Eliminer les moteurs diesels polluants et peu rentables

Dernière modification :

La crise économique a rendu certains comportements sourds, aveugles, illogiques et même insensibles aux odeurs.

Sommaire

 

1. Fiscalité et gazole 

La fiscalité attrayante sur le gazole

Les gouvernements successifs ont largement favorisé le gazole en appliquant une fiscalité plus avantageuse sur ce dernier.

Résultat : les usagers ont massivement acheté des véhicules diesel dont les gaz d'échappement polluent l'atmosphère et le rendent particulièrement malsain, notamment dans les centres urbains.

La pollution rejoint les usagers jusque dans leur domicile dont l'air intérieur pâtit de la nocivité de l'environnement extérieur.

 

En 2019, le respect des normes de pollution sera plus sévèrement sanctionné lors du Contrôle technique. Les sauvageons qui suppriment le filtre à particules pour passer la voiture au contrôle technique pour rendre les émissions du moteur acceptables en toute impunité ne pourront plus le faire. Les numéros de fabrication permettront de vérifier si le véhicule est équipé d'un filtre à particule. Le contrôle des normes d'émissions des gaz et de leur type sera poussé entrainant un repli du Diesel qui ne fera que s'accélérer

2. Entre béton et bitume 

Maxime le Forestier chantait entre béton et bitume en 1973

Les poètes sont souvent visionnaires.

Les zones commerciales périphériques représentent le pire de ce qui pouvait arriver : elles détruisent chaque année l'équivalent de plusieurs départements français. Des campagnes entières de plusieurs hectares autrefois occupées par la nature (arbres, végétation, herbe, etc.) sont remplacées par des zones commerciales de plus en plus gigantesques.

Facteur aggravant, ces zones commerciales nocives pour la santé sont constituées de bâtiments faits de bric et de broc autour desquels circulent des milliers de véhicules à moteur thermique.

Le sol a été remplacé par du bitume qui asphyxie et pollue la terre. Rappelons que le goudron est issu de la distillation du pétrole.

 

3. Le choix du diesel 

Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé les particules fines comme cancérogènes.

  • Le parc automobile français « diesel » était inférieur à 10 % en 1990.
  • Le parc automobile français « diesel » était équivalent à l'essence en 2007.
  • Le parc automobile français « diesel » était de 61,3 % en 2013.

Même si des calculs indiquent que pour que le gazole soit rentable il faudrait parcourir 20 000 km à 30000 km par an et effectuer des déplacements d’une durée minimum de 30 minutes en milieu urbain et périurbain à des vitesses de roulage normales, donc hors bouchon, il est préférable d'éviter les véhicules Diesel.

 

4. L'après-diesel France 

La désaffection pour les véhicules Diesel se précise en France

La part de marché des véhicules d'entreprises diesel a diminué en 2016 selon OVE (Observatoire du Véhicule d'entreprise).

La part de marché des véhicules diesel est passée en dessous des 38 % en 2016 contre 44 % en 2015.

Fort heureusement, la motorisation diesel cède du terrain mois après mois au bénéfice d'autres motorisations. Il faudrait que les constructeurs français réagissent afin de proposer des alternatives plus satisfaisantes que le gazole avant que les constructeurs étrangers ne leur dame le pion. Notamment les constructeurs allemands.

 

5. Rentabilité du Diesel 

Le Diesel n'est souvent pas rentable. L'achat d'un véhicule à moteur diesel est non calculé et non rentable

Les automobilistes, uniquement parce que le plein est un peu mois cher à la pompe, se sont rués vers le gazole sans calculer si cette solution était rentable. Pour économiser quelques centimes sur le litre de carburant, certains usagers parcourent plusieurs dizaines de kilomètres qui leur coûtent plus cher que le bénéfice supposé. Or le kilométrage moyen d’un véhicule est aujourd’hui de 12 800 km (source CCFA, Comité des constructeurs français d’automobiles).


Une voiture à moteur Diesel ne commence qu'à être rentable, selon les voitures, qu’à partir de 20 000 à 35 000 km par an

 

Si la voiture à moteur à essence est, de loin, la plus appropriée pour effectuer les courses ou amener les enfants à l’école, à la musique ou au sport, il est préférable d'opter pour des voitures électriques ou hybrides (électriques/essence), ou mieux prendre les transports en commun, ou encore mieux le vélo (si les élus locaux veulent bien consacrer une partie de leur budget à créer des pistes cyclables attrayantes au milieu d'espaces verts).

 

Le diesel n'est pas rentable et pollue nos villes ADEME Doc Picbleu

 

6. Blog d'un antidiesel 

Une première présentation publique intitulée « Les Menaces et les Méfaits du Diesel » dans le cadre de l'évènement « Et pourquoi pas ? » s'était tenue le samedi 16 mars 2013 à l'École Normale Supérieure de Lyon.

De nombreuses présentations y étaient données par des étudiants, sur des sujets très variés.

Ce blog est intéressant, Picbleu vous invite à le parcourir : http://bloganti-diesel.blogspot.fr/

Commentaires
Cet article a été commenté 2 fois.
Est-il préférable de louer sa voiture ?
Merci de votre avis éclairé, donc je dois comprendre d'après votre réponse que vous louez votre voiture et qu'il est préférable de la louer ? Bien cordialement
Tout ce qui coûte de l’argent, il faut le louer et tout ce qui peut en rapporter l’acheter
Tout ce qui coûte de l’argent, il faut le louer et tout ce qui peut en rapporter l’acheter. Une voiture est un objet qui reste la majeure partie du temps à l’arrêt et qui revient cher à la longue. Avec les progrès de batteries (baisse de prix de 64 % ces dernières années) et l’augmentation de l'autonomie prochainement, il sera possible de réaliser de longs trajets en électrique. En ville un véhicule électrique est silencieux et agréable (boite automatique) et naturellement on roule à très faible vitesse, car les piétons habitués au bruit du diesel ne nous entendent pas. Le futur sera les RFD (réseaux fermés de distribution) grâce à la baisse du prix du photovoltaïque, sa diffusion sur tous les toits des entreprises et des particuliers ainsi que sur les parkings publics, les électrons seront produits par tous et mis en réseau commun.
Commenter cette page

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes