Energie

Energie grise utilisée cycle de vie d'un matériau ou d'un produit

Date de mise à jour : 21/01/2021
Temps de lecture : 3 minutes

Le concept d'énergie grise, énergie cachée, est apparu au cours des années 70. L’énergie grise est la quantité d'énergie utilisée lors du cycle de vie d'un produit ou d'un matériau. L'extraction, la transformation, la fabrication, la production, le transport, la mise en œuvre, l'utilisation, l'entretien, le recyclage ou la destruction nécessitent de l'énergie humaine, animale, électrique ou thermique.

Utilité du concept de l'énergie grise 

Quelle est l'utilité du concept de l'énergie grise ?

  • Le cumul de l'ensemble des énergies consommées sur l'ensemble du cycle de vie permet d'analyser et de comparer énergétique d'un produit ou d'un matériau.
  • Le but étant de réduire l'impact environnemental.
  • Le bâtiment est un énorme consommateur d'énergie grise pour l'énergie utilisée pour la construction et les matériaux employés.
  • La connaissance de l'énergie grise incorporée dans un bâtiment permet de mesurer l'impact qu'elle exerce sur les ressources naturelles.

 Energie grise Portail habitat Picbleu

Normes qualitatives pour l'énergie grise 

  • L’énergie grise, appelée également Analyse des Cycles de Vie (ou ACV), est devenue un critère de choix dans la construction.
  • L’AFNOR a établi en 2002 une norme qualitative qui concerne la qualité environnementale des produits de construction et qui prend en compte le contenu énergétique des biens de consommation. (appareillage électroménager).

Qu'est-ce qu'un matériau ou isolant écologique ? 

Un matériau ou un isolant est écologique lorsqu'il provient d’une source renouvelable, n'impacte pas l’environnement lors de la récolte ou de l’extraction, demande peu d'énergie pour sa transformation, est entièrement recyclable et produit localement afin de limiter les inconvénients liés au transport.

Le concept d'énergie matière

L’énergie matière peut être récupérable soit en fin de vie, soit par le réemploi, soit par la valorisation matière, soit par la valorisation énergétique.

Exemple pour le bois pénalisé en énergie primaire globale, car étant combustible, il contient de l’énergie matière. Mais étant une énergie non renouvelable, le bois est intéressant, car le bois énergie matière est renouvelable (à condition que ce bois provienne d’une forêt gérée durablement) et soit stocké (ouate de cellulose, poutres de charpentes, etc.).

Le concept d'énergie incorporée

L'énergie incorporée désigne l'énergie nécessaire à la fabrication du matériau, mais non l'énergie utilisée à sa mise en œuvre ou lors de sa fin de vie.

Le bilan de l'énergie grise 

Un bilan d'énergie grise additionne l'énergie dépensée lors :

  • de l'extraction et du transport des matières premières
  • de la conception du produit ou du service
  • de l'exploitation de la matière première ou de la ressource
  • de la transformation des matières premières
  • la fabrication du produit ou du service
  • de la commercialisation
  • de l'usage ou la mise en œuvre du produit lors de la fourniture du service
  • de l'entretien, des réparations, des démontages du produit dans son cycle de vie
  • du recyclage du produit en fin de vie.

Quels matériaux isolants pour calfeutrer votre habitat ? 

Il existe différents isolants possédant des conductivités thermiques différentes. La conductivité thermique de l’isolant exprimé sous forme d'un R (lambda) et de l’épaisseur d’isolant donnent une indication sur l'efficacité d'un isolant.

  • L'épaisseur nécessaire sera fonction de l’isolant choisi, de la place disponible et du support (hourdi, BA13, lambris ou briquettes),
  • La longévité du produit va de 10 ans (laine minérale) à 50 ans (ouate de cellulose),
  • Le tassement climatique et mécanique,
  • La résistance à l’humidité,
  • La résistance aux rongeurs

 

La performance de l’isolant

  • Le déphasage thermique représente le temps mis par la chaleur pour traverser l’isolant (facteur important pour le confort d’été),
  • L'écoulement à l'air,
  • La régulation hygrométrique,
  • Les performances phoniques,
  • La santé : certains isolants (principalement d’origine minérale) sont irritants pour les poumons, la peau ou les yeux,
  • L’écologie : certains isolants sont très énergivores lors de leur fabrication (laines minérales),
  • Le prix est un facteur décisif, car l'amortissement rapide permet d'économiser l'énergie.