Energie

Qu'est-ce que le Gaz Naturel Liquéfié (GNL) ?

Les sociétés gazières distributrices de gaz butane et propane ont obtenu l'autorisation de livrer du Gaz Naturel Liquéfié (GNL) par camions sur le territoire français. Un arrêté du Ministère de l'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie permet aux industriels des 27.000 communes non reliées au gaz naturel de bénéficier d'une source d'énergie plus économique, car le prix moyen du GNL, en tenant compte des coûts de transport est en moyenne 25 % inférieur à celui du fioul lourd. 

Moins polluant que le fioul

Le gaz naturel liquéfié est beaucoup moins polluant que le fioul

Le GNL possède la plus haute densité énergétique de tous les combustibles disponibles sur le marché avec un Pouvoir Calorifique Supérieur (PCS) plus élevé que celui du fioul (+ 36 %).

  • Le gaz naturel produit en moyenne 27 % d'émissions de CO2 en moins que le fioul, il ne produit ni dioxyde de soufre (SO2), ni particules fines et libère moins d’oxyde d’azote (NOx) que les autres combustibles fossiles.
  • Une étude de faisabilité et un diagnostic complet du site d'utilisation doivent être réalisés afin de déterminer le dimensionnement de l'installation GNL, les besoins en énergie (consommations, puissance, débit), le type de process, les besoins en autonomie, la place disponible, etc.
  • La mise en place de l'équipement GNL, aux travaux de raccordement, les démarches administratives réglementaires concernant la déclaration du stockage.
  • Une installation GNL est composée de 4 éléments : le réservoir cryogénique, le système de vaporisation, l’automate de contrôle, l'odoriseur. Le GNL est transporté sur le site et livré dans un réservoir cryogénique à -162 °C pour le maintenir à l’état liquide.
  • Le GNL est ensuite réchauffé à l'aide de vaporisateurs afin de le faire passer de sa phase liquide à l’état gazeux pour pouvoir être utilisé par les équipements gaz de l'industriel.
  • L'approvisionnement en GNL sur un site nécessite une installation spécifique qui est réservée aux industriels en raison de sa complexité et de ses conditions de sécurité.

  • Gaz Naturel Liquéfié (GNL)

    Qu'est-ce que le Gaz Naturel Liquéfié (GNL)

    Le gaz naturel liquéfié (GNL) est du gaz méthane condensé à l’état liquide d'un volume 600 fois inférieur au volume occupé lorsqu'il est sous forme gazeuse. Deux fois plus léger que l'eau le GNL est un liquide clair, transparent, inodore, non corrosif et non toxique qui est stocké dans des citernes métalliques. Le changement d'état par réduction de 600 fois son volume facilite largement le transport du gaz naturel liquéfié (GNL)

    Quelle est la technique conventionnelle de transport du GNL ?

    La technique conventionnelle consiste à transporter le gaz extrait des gisements sous-marins dans une usine implantée sur la terre ferme afin de le traiter, de le liquéfier, de le charger sur un bateau (navire-méthanier) puis de l'envoyer vers un terminal de regazéification.

    Le traitement du gaz naturel

    Après son extraction, le gaz méthane contient des composés qu’il faut éliminer car ils peuvent corroder ou altérer les installations et provoquer des dépôts lors de la liquéfaction à très basse température :

    Un système de traitement permet d’éliminer les composés (eau, mercure)

    Afin de  préparer le procéder de liquéfaction.

    Afin de respecter les conditions de commercialisation

    Après un premier refroidissement du gaz, une tour de distillation sépare les hydrocarbures (propane, butane, butène, propène, etc.) ces gaz de pétrole liquéfié, peuvent être utilisé comme énergie de chauffage ou de carburant.

    Les sphères de stockage du GNL

    Le stockage du GNL peut s'effectuer à pression atmosphérique dans de grands réservoirs. Sous forme liquide, le gaz naturel est environ 600 fois moins volumineux que sous forme gazeuse aux conditions ambiantes, tout en conservant les mêmes propriétés : il est incolore, non toxique, et ininflammable en absence d’oxygène.

     

     

  • Autres pages sur l'énergie