Créosote

Date de mise à jour : 19/08/2021

La créosote désigne les substances goudronneuses qui s'accumulent dans les cheminées et conduits d'évacuation du chauffage au bois.

Découverte de la créosote

La créosote est aussi un produit chimique découvert entre 1830 et 1832 par un chimiste allemand Karl Von Reichenbach. Créosote vient de l'allemand Kreosot, un terme formé à partir de deux mots grecs : kréas, chair, viande, et sôzein, qui sauve, qui protège.

Présentation de la créosote

C'est un liquide jaune, visqueux, gras, incolore, à l'odeur caractéristique âcre de fumée et au goût de brûlé-carbonisé considérée comme « cancérigène du groupe 2 A » par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC).

Composition de la créosote

La créosote est un produit fabriqué industriellement en chauffant à des températures élevées du bois de hêtre et d'autres essences ou de la résine du buisson de créosote.

La créosote est composée de phénols et crésols mais essentiellement de 30 hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) différents dont la concentration totale peut atteindre 85 % du produit. La créosote de goudron de houille est un liquide noir ou ambré, malodorant, épais et huileux le plus utilisé dans le monde pour la conservation du bois (poteaux téléphoniques, traverses de chemin de fer, bois de marine).

Toxicité de la créosote

Ce produit a été interdit pour sa toxicité. La créosote est la cause fréquente de cancer du scrotum chez les ramoneurs.

Polluants et contaminants issus de la combustion du bois

Donnez-nous votre avis
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.