Élimination des déchets radioactifs : l’arrêté du 5 mai 2009

Dernière modification :

• L’Arrêté du 5 mai 2009.
• L’Autorité de sécurité nucléaire
• Le radon une autre source d'exposition radioactive.

L'Arrêté du 5 mai 2009

L'Arrêté du 5 mai 2009 donne l'autorisation d'utiliser ou d'ajouter des déchets nucléaires

L'Arrêté du 5 mai 2009, introduit certaines dérogations au code de la Santé publique. Le code de la Santé publique interdisait de façon très précise depuis 2002 d'utiliser ou d'ajouter, dans les biens de consommation et les produits de construction, des matériaux et des déchets provenant d'une activité nucléaire.

L'arrêté du 5 mai 2009, permet de s'affranchir de cette règle et permet de diffuser dans l'environnement des déchets « très faiblement radioactifs ». Seule la Criirad (Commission de Recherche et d'Information Indépendante sur la Radioactivité, www.criirad.org) a donné un avis défavorable contre ce texte.

L'unique avantage est celui des exploitants des sites nucléaires. Chaque site est encombré par des millions de tonnes de déchets plus ou moins radioactifs (béton, gravats, plomb, ferraille, matériaux divers, terre, conteneurs, etc.

Chaque contribuable pourra ainsi participer à l'élimination ou plutôt au recyclage des matières nucléaires en utilisant dans la construction de sa maison des matériaux « faiblement radioactifs » : du ciment, de la laine de roche, des parpaings, etc., mais aussi dans du mobilier, des véhicules, du ballast sous les routes, etc.
Certains objets sont exclus de la demande de dérogation : bijoux, aliments, cosmétiques, jouets et tous produits en contact avec la peau et les aliments...

Un siège de bureau fabriqué à partir de ferraille « faiblement radioactive » partie parfois en Chine ou dans les pays émergents par bateau est-il vraiment sain ?

Il n'est pas possible de tracer les objets envoyés sous des formes diverses. L'actualité a montré l'ubuesque et le coûteux périple de l'ancien porte-avion Clémenceau renommé Q790 contenant 700 tonnes de matériaux contaminés à l'amiante et 24000 tonnes de ferraille dont le métal a été vendu à une entreprise sidérurgique indienne de Bombay Tata Steel. Une période de transactions, transport, démolition qui aura duré de 2003 à 2010 !

L'Autorité de Sûreté nucléaire

L'Autorité de Sûreté nucléaire dénonce la dilution comme mécanisme d'élimination de ce type de déchets et s'inquiète d'une possible banalisation de délivrance des dérogations.
Le plus surprenant est que cet arrêté confie aux industriels la charge d'informer eux-mêmes les consommateurs sur la présence de substances radioactives dans leurs produits. Les cimentiers ont déposé les premières demandes pour exploiter ces matières « faiblement radioactives ». Il est plus que jamais urgent et raisonnable de préférer les éco matériaux et les produits locaux peu ou pas transformés.

Le radon une autre source d'exposition radioactive

Le radon (gaz radon) représente la principale source d'exposition naturelle à la radioactivité et la deuxième source après les expositions médicales (radiographies). Le radon provient essentiellement du sous-sol. Au-dessus d'un certain niveau, l'exposition à ce gaz représenterait un risque sanitaire comparable à celui du tabagisme passif ! En France, la concentration moyenne est relativement basse. Les régions les plus exposées sont la Bretagne, le Massif central, les Vosges et la Corse. Une ventilation efficace et régulière suffit pour éliminer tout risque. En cas de doute, on peut aussi se procurer des dosimètres qui permettent d’évaluer la concentration de gaz radon dans l'air.

  • Picbleu : une plateforme pour tout connaître sur l'habitat et ses occupants

    La nécessité d'étudier un lieu dans son ensemble (humain et habitat) est essentielle pour Acqualys-Picbleu

     Acqualys : Connaître la transition énergétique pour décider pour agir.

    Tous les savants, scientifiques, sociologues, ingénieurs sont confrontés à la même problématique : celle d’étudier un élément aux propriétés observables définies et donc limitées. La loupe et le microscope font donc perdre de vue qu'un objet s'insère dans un ensemble de relations et de processus.

     

    Afin de pouvoir saisir le réel, il est indispensable de sortir de tous les cadres, il faut étudier des savoirs portant sur des objets très éloignés du sujet traité et explorer ce qui se cache derrière les formes observables du monde. En faisant référence au célèbre aphorisme d'Abraham Maslow « Si le seul outil que vous avez est un marteau, vous tendez à voir tout problème comme un clou » (The Psychology of Science, 1966).

    L'hyper spécialisation dans le fonctionnement de la société humaine occidentale ne donne qu’une vue partielle de la complexité du Monde.

     Aphorisme d'Abraham Maslow


    Le généticien pensera que la génétique sauvera l’humanité, l'architecte s’imaginera que ses réalisations ne sont pas simplement des moyens physiques, mais qu’ils possèdent une portée philosophique supérieure. L’humain, qu’il soit scientifique, religieux ou créateur est un animal social qui partage ses idées, ses conceptions de la vérité, ses valeurs nobles ou celles qu'il attribue à la beauté si bien que par la loi universelle de la convergence, les individus finissent par suivre les mêmes voies. Les informations sont dispersées et semblent sans relations dans le mode dans lequel nous vivons. Dans certains cas, il y a des interdépendances, mais qu’on ne doit pas confondre avec l’interdépendance quantique qui repose sur des superpositions d’états, des complexités extrêmes, des apories à large échelle et nul doute, des processus de calcul quantique. Des intrications incluant des informations en relation avec un ensemble de « constituants quantiques ».

     

    Nos convictions et nos certitudes sont parfois trompeuses : « Ce qui nous paraît être de la matière solide n'est constitué en réalité que de particules vibratoires tournoyant dans un grand vide à une telle vitesse qu'elle nous donne une impression de solidité. Si le mouvement de ces particules cessait tout à coup comme un ventilateur qui s'arrête, il n'y aurait plus que du vide. Nous sommes en réalité de l'énergie informatisée en action ».

     

    Source CERN (Centre Européen de Recherche Nucléaire Genève), Travaux sur les anneaux d'accélération des particules.

    Afin de contribuer au respect de l'environnement, merci de n'imprimer cette page qu'en cas de nécessité. Pourquoi ?

  • Pourquoi avoir créé Picbleu ?

    Tout simplement parce que son créateur est issu d'un petit village de montagne des Pyrénées au Pays Basque, et qu'il est resté un amoureux de la nature belle et préservée. Un sens inné de la pédagogie pour divulguer auprès du plus grand nombre les informations sur l'habitat durable, l'écologie des lieux et des systèmes et l’ensemble des guides encyclopédiques qui s'y rattachent. Ceci avec un maximum d'objectivité, de réalisme et de neutralité. Dans l'esprit, avec son bureau d'études, ses recherches en technologies les plus avancées, ses diagnostics-conseils, Picbleu a pour mission de faire avancer les internautes et les porteurs de projet dans les choix les plus réalistes possible. Ce sont ces qualités, reconnues par tous, qui font vivre ce site. Il faut noter l’intérêt tout particulier du système encyclopédique inhérent à ce site intégrant les argumentations technologiques, financières, juridiques, normatives et autres sujets qui accompagnent les choix décisionnels. En visitant Picbleu sur l’habitat, choisissez la page qui traite du sujet de votre choix et laissez vous guider.

     Le site Acqualys-Picbleu

     Comment s'écrit Acqualys : acqua lis aqualis aqualys ?

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes