Etes-vous certains d'avoir choisi la bonne énergie de chauffage ?

Dernière modification :

poele-granules-bois-chauffage-picbleu.jpg

Vous venez d'acheter un nouveau bien immobilier ou vous voulez améliorer votre logement avant d’entreprendre des travaux d’économies d’énergie. Il est essentiel de se poser les bonnes questions pour la rénovation thermique du bâtiment, car nous consommons tous différemment. L'énergie est une question capitale, car elle détermine tout le système. Quel choix d'énergie adopter ? Quel système de chauffage ? De quelle manière exploiter cette énergie ? Comparatif des énergies. Quels travaux seront à envisager ? Par quel circuit d'approvisionnement ?

Sommaire

  1. Le monde moderne consomme de l'énergie
  2. Le choix de l'énergie
  3. La nécessaire prise en compte des émissions de CO2
  4. Les critères à prendre en compte
  5. La clé du problème
  6. Les maisons bien isolées
  7. Une chaudière est-elle un investissement justifié ?

1. Le monde moderne consomme de l'énergie

Le chauffage, l'éclairage, les transports, l'usage des appareils qui nous entourent sont des éléments consommateurs d'énergie. Cette énergie est intégrée à nos vies à un point tel que nous n’en percevons pas les limites techniques et que nous vivons dans l’illusion d’un monde aux ressources infinies. Sans donner l'impression d'un scénario catastrophe, la fin prévisible des réserves disponibles est reconnue. 

2. Le choix de l'énergie

D'emblée, une question cruciale se pose : elle porte sur le choix de l'énergie.

La vraie question n’est pas technique, mais uniquement un choix politique. En effet, la bonne démarche doit faire l’objet d’un vrai débat politique et démocratique, et doit se traduire par des mesures équitables et efficaces. Suivant les ambitions et les choix efficaces en termes de politique énergétique et d’évolutions sociales, différents scénarios reposant sur des technologies disponibles prévoient une période de transition de quelques années à quelques décennies.

L’énergie électrique pourrait donc ainsi être produite par les énergies renouvelables qui sont le vent, le soleil et l'hydraulique en évitant l'industrialisation de certaines techniques. Les entreprises et les collectivités doivent mettre en œuvre des mesures de maîtrise de leur consommation d’énergie. Au plan national, des réglementations ambitieuses et des mesures incitatives doivent être adoptées pour enclencher une transition énergétique, socialement juste et économiquement positive.

3. La nécessaire prise en compte des émissions de CO2

Nous subissons actuellement de nombreux bouleversements climatiques et des catastrophes écologiques imputables à l'erreur humaine : pétroliers échoués (rappelons l'Amoco Cadiz, l'Erica, le prestige) ou les explosions chimiques Bhopal en Inde, AZF Toulouse ou les catastrophes nucléaires Tchernobyl hier, Deep Water Horizon et Fukushima aujourd’hui. Toutes ces catastrophes sont de plus en plus fréquentes, occasionnent plus de victimes à chaque fois et dégradent durablement l'environnement. Ces phénomènes démontrent que le risque zéro n'existe pas seul le vocabulaire change : certains dirigeants, mêmes les plus irréductibles, parlent maintenant de risques calculés : le résultat est malheureusement le même. Tous ces évènements dramatiques sont autant de signaux d’alerte qui ne laissent plus la place au doute.

Il est nécessaire et urgent de changer notre manière de produire l’énergie et surtout de la consommer.

4. Les critères à prendre en compte 

Raisonner uniquement en centimes kWh pour comparer les énergies entre elles n'est pas suffisant.
Le prix de la chaudière et de la main d'oeuvre ne sont pas les seuls critères à prendre en compte pour effectuer le bon choix et surtout quelle énergie il faut sélectionner. Voici les bonnes questions que vous devez vous poser pour choisir le bon système et la bonne énergie de chauffage. S’agit-il d’un chauffage d’appoint que vous désirez installer ? Quelle superficie désirez-vous chauffer ? De quel budget disposez-vous ? Saviez-vous qu’il existe des aides et des crédits d'impôt pour le chauffage ? Vous découvrirez ci-dessous une liste des modes de chauffage les plus utilisés afin d’y voir plus clair afin de comprendre qu’il existe beaucoup de solutions et qu’il y en a forcément une qui vous correspond.

5. La clé du problème

Saviez-vous que l'isolation est la première priorité avant de penser énergie ?

Les besoins de chaque foyer sont différents. La clé du chauffage est l'isolation.

Plus le logement est isolé et moins vos besoins en chauffage sont importants.

Quels matériaux isolants pour calfeutrer votre habitat ?

le chauffage ne doit pas compenser un manque ou une absence d'isolation Picbleu

6. Les maisons bien isolées

Paradoxalement, lorsque les besoins de chauffage sont peu élevés (maisons neuves ou très bien isolées), le chauffage électrique, les chaudières à condensation au gaz naturel, au gaz propane apparaissent aujourd’hui comme étant les modes de chauffage les plus intéressants économiquement. La raison tient au fait que les systèmes de chauffage sont avantagés par un coût d’investissement limité, même s'ils génèrent une facture énergétique annuelle plus élevée que les autres systèmes : le coût de l’énergie représente environ 80 % du coût global sur un amortissement de 15 ans.

Le chauffage électrique peu coûteux à l’installation et à la maintenance est l’un des plus coûteux à l’usage, il va augmenter fortement ces prochaines années, en raison des investissements nécessaires dans la modernisation du parc de production et des réseaux électriques. Même si le gaz naturel a vu son prix augmenter de près de 40 % en 10 ans, il reste une énergie relativement attractive comparée au prix de l’électricité.

Le fioul domestique est par contre une énergie polluante, les prochaines dispositions fiscales le rendront de moins en moins intéressant. Son prix est comparable à une balle de tennis qui rebondit dans un ascenseur en montée constante.

7. Une chaudière est-elle un investissement justifié ?

L’installation d'un chauffage et d’une chaudière est un investissement important. Il vous faut donc savoir si le choix d’un chauffage est une solution cohérente par rapport à votre logement. La question essentielle à se poser est de savoir si tel ou tel moyen de chauffage correspond réellement à vos besoins. La comparaison avec les autres systèmes de chauffage est indispensable : une pompe à chaleur de type géothermique, une chaudière gaz ou une chaudière à granulés de bois peuvent être plus avantageuses suivant le type de votre logement.

Chaudière fioul condensation Portail habitat Picbleu Une chaudière à condensation impose un réel investissement de départ. Le retour sur investissement ou plutôt l'économie réalisée se ressentira sur les factures avec environ 30 % d’économies de carburant. Le prix d’une chaudière à condensation au gaz coûte en moyenne entre 2000 et 5000 € celle d'une chaudière fioul entre 5000 € et 9000 € hors pose. Le taux de crédit d’impôt est majoré s’il entre dans un bouquet travaux. Le prix est plus élevé qu’une chaudière gaz à condensation, car la combustion et la condensation de fioul domestique génèrent de l'acide sulfurique demandant l’utilisation de matériaux sophistiqués.

  • Quelle sera l'énergie pour l'avenir ?

    Energie schéma évolution Portail habitat Picbleu

    Les énergies polluantes vont être taxées pour améliorer la santé de tous

    Les prochaines préoccupations d'un pays qui a tout misé sur le diesel sont de se plier aux exigences de l'Europe qui sont justifiées, car la santé de tous est en jeu. La pollution de l'air par le diesel et le fioul domestique est un axe sur lequel des solutions ont été trouvées : les taxes. Le jeu de taxes CEE (Contribution Energie Climat)doit dissuader les utilisateurs et au passage faire rentrer plusieurs millions dans les caisses de l'état. Depuis 2004, la demande pétrolière française comme celle en Europe n'a cessé de baisser, avec une accentuation notable en 2009. Ce phénomène a entraîné un ajustement à la baisse de la capacité de traitement du raffinage. Les États-Unis possèdent un faible coût de l'énergie concernant le raffinage, soit 30 % du coût opératoire contre 60 % en Europe. Le taux d'utilisation des raffineries approche les 90 % contre seulement 75 % en Europe. Source Union française des industries pétrolières (UFIP).

    Ce qu'il faut absolument savoir sur le fioul domestique chauffage

  • Les éléments indispensables à connaitre sur le chauffage

    Le devis de l'installation de chaudière est-il cohérent avec ma consommation ?

    Nous vous conseillons donc de bien comparer les devis et de vous renseigner sur la qualité du matériel. Vérifiez aussi que le raccordement des condensats acides au réseau des eaux usées avec le traitement anti-acide est bien pris en compte dans le prix de l’installation.

    L’installateur propose-t-il des chantiers témoin ?

    Le meilleur moyen de se faire un avis est de constater par soi même la qualité de travail de l’installateur, la réputation d'une entreprise est basée sur ses réalisations. N’hésitez pas à demander à voir une installation effectuée chez un particulier. Demander les avis de clients ayant réalisé des travaux avec l’entreprise peut vous aider dans votre choix. Parfois, la qualité de la relation et du suivi de clientèle peut être un facteur déterminant quant au choix d’un devis.
    Quelles sont les garanties à obtenir sur la chaudière à condensation ?

    La clause qui concerne la garantie sur le produit doit impérativement être étudiée avant la signature du contrat. Cela peut éviter bien des surprises lorsque le produit tombe en panne. A la différence du dépannage et entretien des chaudières à gaz, le Service après Vente des chaudières fioul domestique dépend de l’entreprise qui effectue l'installation. Pour cette raison, il plus judicieux de privilégier un installateur sérieux et disponible avec du personnel formé au service après-vente plutôt qu’un concurrent aux tarifs attractifs, mais moins efficace sur ce point essentiel.

    Les professionnels du chauffage :

    Les qualifications des installateurs de chauffage et d'énergies

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes