Demande de devis pour une citerne GPL de gaz propane

Dernière modification :

L'installation d'une citerne de gaz et sa mise en place représentent un investissement de départ faible ou nul, mais l'intérêt d'un contrat s'apprécie surtout sur la globalité de l'offre : tarifs du gaz, coût de l'entretien, coût de l'abonnement et prestations. Dans les maisons neuves, la consommation moyenne pour une maison de 90 m2 est de l'ordre de 400 kg par an.

 

Sommaire

 

Dans la construction ancienne, si l'on prend en compte la moyenne des dépenses d'un foyer chauffé au gaz propane, les dépenses en gaz annuelles se situent à 3373 euros TTC pour le fournisseur de gaz le plus cher et 1558 euros TTC pour le moins cher. La consommation de gaz est en moyenne de 1,2 tonne de gaz propane livré et parfois de 1.5 tonne ou plus. Ces tarifs parfois élevés doivent inciter le consommateur à être plus attentif au prix pratiqué par son distributeur de gaz propane. 

 

 

 

 

1. Des offres de gaz trop complexes

Pour un profane, la complexité des différents contrats rend tout comparatif difficile.

Nous déplorons que certaines sociétés soient aussi opaques dans leurs prestations, nous estimons qu'il est anormal qu'une société moderne fasse appel systématiquement à des remises sur les barèmes. Ce système indigne d'une société évoluée distribue des prix comme un vulgaire marchand de tapis dont on ne sait jamais si le tarif sera correct. Une partie des clients qui fait confiance à ces sociétés paye le prix figurant au barème et l'autre partie obtient des remises en euros tonnes (et non en pourcentage) qui ne durent qu'un certain temps. Pour ces raisons, nous vous conseillons de négocier uniquement avec toute entreprise qui offre des tarifs transparents et prévisibles.

Il faut noter que le prix du gaz proposé par les fournisseurs de gaz est un élément important qui doit rester stable dans la durée et surtout transparent. Le critère de clarté, consistant à la mise à disposition immédiate de l’ensemble des barèmes est un élément de choix déterminant et pour nous essentiel. L’ensemble des conditions tarifaires et les barèmes doivent de plus être aisément consultables et téléchargeables en ligne par tous.

Nous recevons de trop nombreux courriers concernant des clients qui lors de la signature de leur contrat ont bénéficié de remises sur le prix de la tonne de gaz (exprimées en euros et non pas en pourcentage) et qui ont fondu avec le temps. De plus, ces conditions de remises sont souvent assorties de clauses abusives, notamment la perte de ces remises en cas de baisse des cours, ne sont pas acceptables. Ces remises conjoncturelles qui ont été généreusement octroyées pour signer un contrat sont d’une manière ou d’une autre, dans un temps variable toujours gommées entrainant une insatisfaction normale des usagers qui ont vu parfois leur facture augmenter de 300 %.

Les pratiques opaques de certains fournisseurs de gaz ont contribué à forger une très mauvaise image de l’ensemble de cette profession.
Un barème doit être juste, compétitif, d’un niveau de prix acceptable sans avoir recours à des remises qui sont toujours variables, discriminatoires et de ce fait injustes, elles peuvent donc être attaquées en justice. Nous sommes donc opposés par principe à toute remise consentie sur un barème gaz ou locatif, une technique de vente qui fait partie de pratiques discutables, d'un autre âge et que nous ne cautionnons pas.

 

Du propane moins cher demandez un devis

 

2. Le prix officiel des énergies

Vous constaterez dans le prix officiel des énergies que le prix de l'énergie n'est pas une donnée constante : même le bois de chauffage subit les variations du cours du pétrole, car son prix de revient tient compte du prix du carburant, de l'huile pour les tronçonneuses, du coût du transport, etc.  Il est donc impératif de bien réfléchir pour vos projets de constructions ou de rénovations afin de les envisager sur le long terme.

Votre logement doit consommer le moins d'énergie possible : c'est la clé de votre dépendance énergétique.

 

Il est en effet préférable d'investir dans l'isolation de votre logement lors de vos travaux plutôt que de payer des factures d'énergie élevées chaque année ou de consommer beaucoup de bûches de bois même si le mètre cube apparent de bois (appelé anciennement stère) est relativement abordable car dans ce cas, c'est le niveau de pollution atmosphérique (notamment l'émission de particules fines) qui n'est pas acceptable.

 

3. L'efficience énergétique du logement

Elle est primordiale

Avant de penser énergie, des améliorations de l'efficience thermique doivent porter sur tous les postes comme la suppression des ponts thermiques, l'isolation des combles et des murs, le remplacement des portes et fenêtres, la ventilation, les appareils de production de chauffage et d'eau chaude. Les industriels et l’ensemble des professionnels du bâtiment développent de manière continue de nouvelles technologies pour l’amélioration des performances thermiques des logements.

 

Le coût parfois élevé de ces solutions techniques dans la première phase de leur développement, fait qu’elles répondent souvent mal aux préoccupations de certains ménages exposés à un pouvoir d'achat réduit ou à la précarité énergétique. Il est toutefois inutile de s’en priver systématiquement, car les économies générées par des travaux d'amélioration thermiques peuvent générer un temps de retour sur investissement raisonnable.

 

Lorsque ces solutions peuvent être financées par un tiers dans une proportion proche de la totalité du coût, l'intérêt est accru. En raison de la technicité de certains travaux, leur mise en oeuvre doit être parfaitement maîtrisée pour des professionnels qualifiés RGE c'est le principe même de l'éco-conditionnalité.

 

Besoin d'aide ?
Besoin d'aide ?
Je profite de conseils simples et pratiques pour faire le meilleur choix
Je m'informe
Sans Engagement

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes

Publireportages