Éviter les emballages polluants, inutiles et coûteux

Dernière modification :

• Eviter les emballages.
• Logos utiles pour faire le point dans les emballages.
• Logos plastiques et dérivés.
• Logos verre et points de collectes.
• Verre.
• Papier et cartonnages.
• Papier et cartonnages recyclables.
• Acier et aluminium.
• Le logo DEEE.
• Pour faire le tri dans les emballages.
• Plastiques et dérivés.

 

Éviter les emballages inutiles :

Évitez l'inutile et le superflu, beaucoup d’emballages qui attirent l’œil dans les magasins sont aussi beaux qu’inutiles.

Pourquoi emballer une simple clé USB, des cartouches d'encre d'imprimantes, des biscuits alimentaires en portion ou des tomates dans des gros emballages en plastique aussi abondants, coûteux qu’inutiles ?

 

Le rôle premier de l’emballage est de protéger le produit d’en préserver ses qualités organoleptiques en assurant sa conservation et d’informer les consommateurs avant de les séduire.

Un emballage et un packaging ne sont pas représentatifs de la qualité du produit, parfois c'est même souvent le contraire.

Il faut évaluer le poids net du produit (obligatoirement indiqué sur le paquet) par rapport à son emballage.

Il faut privilégier les emballages recyclables et recyclés - différents logos en facilitent le repérage - ainsi que les produits annonçant que le producteur participe à la collecte sélective.

Les distributeurs de ces produits sont dans l'obligation de les reprendre (décret du 12 mai 1999) pour les recycler. Le taux de recyclage de ces produits a augmenté depuis cette réglementation récente : exemple avec les messages passés auprès des consommateurs 30 % des piles ont été collectées et recyclées.

Les téléphones portables qui sont des gros polluants et dont les fournisseurs de téléphonie incitent régulièrement à changer commencent eux aussi à faire l’objet de messages et des collectes s’organisent.

Refusez d'utiliser les sacs non dégradables ou semi-dégradables encore proposés dans le commerce.

Utilisez un cabas pour faire vos courses et refusez systématiquement les sacs plastiques ou papier que vous tendent les commerçants, ce sera un premier pas facile pour éviter d'avoir des déchets d'emballage à éliminer.

 

Déchets ménagers

 

 

La publicité ci-dessous qui montre le recyclage avec l'effet papillon est certes pédagogique, mais le bon sens voudrait qu'avant de penser recyclage un effort soit fait pour éviter de consommer des produits conditionnés dans des emballages en plastique qui vous empoisonnent avant d'empoisonner l'environnement.

Privilégiez les bocaux en verre et tous les produits présentés dans du verre (moutarde) et donc réutilisables, des yaourts dans de la terre cuite.

Faites vos courses au marché ou mieux dans des AMAP qui proposent des produits naturels : vos légumes et vos fruits seront bien meilleurs qu'en grande surface et vous ne serez pas en contact avec des perturbateurs endocriniens contenus dans les plastiques par simple contact et par migration dans la nourriture.

 

Comment atteindre le zéro déchet ?


Vous désirez faire des économies, gagner du temps, protéger votre santé tout en respectant l'environnement ? C'est possible, en respectant simplement les 5 règles de Béa Johnson :


REFUSEZ (ce dont vous n'avez pas besoin).


- Les articles en plastique à usage unique (sacs, bouteilles, gobelets...).
- Les cadeaux gratuits (article de toilette des chambres d'hôtel, cadeaux promotionnels...).
- Les imprimés publicitaires.
- Les pratiques non durables (cartes de visite...).


REDUISEZ (ce dont vous avez besoin, mais ne pouvez pas refuser).


- Évaluez votre consommation passée : débarrassez-vous du superflu.
- Restreignez votre consommation actuelle et future : réduisez vos achats.
- Évitez les activités qui soutiennent ou amènent à la consommation (médias, shopping...).


REUTILISEZ (ce que vous consommez et ne pouvez ni refuser ni réduire).


- Évitez la consommation inutile (utilisez des contenants réutilisables, faites des échanges...).
- Atténuez l'épuisement des ressources (consommation collaboratrice, partages...). Achetez d'occasion, achetez malin : produits réutilisables, échangeables, réparables, durables et polyvalents.
- Allongez la durée de vie de biens déjà acquis en réparant, repensant (par exemple, transformer un verre en pot à crayon), rapportant (cintres pressing...), récupérant (feuilles de papier imprimées sur une seule face, colis...).


RECYCLEZ (ce que vous ne pouvez ni refuser, ni réduire, ni réutiliser).


COMPOSTEZ (le reste).


Composteur : prendre en compte le coût, le lieu, l'esthétique, la consommation alimentaire, le produit fini, votre implication, les ravageurs, vos animaux de compagnie, sa capacité...

Objets réutilisables : Cabas, gourdes, thermos, bocaux et bouteilles en verre, sacs en tissus, chiffons, torchons, serviettes de table et mouchoirs en tissus, piles rechargeables, boule à thé, cafetière à piston...

Si vous désirez des informations précises, des astuces, des recettes, n'hésitez pas à vous procurer son livre.

 

  • Le règlement européen Classification, Étiquetage des emballages

    Le règlement européen Classification, Étiquetage des emballages impose un nouveau système de classification. Les pictogrammes sur fond orange ou jaune disparaissent des emballages des produits ménagers et d’entretien, laissant la place à un étiquetage plus lisible.


    Les neuf pictogrammes se composent d’un symbole noir sur fond blanc, encadré d’un losange rouge (dessins ci-dessous). Les étiquettes font mention des différents risques encourus, par exemple : « nocif pour les organismes aquatiques » ; « mortel par inhalation » ; « éviter tout contact avec les yeux, la peau ou les vêtements ».

    L’Institut national de Recherche et de Sécurité (INRS) propose une initiation à ces nouveaux logos ( site www.9pictos.com ). L’INRS rappelle également, que les étiquettes des produits chimiques n’ont pas seulement vocation à informer des dangers encourus, mais précisent les précautions d’usage : consignes de stockage, gestes à respecter en cas d’accident… Source : La Lettre, Commission de la Sécurité des Consommateurs.

    Les déchets ultimes de peintures et de solvants présentent des risques aussi bien pour l'homme que pour l'environnement en polluant l'air ou l'eau. Lors de l'achat, portez de préférence votre choix sur les peintures ne comportant pas de solvants pétroliers (voir chapitre précédent, volet Peintures).

    Fermez toujours hermétiquement les récipients contenant des restes de produits après usage et stockez-les dans des locaux bien ventilés, hors de portée des enfants et équipés d'un extincteur.

    Il ne faut jamais déverser les solvants usagés, les restes de peintures ou les colles dans les réseaux d'assainissement. Attention aussi aux pigments, qui contiennent des métaux toxiques : cadmium, cobalt, chrome, plomb. Même à très faible concentration, ils constituent des polluants extrêmement toxiques.

     

  • Logos utiles pour faire le point dans les emballages :

    Les consommateurs perçoivent ce logo point vert (un cercle avec ses deux flèches entrelacées), comme un emballage qui sera recyclé ou qui est recyclable. Il atteste simplement que le conditionneur a bien payé une contribution qui est actuellement de 0,01 euro par emballage.

    aeco.gif

     

    Cette contribution pour le tri éventuel de l'emballage est incorporée dans le prix du produit que le consommateur règle lors de ses achats. Ce point vert est imprimé sur des emballages qui ne sont pas recyclables (contenants alimentaires souillés comme des pots de yaourt, films plastiques, etc.). Matériau valorisable. Ce logo signifie que le matériau est valorisable : il peut être recyclé, ou être incinéré dans des usines de production d'énergie.

     

     

     


    Evitez les emballages Logos pour les plastiques et dérivés :


    Identification. Les sigles suivants permettent d'identifier le matériau en présence et la possibilité de le valoriser. Le matériau est indiqué par son abréviation et par un numéro qui lui est associé. (normes appelées « DIN »). Ces sigles n'assurent pas l'existence d'un dispositif de récupération pour recycler le matériau.

     

  • Logos pour les plastiques et dérivés :

    Identification. Les sigles suivants permettent d'identifier le matériau en présence et la possibilité de le valoriser. Le matériau est indiqué par son abréviation et par un numéro qui lui est associé. (normes appelées « DIN »). Ces sigles n'assurent pas l'existence d'un dispositif de récupération pour recycler le matériau.

     

    pet_2.jpg 

    PET Polyéthylène Teraphtalate. Applications possibles : bouteilles de boissons gazeuses, mais aussi câbles, vêtements, transparents de rétroprojecteur.

     pehd.jpg PEhd : Polyéthylène haute densité Applications possibles : Poubelles, canalisations (eau et gaz), tubes et tuyaux, gainage de câbles.
     pvc.jpg PVC PolyChlorure de Vinyle. Applications possibles : bidons, bouteilles d'eau minérales, canalisations, boites alimentaires, écrans antibruit...
     peld_pebd.jpg PEbd ou PEld : Polyéthylène basse densité Applications possibles : sacs poubelles, sacs de supermarchés, sacs congélation, bâches... 
     pp.jpg

    PP Polypropylène. Applications possibles : textiles, cordages, ficelles, films (agriculture et alimentaire), pots de yaourt...

     pse.jpg

    PSE Polystyrène Expansé. Applications possibles : emballages divers, boites de congélation, isolation...

     

    Ces logos signalent que le producteur contribue financièrement à un dispositif (Eco-Emballages ou Adelphe) qui aide les communes à développer des collectes sélectives des déchets d'emballage pour les valoriser. Ce qui ne signifie pas que le produit sera effectivement recyclé. On le trouve aujourd'hui sur la quasi-totalité de nos emballages. L'emballage est recyclable selon les normes internationales. Mais l’emballage ne sera recyclé que si les consignes de tri sont respectées.

      

  • Ces sigles qui ont essentiellement un objectif pédagogique

    Ces sigles ont essentiellement un objectif pédagogique « utilisez les conteneurs des points de collecte ! ».

    Apposés sur les conteneurs de collecte, ils sont présents sur les étiquettes et emballages des produits en verre.

    Recyclable ne veut pas dire systématiquement Recyclé.

    verre_recyclable.jpgcarton_recyclable.jpg10collecte1.gifJARDIN.jpgGRAVATS.jpg ORDURES.jpgdeee.gifrecyclable.jpgPAPIER.jpg

  • Logos pour les papiers et cartonnages

    Les trois logos suivants indiquent le caractère recyclable des produits.

    pefc.jpg

    Le Program for Endorsement of Forest Certification Schemes (PEFC)(Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières) est un système de certification né plus récemment d'une initiative européenne des professionnels de la forêt du bois. Cette initiative européenne regroupe désormais différents pays comme le Canada, la Malaisie, les Etats-Unis, etc.
    Le logo ci-contre indique uniquement que le bois utilisé est issu de forêts gérées durablement.

    capt-2137001.jpg

     

    Ce label signifie que cette imprimerie a organisé sa production en se souciant de la protection de l’environnement. Concrètement, elle fait collecter et traiter les déchets qu'elle produit par des prestataires de traitement et de recyclage agréés par l’État, a aménagé, au sein de ses ateliers de fabrication de documents, les zones de stockage des produits dangereux, et ce, pour éviter tout risque de pollution accidentelle, elle s'engage à ne pas utiliser de produits toxiques dans le cadre de ses activités d’impression offset.

    En effet, la production de supports imprimés nécessite l'utilisation de produits qui, s'ils ne sont pas gérés correctement, peuvent porter atteinte à l'environnement — risques d’impacts sur l’eau, le sol ou l'air — ou nuire à la santé et la sécurité des équipes de fabrication des documents.

    En exigeant ce logo, que vous soyez une entreprise ou un particulier, vous contribuez à la préservation de l’environnement par un achat responsable dans la durée : le label Imprim’vert est renouvelable, après expertise annuelle des agences de conception et de fabrication de documents.

    Au-delà d’une reconnaissance formelle par ce label Imprim’vert, les imprimeries ayant adopté ce label reflètent de vraies valeurs et sont garantes au quotidien d’une entreprise impliquée dans la protection de l’environnement et engagée comme entreprise socialement responsable.

    chene.gif

    apur.gif

     

    L'APUR (Association des Producteurs et Utilisateurs de papier cartons recyclés) a créé et mis en place ce logo donnant une garantie sur le taux d'utilisation des FCR.
    Ce taux est mentionné à côté du logo dans le carré blanc.

    blauerengel.jpeg

    Ce label est axé essentiellement sur l'utilisation de fibres recyclées sans exigences spécifiques quant à la gestion environnementale du recyclage. Il apporte néanmoins les garanties par rapport aux teneurs (équivalent.100%) et sur la non-utilisation de certaines substances dans le processus de fabrication.

    svanenlogga.jpeg

    Ce label est axé essentiellement sur l'utilisation de fibres recyclées sans exigences spécifiques quant à la gestion environnementale du recyclage. Il apporte néanmoins les garanties par rapport aux teneurs (équivalent.100%) et sur la non-utilisation de certaines substances dans le processus de fabrication.

    revipac.gif

    REVIPAC a développé ce logo pour souligner le caractère recyclable du carton ondulé.

    REVIPAC garantit par ce logo le recyclage des emballages papier et carton s'ils sont récupérés selon un cahier des charges précis et qu'ils répondent à certaines normes (normes du dispositif français de valorisation des emballages ménagers).

    resy.gif

    Le logo de RESY est un exemple à suivre. Il offre une garantie de recyclage pour les cartons, mais uniquement en Allemagne.

    Il est surprenant au début de constater que l’intérieur d’un colis postal est souvent recouvert de la matière dont il est issu : carte routière, magazines, etc.

  • Logos pour l'acier et l'aluminium

    acier_recyclable.jpg

    Les industries de l'acier ont créé ce sigle pour sensibiliser à ce type de matériau particulièrement dans le domaine de l'emballage gros consommateur de ce produit.Le matériau est bien recyclable, mais ce sigle ne garantit pas qu'il existe un dispositif de récupération.

    aluminium.jpg

    France Aluminium Recyclage propose ce sigle, essentiellement pour permettre d'identifier le matériau. Ce matériau est recyclable, mais ce sigle ne garantit pas qu'il existe un dispositif de récupération.

  • Le Logo DEEE (Déchets d'équipements électriques et électroniques)

    deee.gif

     

    Chaque Français produit 14 kg de déchets électriques et électroniques par an (outillage électrique, réfrigérateur, machine à laver, téléviseurs, ordinateurs, grille-pain). Les rejets de ce type augmentent chaque année de 4 %

    Un décret relatif à la composition des équipements électriques et électroniques et à l'élimination des déchets issus de ces équipements a été publié au journal officiel le 22 juillet 2005. Il pose les bases d'une meilleure gestion de ces déchets.

    Ce décret transpose deux directives européennes et fixe le cadre de la mise en place des collectes sélectives et d'un traitement adapté. Il pose le principe de la responsabilité des producteurs.
    Extraits du décret :

    Article 8 - (...) Lors de la vente d'un équipement électrique ou électronique ménager, le distributeur reprend gratuitement, ou fait reprendre gratuitement pour son compte, les équipements électriques et électroniques usagés que lui cède le consommateur, dans la limite de la quantité et du type d'équipement vendu.

    Sources : Ministère de l'Écologie et du Développement durable. Journal officiel de la République française du 22 juillet 2005.

  • La marque NF-Environnement est la propriété de l’AFNOR

    nf_environnement.gif

    Créée en 1991, la marque NF-Environnement est la propriété de l’AFNOR, écolabel français qui en assure la gestion et la promotion.

     

    Un logo est associé à cet écolabel officiel type qui, apposé sur un produit, atteste de sa conformité à plusieurs critères liés à l’aptitude à l’usage et à la qualité écologique des produits.

    Tous ces produits sont répertoriés au sein d’un Règlement Technique, propre à chaque catégorie de produits. (ameublement - mobilier de bureau - mobilier d'éducation peintures - vernis et produits connexes - sacs-poubelle - colles pour revêtement de sols aspirateurs - auxiliaires mécaniques de lavage - composteurs individuels de jardin -, etc.)

    Evitez les emballages Références :
    Loi nº 94-442 du 3 juin 1994 modifiant le code de la consommation pour tout ce qui concerne la certification des produits industriels et des services et la commercialisation de certains produits.

  • L'aide essentielle de Picbleu sur l'habitat et ses occupants

    Depuis la création du site Picbleu en 2007, des millions d'internautes ont formulé de très nombreuses questions inhérentes à tous les sujets traités dans ses pages. À l'expérience et avec le recul des années, nous nous sommes rendu compte de la nécessité de complémenter les informations officielles (ψ Physique) avec une partie liée au subconscient (∞ Métaphysique).

    Afin d'illustrer ce propos, donnons comme exemple une personne qui rechercherait des informations sur la construction d'une maison et ne penserait pas obligatoirement à l'environnement dans lequel ce lieu de vie va être construit. 

    L'orientation vers laquelle on pense immédiatement est la présence d'école, d'infrastructures, de commerces, etc., mais il existe une autre dimension moins visible et qui paraît moins rationnelle qui concerne le tellurisme, les émanations de radon, la présence de pollutions très diverses (champs électromagnétiques, etc.), les cours d'eau souterrains, les failles géologiques, la mémoire des sols et des murs, les effets climatiques, etc. 

    Les éléments évoqués ci-dessus sont l'une des raisons pour lesquelles Acqualys a créé une plateforme d'information à cet effet. Elle est dotée de toutes les qualités informatives inhérentes à l'encyclopédie Picbleu. Elle présente concomitamment l'information concernant tous les domaines de ll'habitat (construction, énergies, chauffage, etc.) ainsi que des données métaphysiques trop souvent absentes tout en constituant un mix entre les données scientifiques, techniques et d'actualité.

    Nous vivons sur une planète vivante créée pour la vie qui, grâce à toute une série de « coïncidences » heureuses et extraordinaires, nous offre les conditions idéales pour notre passage sur Terre.

    Dans certains cas, un radiesthésiste compétent pourra même collaborer utilement, avec une grande précision, à l'élaboration d'un check-up complet associant tous les paramètres indispensables à la finalité d'un projet.

     

    La transition énergétique et les améliorations de l'habitat

     

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaire pour cette page.
Commenter cette page
Veuillez vous créer un compte ou vous connecter pour participer à la discussion

Tous les articles

Actualités

Dossiers

Conseils

Trucs et Astuces

Normes