Conseils et astuces sur le bois énergie de chauffage

Dernière modification :

Bûches de bois de chêne pour l'énergie de chauffage Picbleu

La qualité de votre chauffage dépend de votre combustible. Les bûches de bois traditionnelles demandent le respect de caractéristiques précises afin d'utiliser un produit qui vous donnera entière satisfaction tout au long de la saison de chauffe.

Les éléments essentiels :

Utiliser des essences de bois dur G1 (feuillus durs : hêtre, chêne, charme, frêne)
Brûler des bûches fendues en quartier, car les rondins se consumment avec une mauvaise combustion
Le bois doit avoir 20% de taux d’humidité maximum. Au-dessus, le produit n’est pas prêt à être consommé (il faut au minimum 18 mois de séchage)
Les bûches doivent être brossées et nettoyées. L'élimination des mousses et écorces est préférable pour assurer une bonne combustion.
Le bois doit être certifié NF, en France la certification NF est  le garant d’un bois de qualité
Le bois doit provenir de France en privilégieant les circuits courts afin de minimiser l’impact carbone.

Les essences de bois de chauffage à éviter :

  • Le peuplier, le tremble et le tilleul : ils brûlent mal et chauffent peu.
  • Le châtaignier ne produit pas de bonnes braises et à tendance à éclater à la combustion : (attention aux feux ouverts : Les incendies sont souvent la cause d'insouciance, d'inattention et d'imprudence. La prévention permet d'éviter bien des drames. Un feu peut se déclarer par la projection d'étincelles enflammées.
  • Les résineux (sapin, mélèze, pin…) que les non-initiés apprécient pour leur montée rapide en température...

Les résineux qui se consument à la même vitesse que les feuillus, dégagent plus de gaz que de braises et encrassent rapidement les conduits d'évacuation des gaz brulés (fumées). Les résines en brûlant favorisent la formation de Créosote dans les cheminées.

Un stère de bois dessin ACQUALYS.gif
Un stère de bois (symbole st) équivalait à un mètre cube, soit un empilement de rondins ou de quartier de bois d'un mètre de long, et d'un volume équivalent à celui d'un cube d'un mètre de côté. Dessin Picbleu

Comment savoir si le bois est sec ?

A retenir le séchage du bois de chauffage : le taux d'humidité

Le taux d’humidité du bois est le facteur le plus important pour son efficacité thermique. Le taux d’humidité du bois doit avoisiner les 5-20 % de sa masse (il est de 45 % après la coupe). Son stockage du bois est primordial. Il est obligatoire de l’entreposer dans un endroit ventilé, à l’abri des intempéries.

2 ans de séchage minimum sont nécessaires après la coupe pour les stères en rondins de 1 mètre de long. Les découpes en quartier sèchent plus rapidement que les rondins, plus les découpes sont petites, plus elles sèchent vite.

Comment savoir si un bois de chauffage est sec ?

Un bois sec est un bois possédant moins de 20% d'humidité. Vous pouvez le vérifier de 2 manières :

  • Au toucher et à l'apparence (bois léger et fendillé)
  • En tapant 2 bûches l'une contre l'autre. Vous devez obtenir un bruit bien sec (si le bruit est sourd le bois est humide)
  • L'écorce du bois sec se détache facilement par plaques sans avoir à forcer.

Le bois de chauffage vert

Un bois de chauffage vert est un bois qui a été coupé 5 mois auparavant, son taux d'humidité est au moins de 50 %. Plus le bois est humide plus sa valeur calorifique est faible. La combustion d'un bois vert avec évaporation de la vapeur d'eau qu'il contient provoque un encrassement des conduits d'évacuation des fumées et une pollution importante sur l'environnement.

Il est relativement facile de vérifier si la combustion est correcte : la fumée s'échappant de la cheminée est peu visible mais rappelons le : les cheminées, les poêles, les chaudières ne possédant pas de filtres à particules le seuil de pollution pour les poussières émises dans l’environnement est très élevé.

Le bois de chauffage mi-sec

Un bois de chauffage mi- sec est un bois qui a entre 5 et 9 mois de coupe, son taux d'humidité est environ 40 %. Un bois de chauffage sec (appelé anhydre) est un bois qui a été coupé entre 12 et 24 mois auparavant. Le mode de stockage sous-abri ou en plein air est primordial, car son taux d'humidité varie entre 15 et 25 % d'humidité.

Les éléments sur le bois énergie de chauffage à retenir

Les feuillus lors de leur combustion libèrent plus de chaleur que les résineux. Sur un plan énergétique pur, l’efficacité est sensiblement équivalente pour les feuillus (5,1 kWh/kg) que pour les résineux (5,3 kWh/kg).

Les essences les plus énergétiques donc les plus intéressants (par unité de volume) sont des feuillus durs.

  • le charme,
  • le frêne,
  • l’érable,
  • le chêne,
  • l’acacia

Les bois mi-durs

Le hêtre, le bouleau sont des bois mi-durs : leur combustion étant plus rapide il est nécessaire d'en brûler plus pour produire la même quantité de chaleur.

Astuces pour optimiser un feu de bois

Pour optimiser la combustion, utilisez des bûches de bois de dimensions réduites

Utilisez des bûches de 33 cm ou mieux de 25 cm plutôt que des bûches de 50 cm, elles seront moins lourdes et plus faciles à manipuler.

Les bûches doivent être chargées vers l'arrière du foyer du poêle, ainsi plus de pièces de bois seront présentes dans le foyer.

La combustion sera améliorée, car les gaz dégagés des premières bûches seront brûlés par les flammes de celles déjà enflammées.

La place occupée par le bois est également réduite, car 5 stères de bois coupés à 50 cm sont équivalents à 3,5 stères de bois coupés à 33 cm ou 25 cm.

Astuce pour allumer un feu de bois

Astuce pour faire démarrer facilement un feu : placez les produits allumeurs (coques de fruit sec, brindilles, allume-feu, pignes, petit bois, etc) sur les bûches et non pas en dessous. En effet, la position empêche la distillation du bois et la température de la flamme enflamme beaucoup plus vite le bois qui se situe au dessous.

Essayez la prochaine fois 

Même si vous n'êtes pas convaincus, au prochain allumage essayez. Vous constaterez moins de fumée et moins de pollution (vos voisins vous en seront reconnaissants).

La combustion du bois de chauffage

Pour brûler 1 kg de bois, il faut 1 kg d’oxygène. Dans l’air atmosphérique, l’oxygène représente 1/5 du volume total.
La combustion du bois demande donc une énorme quantité d’air, le bois est donc un grand consommateur d'oxygène.

Découvrez pourquoi 99 % des usagers ne savent pas allumer leur feu !

Quelles sont les primes et les aides ?

 Quelles aides

Le crédit d'impôt

Les primes aides et subventions

Demandez l'aide de Picbleu

Il est possible de demander un conseil ou de consulter les prix des énergies grâce aux dossiers comparatifs Picbleu

Besoin d'aide Picbleu formulaire de demande de devis

Dossier complet sur les différentes énergies.
Dossier complet sur les différentes énergies.

Cette étude constituée de 31 pages descriptives actualisée en septembre 2017 compare les différents prix des énergies. Courbe de l'évolution des tarifs

49.99 € TTC

Plus d'infos

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes