varier entre 1 et 5 jours pour un sac de 15 kg. Ce qui représente une économie non négligeable.

 

6. Autonomie granulé

Chaque poêle à granulés possède un réservoir intégré qui permet de reçevoir 1 sac ou 2 sacs de 15 kg de combustible.

L'avantage du granulé est lié à sa souplesse qui permet de glisser dans le brûleur comme le sable dans un sablier. Une régulation électronique plus ou moins élaborée permet de programmer des plages horaires journalières ou hebdomadaires.

Pour une résidence secondaire, il est possible de chauffer pendant 3 semaines en mettant le logement hors gel. La souplesse du granulés est identique à celle du gaz.

 

7. Confort du poêle

Quel confort apporte un poêle à granulé ?

Beaucoup de poêles à granulés utilisent des moteurs électriques pour alimenter le brûleur et pour pulser l'air chaud dans la pièce. Le nombre de décibels sont généralement indiqués par les constructeurs, mais il n'existe pas de règle véritablement fiable pour savoir si un appareil est silencieux ou pas.

Le niveau sonore double tous les 3 décibels !

Pour juger des qualités, le plus judicieux est d'écouter un appareil en marche chez un ami, une conaissance ou dans un magasin équipé d'un showroom, car l'un des défauts des poêles à granulés est le bruit qu'ils génèrent.

 

8. Quel installateur ?

Il faut faire appel à un professionnel chauffagiste agréé Qualibois qui s'est spécialisé dans les poêles à granulés.

Rien ne remplace l'expertise d'un bon chauffagiste. De plus, si vous achetez vous-mêmes le poêle à granulés vous perdez :

  •  la TVA réduite
  •  le crédit d'impôt
  •  la prime CEE
  •  la prime carbone

Avec le risque de ne pas avoir l'installation respectant les normes. Gare aux assurances en cas de désordre !

 

9. Prix poêle granulé

Hors pose et hors fumisterie (tuyaux d'évacuation des gaz brûlés), un poêle à granulés de bois coûte entre 1000 à 6500 euros HT (TVA 5.5 % pour une maison achevée il y a plus de 2 ans et 20 % pour une maison neuve).

 

Devis-gratuit-solutions-pour-réduire-factures-Picbleu.png

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Textes décalés

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes

Publireportages