Conseils pour un chauffage bois efficace et moins polluant

Dernière modification :

Dans l'esprit du public, il faut noter une confusion entre pollution et CO2 concernant le chauffage au bois qui malheureusement n'est pas aussi inoffensif que l'on pourrait le penser.

La combustion du bois de chauffage est pratiquement neutre si l'on considère uniquement les rejets de CO2, car les arbres dans leur croissance piègent le carbone dans leurs fibres, absorbent le dioxyde de carbone et rejettent de l'oxygène. Un mécanisme parfait dont on ne prend pas assez conscience lorsque l'on habite une agglomération dans laquelle la végétation est absente. Le dioxyde de carbone libéré dans l'air lors de sa combustion correspond à celui qu'il a absorbé durant la croissance de l'arbre. Mais l'impact de la combustion du bois n'est pas neutre (1) sur l'effet de serre, mais préférable il est toutefois à certaines énergies fossiles polluantes, comme le pétrole (fioul domestique, fioul lourd, gazole, etc.) dont la combustion provoque une augmentation de la quantité de CO2 dans l'atmosphère.

(1) L'utilisation du bois énergie n'est pas neutre au niveau des rejets de CO2, car il faut prendre en compte l'ensemble de la filière et de son cycle de vie (coupes en forêts, transport en vrac, débitage, transport au détail, etc.).

Si le bois reste la première énergie renouvelable en France, cette énergie utilisée dans de mauvaises conditions, peut lors de sa combustion entraîner l'émission de polluants atmosphériques ayant un impact sur la santé. La DREAL, l'ADEME et AIRAQ dans le cadre du Plan Régional Santé Environnement d'Aquitaine dans le cadre du second Plan Régional Santé Environnement Aquitaine arrêté par le Préfet de Région le 29 novembre 2010, ont produit une vidéo pédagogique et très instructive sur les risques de pollutions et l'impact sanitaire engendrés par le chauffage au bois. 

La DREAL et l'ADEME Aquitaine proposent sur la vidéo ci-dessous des conseils pour mieux se chauffer au bois tout en faisant prendre conscience de la pollution induite. Cette vidéo d'une dizaine de minutes sensibilise le grand public sur l'impact de la combustion du bois. Elle donne des conseils pour s'équiper, utiliser et bien entretenir son appareil de bois de chauffage. L'utilisation d'un appareil de chauffage ancien créé des nuisances sur la qualité de l'air qui impacte la santé des autres riverains. La multiplication des appareils polluants va inévitablement entrainer des troubles de voisinage et des procès. En effet, les fumées, les particules visibles qui se déposent sur le linge mis à sécher et sur la surface des piscines individuelles, les odeurs et les gaz toxiques parfois létaux (surtout si les inconscients brûlent dans leur appareil des magazines, prospectus, briques alimentaires qui contiennent du polyéthylène et des plastiques). Notons que les usagers qui brûlent ainsi du plastique libérant des gaz toxiques sont des inconscients qui devraient s'acquitter pour leur peu de cervelle par une amende symbolique. Les entreprises du bâtiment ont également une sale habitude de faire brûler les déchets dans des feux improvisés où se côtoient gaines électriques, emballages polyéthylène, polystyrène, sacs de ciment papier/plastique. Des pratiques interdites, polluantes et particulièrement désagréables à réprimer sévèrement, car elles engagent la sécurité sanitaire des personnes.

Le développement du bois-énergie doit être lié à l'amélioration de la qualité de l'air.  « Chauffage domestique au bois et qualité de l'air : enjeux et solutions »

  • L'avis de Picbleu sur le chauffage au bois

    Le chauffage au bois émet aussi de nombreux polluants atmosphériques problématiques pour la santé.

    Les appareils de chauffage à bois anciens ou utilisés dans de mauvaises conditions peuvent émettre plus de polluants que d'autres combustibles et notamment des polluants ayant un impact direct sur la santé : des particules fines, du monoxyde de carbone, des composés organiques volatils (COV) ainsi que des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). Cependant, la combustion du bois n'entraîne pas d'augmentation du taux global de CO2 dans l'atmosphère lorsque les forêts dont il est issu sont correctement gérées.

    Le chauffage au bois utilisé dans des logements parfaitement isolés avec des appareils modernes et économes permet la pérennisation des emplois (60 000 personnes vivent déjà en France de cette filière). Si ce système permet la protection de l'environnement (lutte contre le réchauffement climatique) par la substitution des énergies fossiles il ne faut pas en faire une énergie unique, car il existe des énergies plus vertueuses et gratuites comme le vent et le soleil.

    Quoi que l'on en dise, même si certains esprits parlent du recyclage des panneaux thermiques servant à la production d'eau chaude sanitaire le bilan global solaire est nettement plus favorable. Comme toujours lorsque des groupes industriels s'emparent d'idées se sont toujours des aberrations qui sortent des bureaux d'études.

