Energie

Dictionnaire du pétrole hydrocarbures gaz sciences et techniques

Date de mise à jour : 16/08/2021

Le pétrole est un combustible fossile très employé en raison de ses capacités énergétiques importantes facilement transportables dont la formation daterait d'environ 60 à 350 millions d'années.

  1. Les applications du pétrole.
  2. Les localisations des puits de pétrole
  3. Les différentes qualités de pétrole
  4. Les produits issus d'une raffinerie

L'origine du pétrole

  • Elle découle de la décomposition au cours des temps géologiques et sous l'action de bactéries à température et pression élevées.
  • Cette lente transformation de matières de substances organiques (plancton et micro-organismes marins, végétaux et animaux déposés et accumulés au fond des mers et des lagunes ) s'est produite depuis environ 60 millions d'années.
  • Le liquide sombre et visqueux qui en résulte a été piégé par des roches imperméables.
  • Il est essentiellement constitué de molécules formées exclusivement d'atomes de carbone et d'atomes d'hydrogène : les hydrocarbures.
  • Les nappes pétrolifères se situent dans des roches-réservoirs situées sous des strates et couches étanches.
  • Le pétrole occupe les interstices microscopiques entre les cristaux de la roche, un peu comme de l'eau dans une éponge ou dans une craie mouillée.
  • 1 mètre cube de roche imprégnée contient moins de 150 litres de pétrole et avec les techniques actuelles d'extraction du pétrole, très éprouvantes pour l'environnement seulement 40 litres arriveront à la tête de puits lors de la mise en exploitation du gisement.

Définition Pétrole du grec πετρÝλαιο (pètrèlaïo) (πÝτρα pierre + ελαßον huile) littéralement huile de pierre et en latin pétroleum. En grec on le surnomme aussi or noir "μαýρο χρυσü".

Les applications du pétrole 

L’huile de pierre était connue depuis des siècles, les textes bibliques y faisaient référence sous le nom de « bitume », ce produit servait à rendre étanche la coque des bateaux.

  • Le pétrole n’a été utilisé comme combustible que très récemment, à partir de 1859,
  • il deviendra une source d’énergie capable d’engendrer une véritable révolution industrielle et de faire entrer l’humanité dans le siècle moderne.
  • Actuellement, des milliers de produits sont issus du pétrole.
  • Les plus connus sont : les carburants automobiles (essence, gazole, GPL carburant, Gaz de Pétrole Liquéfié pour les usages domestiques, etc.), le carburéacteur pour les avions, le fioul de chauffage, les lubrifiants, le fioul industriel, les bitumes, les produits dérivés de la pétrochimie (matières plastiques, produits de beauté, médicaments…), les gaz liquéfiés pour l'industrie et l'agriculture.

Les localisations des puits de pétrole 

Les plus gros gisements sont localisés au Moyen-Orient qui recèle environ les deux tiers des réserves mondiales prouvées. On en trouve aussi en Afrique, Amérique, CEI et Mer du Nord. Au niveau de l'hexagone, la production française de pétrole brut s'est élevée à 1,14 Mt (chiffres 2004) soit 1,2 % de nos besoins. La production se répartit entre la région parisienne (54 %), la région aquitaine (45 %) et l'Alsace (1 %).

Les différentes qualités de pétrole 

Il existe des bruts plus ou moins denses, plus ou moins soufrés. Le choix d'une qualité de brut est fonction des produits que l'on souhaite fabriquer en priorité (bruts légers pour les essences, bruts lourds pour les bitumes).Le pétrole brut est un mélange d’hydrocarbures plus ou moins lourds dont la composition dépend de son origine. Certains pétroles bruts sont très lourds : par exemple, les bruts vénézuéliens contiennent jusqu’à 95 % de fioul lourd ; certains pétroles sahariens, au contraire, peuvent contenir 30 à 40 % d’essence et autant de gazole.

En moyenne, on peut considérer qu’une raffinerie standard européenne, traitant un brut moyen (moyenne Brent mer du Nord et Arabe léger) produira, à partir de 100 tonnes de pétrole brut les pourcentages figurant sur le tableau ci-dessous :

Les produits issus d'une raffinerie 

En moyenne, une raffinerie standard européenne traitant 100 tonnes de pétrole brut moyen (moyenne Brent mer du Nord et Arabe léger) produit :

  • 3 à 5 tonnes de GPL (propane + butane)
  • 4 à 5 tonnes de naphta (charge pétrochimique)
  • 25 à 30 tonnes d’essence (sans-plomb 95)
  • 7 à 8 tonnes de kérosène
  • 28 à 32 tonnes de gazole
  • 7 à 8 tonnes de fioul domestique
  • 11 à 21 tonnes de fioul lourd.

La différence étant l’autoconsommation de la raffinerie.

Déplétion La diminution des réserves de pétrole et hydrocarbures