    Quand le dernier arbre aura été abattu, quand la dernière rivière aura été empoisonnée, quand le dernier poisson aura été péché, alors on saura que l'argent ne se mange pas.

    Geronimo Chef de tribu apache Bedonkohe chaman 1829-1909.

     

  • Picbleu : une plateforme pour tout connaître sur l'habitat et ses occupants

    Depuis la création du site en 2007, des millions d'internautes ont formulé de très nombreuses questions inhérentes à tous les sujets traités dans ses pages. À l'expérience et avec le recul des années, nous nous sommes rendu compte de la nécessité de complémenter les informations officielles (ψ Physique) avec une partie liée au subconscient et au quantique(∞ Métaphysique).

    Afin d'illustrer ce propos, donnons comme exemple une personne qui rechercherait des informations sur la construction d'une maison et ne penserait pas obligatoirement à l'environnement dans lequel ce lieu de vie va être construit. 

    L'orientation vers laquelle on pense immédiatement est la présence d'école, d'infrastructures, de commerces, etc., mais il existe une autre dimension moins visible et qui paraît moins rationnelle qui concerne le tellurisme, les émanations de radon, la présence de pollutions très diverses (champs électromagnétiques, etc.), les cours d'eau souterrains, les failles géologiques, la mémoire des sols et des murs, les effets climatiques, etc. 

    Les éléments évoqués ci-dessus sont l'une des raisons pour lesquelles Picbleu a créé une plateforme d'information à cet effet. Elle est dotée de toutes les qualités informatives inhérentes à l'encyclopédie Picbleu. Elle présente concomitamment l'information concernant tous les domaines de l'habitat (construction, énergies, chauffage, etc.) ainsi que des données métaphysiques trop souvent absentes tout en constituant un mix entre les données scientifiques, techniques et d'actualité.

    Nous vivons sur une planète vivante créée pour la vie qui, grâce à toute une série de « coïncidences » heureuses et extraordinaires, nous offre les conditions idéales pour notre passage sur Terre.

    Dans certains cas, un radiesthésiste compétent pourra même collaborer utilement, avec une grande précision, à l'élaboration d'un check-up complet associant tous les paramètres indispensables à la finalité d'un projet.

     

    La transition énergétique et les améliorations de l'habitat

     

     

     

     

     

     

     

    La nécessité d'étudier un lieu dans son ensemble (humain et habitat) est essentielle pour Picbleu : Connaître la transition énergétique : décider pour agir

     

     

     

    Tous les savants, scientifiques, sociologues, ingénieurs sont confrontés à la même problématique : celle d’étudier un élément aux propriétés observables définies et donc limitées. La loupe et le microscope font donc perdre de vue qu'un objet s'insère dans un ensemble de relations et de processus.

     

    Afin de pouvoir saisir le réel, il est indispensable de sortir de tous les cadres, il faut étudier des savoirs portant sur des objets très éloignés du sujet traité et explorer ce qui se cache derrière les formes observables du monde. En faisant référence au célèbre aphorisme d'Abraham Maslow « Si le seul outil que vous avez est un marteau, vous tendez à voir tout problème comme un clou » (The Psychology of Science, 1966).

    L'hyper spécialisation dans le fonctionnement de la société humaine occidentale ne donne qu’une vue partielle de la complexité du Monde et de sa beauté.

     Aphorisme d'Abraham Maslow


    Le généticien pensera que la génétique sauvera l’humanité, l'architecte s’imaginera que ses réalisations ne sont pas simplement des moyens physiques, mais qu’ils possèdent une portée philosophique supérieure. L’humain, qu’il soit scientifique, religieux ou créateur est un animal social qui partage ses idées, ses conceptions de la vérité, ses valeurs nobles ou celles qu'il attribue à la beauté si bien que par la loi universelle de la convergence, les individus finissent par suivre les mêmes voies. Les informations sont dispersées et semblent sans relations dans le mode dans lequel nous vivons.

     

    Dans certains cas, il y a des interdépendances, mais qu’on ne doit pas confondre avec l’interdépendance quantique qui repose sur des superpositions d’états, des complexités extrêmes, des apories à large échelle et nul doute, des processus de calcul quantique. Des intrications incluant des informations en relation avec un ensemble de « constituants quantiques ».

     

    Nos convictions et nos certitudes sont parfois trompeuses : « Ce qui nous paraît être de la matière solide n'est constitué en réalité que de particules vibratoires tournoyant dans un grand vide à une telle vitesse qu'elle nous donne une impression de solidité.

     

    Si le mouvement de ces particules cessait tout à coup comme un ventilateur qui s'arrête, il n'y aurait plus que du vide. Nous sommes en réalité de l'énergie informatisée en action ».

     

    Source CERN (Centre Européen de Recherche Nucléaire Genève), Travaux sur les anneaux d'accélération des particules.

     

    Afin de contribuer au respect de l'environnement, merci de n'imprimer cette page qu'en cas de nécessité. Pourquoi éviter d'utiliser du papier et de l'encre ?

     

     

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes